MARADONA DIEGO (1960- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mi-ange, mi-démon, Diego Maradona demeure un personnage atypique dans l'histoire du sport. Son talent – certains parlent même de génie – de footballeur hors norme aurait dû faire de lui l'égal de Pelé. Mais ce talent fut trop lourd à porter pour ce petit bonhomme de 166 centimètres. Il pouvait un moment tutoyer le firmament, avant de multiplier d'impardonnables écarts qui lui faisaient côtoyer les enfers. Maradona fut en effet un virtuose capable de confisquer n'importe où le ballon pour faire basculer un match, tout en atteignant des sommets d'intelligence collective. Mais il pouvait aussi se comporter en voyou, trichant, sombrant dans les affres du dopage et de la drogue.

Quatre minutes d'un match résument à elles seules la carrière et la double personnalité de Diego Maradona : la période qui va de la cinquante et unième à la cinquante-cinquième minute du quart de finale de la Coupe du monde 1986, Argentine-Angleterre (2-1). Il inscrit d'abord un but d'escroc et de handballeur en trompant de la main le gardien anglais Peter Shilton – « c'était la main de Dieu », fanfaronnera-t-il. Puis il lave ce péché commis devant les téléspectateurs du monde entier en récupérant le ballon dans sa moitié de terrain, virevoltant entre cinq opposants avant de mystifier le malheureux Shilton – ce but demeure considéré comme le plus beau de l'histoire de la Coupe du monde.

Diego Maradona

Diego Maradona

Photographie

L'Argentin Diego Maradona (ici au centre, contre l'Angleterre en quart de finale), de son pied gauche magique, porta son pays à la victoire lors de la Coupe du monde de football 1986. 

Crédits : Vandystadt/ Allsport/ Getty

Afficher

Diego Maradona a disputé quatre-vingt-onze matchs avec l'équipe d'Argentine, pour laquelle il a marqué trente-quatre buts. Il a remporté la Coupe du monde en 1986, disputé la finale en 1990. Il fut champion d'Argentine avec Boca Juniors (1981), champion d'Italie avec Naples (1987, 1990) et a gagné la Coupe de l'U.E.F.A. avec ce même club (1989).

« El pibe de oro »

Diego Armando Maradona naît le 30 octobre 1960 à Buenos Aires, dans une famille pauvre qui comptait alors quatre filles. Il passe son enfance dans le quartier misérable de Villa Fiorito. Comme tous les gamins de son âge, il joue au football dans la rue et réalise déjà des prouesses avec son pied gauche. Les recruteurs d'Argentinos Juniors le remarquent et [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  MARADONA DIEGO (1960- )  » est également traité dans :

SPORT (Disciplines) - Le football

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 13 390 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « 1986. La main de Dieu »  : […] La XIII e  Coupe du monde aurait dû se tenir en Colombie ; en raison des problèmes économiques que connaît ce pays, elle se déroule au Mexique. Cette édition sera marquée par la personnalité de Diego Maradona, footballeur de génie mais homme au caractère fragile. Le premier temps fort de la compétition est le quart de finale France-Brésil. Les Tric […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-football/#i_98565

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MARADONA DIEGO (1960- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/diego-maradona/