FEU SYMBOLISME DU

Le feu fulgurant

Il en va de même lorsque l'on parcourt l'autre grand axe des images induites par le feu : celui du feu fulgurant. Ce dernier se situe dans un tout autre univers structural, celui des structures héroïques (ou schizomorphes), et est le symbole de la purification, du changement radical, du baptême. L'on passe facilement de l'une à l'autre de ces deux constellations divergentes, la calorifique et la fulgurante, grâce au symbolisme intermédiaire de la naissance. La naissance à la lumière devient ici la renaissance, le baptême par le feu. L'emblème du Phénix assure cette continuité entre la cendre chaude et féconde et la flamme fulgurante et ressuscitée.

Le feu, non seulement possède les qualités tactiles et cœnesthésiques qui lui donnent son accent symbolique thermique, mais se rattache, par la sensibilité oculaire, au grand archétype de la lumière. Aussi constelle-t-il fréquemment avec l'accent de masculinité que la lumière apporte à tout ce qu'elle éclaire. Le feu se sexualise en mâle ; c'est ainsi qu'en Chine il est le support du principe yang, le principe mâle, et que la flamme est l'érection. La fulguration de la foudre renforce encore ce dernier caractère. Briquet semi-naturel, la foudre est technologiquement remplacée soit par le briquet à piston de l'Indonésie (où c'est une percussion brutale qui produit l'échauffement d'un piston dans sa chemise de bambou), soit par les briquets à pierre, les « pierres à feu » que l'on bat virilement avec un acier dur pour en faire jaillir l'étincelle. Il apparaît alors sous la modalité de l'éclair, de la foudre, du coup de foudre, de l'étincelle qui met le feu aux poudres, de la batterie.

Tout un symbolisme guerrier, héroïque, vient relayer la virilité du feu. L'épée flamboyante des anges justiciers, les foudres de Jupiter ou l'emblème de la grenade flambante sur les uniformes militaires sont les produits des inductions pyrotechniques de la rêverie du feu fulgurant. Au silence du foyer se substituent les grondements du tonnerre, ou du canon, les crépitements et les ronflements de l'incendie, de la forg[...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  FEU SYMBOLISME DU  » est également traité dans :

AGNI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 906 mots

Divinité de la religion védique qui personnifie le feu (en sanskrit, agni : feu). Plusieurs « éléments » naturels (l'eau, la terre, l'air, etc.) tiennent une place importante dans la mythologie et le culte védiques, conjointement avec des « objets » cosmiques (le Soleil, la Lune, les rivières) et des « puissances » quasi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agni/#i_367

AUTELS

  • Écrit par 
  • Louis LÉVY
  •  • 3 687 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'autel et le sacré »  : […] La présence sacrée se manifeste par le feu qui brûle perpétuellement sur l'autel, ou à côté, chez les peuples qui pratiquent l'holocauste, et souvent par un luminaire permanent. Mais les droits de la divinité s'expriment surtout par l'inviolabilité de la table du sacrifice : chez les Hébreux, comme chez les Grecs ou les Latins, l'offense faite au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autels/#i_367

DÉLUGE MYTHES DU

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 2 092 mots
  •  • 1 média

épidémies. Évidemment, cette fin du monde n'est pas représentée comme radicale, mais plutôt comme la fin d'une humanité, suivie de l'apparition d'une humanité nouvelle. Mais l'immersion totale de la Terre dans les eaux, ou sa destruction par le feu, suivie de l'émersion d'une Terre vierge, symbolisent la régression au Chaos et la cosmogonie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythes-du-deluge/#i_367

HÉPHAÏSTOS

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 458 mots
  •  • 1 média

Dieu du Feu, fils de Zeus et d'Héra selon plusieurs traditions, Héphaïstos est au contraire, selon la Théogonie d'Hésiode, engendré par la seule Héra (dépitée de la naissance d'Athéna issue du seul Zeus). Cette tradition s'accorde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hephaistos/#i_367

HÉRACLITE (-VIe--Ve s.)

  • Écrit par 
  • Clémence RAMNOUX
  •  • 2 333 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Correspondances entre le monde et l'homme »  : […] héraclitéenne. Au commencement, un être primordial au nom du Feu s'échange contre la Mer, et la Mer à son tour s'échange, mi-partie contre la Terre, mi-partie contre un élément que désigne le mot de Praester, au sens vraisemblable d'une atmosphère chargée de vapeurs plus ou moins humides ou sèches et inflammables. Entre ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heraclite/#i_367

MÉTALLURGES

  • Écrit par 
  • Jean DELUZAN
  •  • 2 218 mots

Dans le chapitre « La maîtrise du feu »  : […] Héraclite parle du feu toujours vivant, et l'évangile non canonique de Thomas rapporte une parole du Christ, disant : « Qui est près de moi est près du feu. » Le feu est semence spirituelle ; l'Esprit saint (esprit igné) est représenté sous la forme de flamme ardente ; c'est lui qui rend enceinte la Vierge pure, et féconde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallurges/#i_367

MYTHOLOGIES - Dieux des peuples "barbares"

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Pierre-Yves LAMBERT
  • , Universalis
  •  • 8 019 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Culte de la nature et culte des morts »  : […] ». Les Pruthènes et surtout les Lituaniens semblent avoir vénéré plus spécialement le feu. Le dieu lituanien Telavel offre une variante locale du fameux forgeron céleste, fabricateur du Soleil (saule, substitutif féminin qui signifie aussi « petite mère ») au moyen d'un marteau géant, objet d'un culte propre. L'arc-en-ciel est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-des-peuples-barbares/#i_367

OVAMBO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 351 mots

Installés sur la frontière de l'Angola et de la Namibie, et surtout en Namibie, les Ovambo sont 1,2 million environ au début du xxie siècle. Traditionnellement divisés en royaumes, ils sont gouvernés par des souverains qui possédaient également des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ovambo/#i_367

PARSIS

  • Écrit par 
  • Guy BUGAULT
  •  • 2 305 mots

Dans le chapitre « La religion »  : […] démythisée par Zarathushtra dans un sens éthique et monothéiste. À première vue, la caractéristique principale en est le culte du feu et les temples du feu. Pourtant, le dieu des mazdéens n'est pas le feu (atar), mais le Seigneur sage (Ahura Mazdā), homologue de l'Asura Varuṇa védique. C'est parfois à travers le feu (qui n'est plus, depuis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parsis/#i_367

VESTA, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 822 mots

Déesse du feu et du foyer, Vesta est d'origine indo-européenne (ainsi que le prouve la comparaison de cette divinité avec l'Hestia des Grecs et l'Agni de l'Inde) ; le fait qu'elle soit invoquée à la fin de toute prière adressée à une quelconque divinité (Janus étant invoqué au début) est aussi la marque d'un rite indo- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vesta-religion-romaine/#i_367

VULCAIN

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 463 mots

Dans la religion romaine, Volcanus est un dieu fort ancien, d'origine inconnue : pour certains, venu d'Ostie, il serait l'ancien dieu du Tibre ; pour d'autres, ce serait un dieu méditerranéen entré dans la religion romaine par l'intermédiaire de l'Étrurie (cf. le dieu étrusque Velchans). Il apparaît dans les plus anciens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vulcain/#i_367

ZOROASTRISME

  • Écrit par 
  • Jean de MENASCE
  •  • 5 869 mots

Dans le chapitre « Le culte »  : […] La place occupée par le feu est plus importante, et de beaucoup, que les textes du Yasna ne le laissent supposer. Dans les Gāthā, le Feu, fils d'Ahura Mazdāh, n'est nommé que deux fois (Y. 31, 19 et 51, 9), dans le contexte d'un jugement eschatologique qui annonce et la pratique de l'ordalie judiciaire et la transfiguration eschatologique du monde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoroastrisme/#i_367

Voir aussi

Pour citer l’article

Gilbert DURAND, « FEU SYMBOLISME DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-du-feu/