SPORTL'année 2020

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tennis : Djokovic et Nadal toujours là, la jeune génération en embuscade

Particulièrement touché par la crise sanitaire, le tennis a connu une année 2020 très spéciale. Plusieurs tournois, dont certains sont de grands rendez-vous de la saison, n’ont pas pu avoir lieu. Ainsi, pour la première fois depuis la guerre, un tournoi du Grand Chelem, celui de Wimbledon, n’a pas été en mesure de se tenir. D’autres, comme Roland-Garros, se sont joués à des dates décalées, la plupart se déroulant dans des conditions très inhabituelles. Néanmoins, cette saison de tennis a tout de même été marquante pour plusieurs raisons.

Au début de l’année, le Serbe Novak Djokovic continue sa moisson de titres en remportant son huitième trophée à l’Open d’Australie face à l’Autrichien Dominic Thiem. Ce succès fait de lui le troisième joueur à atteindre ce total de victoires dans un tournoi majeur et lui offre un dix-septième titre en Grand Chelem. Il s’adjuge également les tournois de Dubaï, Cincinnati et Rome, établissant un nouveau record de victoires en Masters 1000. Le Serbe marque également la saison lors de l’US Open, en étant disqualifié suite à une réaction d’humeur au cours de laquelle il a involontairement, mais violemment, touché une juge de ligne avec une balle. En dépit de cet incident et de sa défaite en finale de Roland-Garros, il termine l’année à la première place du classement mondial pour la sixième année consécutive. Son adversaire à Roland-Garros, l’Espagnol Rafael Nadal, prolonge quant à lui son règne sans partage sur la terre battue parisienne en décrochant un treizième titre porte d’Auteuil. Il égale ainsi le record de Roger Federer avec vingt succès en Grand Chelem. Un record que le Suisse n’a pas été en mesure d’améliorer cette année. Demi-finaliste à l’Open d’Australie mais blessé au genou lors du tournoi, celui-ci écourte sa saison pour subir une opération sans toutefois renoncer à jouer sur le circuit en 2021. Il devra cependant batailler pour revenir au premier plan, que ce soit face à ses rivaux historiques ou contre des joueurs plus jeunes qui confirment année après année leur montée en puissance. Le premier d’entre eux, Dominic Thiem, troisième au classement mondial à la fin de l’année, brise enfin son plafond de verre en Grand Chelem après trois défaites en finale. Le joueur autrichien s’impose à l’US Open non sans avoir livré une rude et longue lutte contre l’Allemand Alexander Zverev. Son poursuivant immédiat au classement ATP, le Russe Daniil Medvedev s’est lui aussi distingué par des victoires lors du Masters de Paris-Bercy et du Masters de fin de saison à Londres.

Du côté des Français, si les résultats dans les tournois du Grand Chelem n’ont guère été brillants, hormis peut-être le parcours du tout jeune Hugo Gaston à Roland-Garros, on retiendra cependant les deux victoires d’Ugo Humbert à Auckland et Anvers, et celles de Gaël Monfils à Montpellier et Rotterdam.

Chez les femmes, la hiérarchie reste fluctuante. L’Américaine Sofia Kenin crée la surprise et s’impose à l’Open d’Australie : c’est son premier titre en Grand Chelem. Elle se hisse aussi en finale à Roland-Garros mais est dominée par Iga Swiatek, âgée seulement de dix-neuf ans. La jeune Polonaise s’adjuge lors de ce tournoi, et sans perdre le moindre set, son premier titre en carrière. L’US Open est remporté par la Japonaise Naomi Osaka, déjà couronnée à New York en 2018. La Française Kristina Mladenovic et la Hongroise Timea Babos, associées en double, gagnent deux des trois titres du Grand Chelem, à l’Open d’Australie et à Roland-Garros.

En raison de la pandémie de Covid-19, les phases finales des compétitions par équipes que sont la Coupe Davis et la Fed Cup ont été reportées à 2021.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Médias de l’article

Soutien des joueurs de la NBA au mouvement Black Lives Matter

Soutien des joueurs de la NBA au mouvement Black Lives Matter
Crédits : Kim Klement/ Pool/ Getty Images

photographie

Finale de la Ligue des champions de football 2020 : Bayern Munich-PSG

Finale de la Ligue des champions de football 2020 : Bayern Munich-PSG
Crédits : Matt Childs/ Pool/ EPA-EFE

photographie

Finale du Championnat d’Europe féminin de handball 2020 : France-Norvège

Finale du Championnat d’Europe féminin de handball 2020 : France-Norvège
Crédits : Bo Amstrup/ Ritzau Scanpix/ EPA-EFE

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Félicien BONCENNE, « SPORT - L'année 2020 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2020/