SPORTL'année 2018

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Supporters célébrant la victoire des Bleus lors de la Coupe du monde de football 2018

Supporters célébrant la victoire des Bleus lors de la Coupe du monde de football 2018
Crédits : Joao Bolan/ SOPA Images/ LightRocket/ Getty Images

photographie

Kevin Mayer

Kevin Mayer
Crédits : Nicolas Tucat/ AFP

photographie

Geraint Thomas

Geraint Thomas
Crédits : Jean Catuffe/ Getty Images

photographie

Kylian Mbappé, finale de la Coupe du monde 2018

Kylian Mbappé, finale de la Coupe du monde 2018
Crédits : Michael Regan/ FIFA/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Boxe : Tony Yoka à l’arrêt, Arsen Goulamirian nouvelle star

Ayant sans cesse affiché son ambition de devenir le premier boxeur français détenteur d’un titre mondial chez les poids lourds, après avoir conquis le titre olympique de la catégorie en 2016, Tony Yoka commence l’année 2018 dans le doute : plusieurs médias, dont les quotidiens L’Équipe et Le Monde, révèlent à la fin du mois de décembre 2017 que le boxeur tricolore est sous la menace d’une suspension d’un an, en raison d’une infraction à la réglementation antidopage. Les instances internationales lui reprochent d’avoir commis trois « manquements », c’est-à-dire d’avoir négligé à trois reprises son obligation de localisation lors de ses périodes d’entraînement. Le temps de la procédure, Tony Yoka est autorisé à combattre et remporte les deux matchs auxquels il participe. Début avril, il domine facilement le quintuple champion de France des poids lourds Cyril Léonet, puis s’impose plus difficilement en juin face au Britannique David Allen. Mais la carrière de Tony Yoka connaît un coup d’arrêt lorsque la confirmation de sa suspension d’un an est officialisée le 14 août. Malgré l’absence contrainte du challenger tricolore, la catégorie n'est pas exempte de plusieurs moments forts en 2018, notamment le retour sur les rings du Britannique Tyson Fury, auteur d’un match nul contre l’Américain Deontay Wilder, qui laisse présager de futurs affrontements de haut niveau.

D’origine arménienne, Arsen Goulamirian, la nouvelle tête d’affiche de la boxe française, évolue quant à elle dans la catégorie des lourds-légers. Après sa victoire face au Belge Ryad Merhy en mars, il s’empare de la ceinture World Boxing Association (WBA) de sa catégorie. Il défend ensuite son titre à Marseille en octobre, face à l’Australien Mark Flanagan. Arsen Goulamirian sort vainqueur de ce combat par jet de l’éponge et se projette désormais vers un nouvel objectif : la réunification des ceintures (gagner les ceintures des différentes fédérations internationales de boxe) pour s’affirmer comme le champion incon [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages


Écrit par :

Voir aussi

Pour citer l’article

Félicien BONCENNE, « SPORT - L'année 2018 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2018/