SPORTL'année 2018

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Supporters célébrant la victoire des Bleus lors de la Coupe du monde de football 2018

Supporters célébrant la victoire des Bleus lors de la Coupe du monde de football 2018
Crédits : Joao Bolan/ SOPA Images/ LightRocket/ Getty Images

photographie

Kevin Mayer

Kevin Mayer
Crédits : Nicolas Tucat/ AFP

photographie

Geraint Thomas

Geraint Thomas
Crédits : Jean Catuffe/ Getty Images

photographie

Kylian Mbappé, finale de la Coupe du monde 2018

Kylian Mbappé, finale de la Coupe du monde 2018
Crédits : Michael Regan/ FIFA/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Sport automobile : Lewis Hamilton dans la légende

Marquée par l’apparition d’un nouveau système sur les monoplaces de protection frontale du cockpit baptisé « halo » pour optimiser la sécurité des pilotes, quelques années après le décès du Français Jules Bianchi à la suite d’un traumatisme crânien, la soixante-neuvième édition du Championnat du monde de formule 1 a vu triompher, comme la saison passée, le Britannique Lewis Hamilton sur Mercedes.

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton

Photographie

Le Britannique Lewis Hamilton fête son cinquième titre de champion du monde de formule 1 à l'arrivée du Grand Prix du Mexique. Champion en titre, et vainqueur de onze courses cette saison, Lewis Hamilton a conservé sa couronne en 2018. 

Crédits : Peter J. Fox/ Getty Images

Afficher

Le pilote remporte ainsi sa cinquième couronne mondiale et rejoint le mythique pilote argentin Juan Manuel Fangio au palmarès, au terme d’une saison qu’il a finalement aisément dominée. Pourtant, le début d’année avait plutôt tourné à l’avantage de son principal rival, l’Allemand Sebastian Vettel, qui s’était imposé en Australie et à Bahreïn au volant de sa Ferrari lors des deux premières courses de la saison. Mais comme l’année précédente, Vettel commet ensuite trop d’erreurs en deuxième partie de saison pour espérer décrocher lui aussi un cinquième titre mondial des pilotes après lequel il court depuis son dernier sacre en 2013.

L’Allemand est encore en tête du classement général après le dixième Grand Prix disputé en Grande-Bretagne, qu'il domine magistralement devant Hamilton le « chouchou » du public… Mais celui-ci prend sa revanche dès le Grand Prix suivant, en Allemagne, sur les terres de son rival. Après une dernière victoire en Belgique en août, Vettel accumule de grossières erreurs en course. Intouchable ou presque, Hamilton signe huit victoires lors des onze derniers rendez-vous de la saison, et est sacré champion du monde des pilotes à l’arrivée du Grand Prix du Mexique. Il remporte également les deux courses qui ferment la saison, pour finir avec un total de dix-sept podiums dont onze victoires, et 408 points, son plus gros total jamais atteint. Vettel est loin derrière avec 320 points.

Pour la première fois dans l’histoire de la formule 1, tous les pilotes engagés ont marqu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages



Écrit par :

Pour citer l’article

Félicien BONCENNE, « SPORT - L'année 2018 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2018/