Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SWAZI

Culturellement très proches des Zoulous, les Swazi, qui parlent le siswati, tirent leur nom de Mswazi, qui, à la fin du xviiie siècle, a unifié des tribus disparates et constitué un État occupant le nord du Natal, le Transvaal oriental et le Ngwane. Répartis entre l'Afrique du Sud et l’Eswatini (ex-Swaziland), ils étaient, au recensement de 1997, environ 1 237 000. Depuis lors, leur population a diminué (environ 1 018 000 au recensement de 2007), en particulier à cause de l'épidémie de sida.

Vivant surtout de l'agriculture et de l'élevage, les Swazi ont une structure sociale très hiérarchisée. Les chefs qui se succèdent héréditairement ont un rôle religieux autant que politique, malgré l'adhésion d'une partie de la population au christianisme. Le pouvoir spirituel de ces chefs s'étend aussi sur les Swazi des confins sud-africains. Si les Swazi répugnent à émigrer en république d'Afrique du Sud pour y travailler dans les mines ou dans les usines, une partie de la main-d'œuvre rendue disponible par l'insuffisance de terres cultivables trouve à s'employer au Swaziland même dans les mines de fer et d'amiante.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • BANTOU

    • Écrit par Luc de HEUSCH
    • 8 112 mots
    • 4 médias
    ...politiques et militaires. Les Zulu constituèrent un puissant empire au début du xixe siècle sous la conduite d'un redoutable conquérant, Chaka. Les Swazi, qui leur sont apparentés culturellement et linguistiquement, fondèrent de leur côté un royaume que les tourments de l'histoire récente n'ont pas...
  • ESWATINI, anc. SWAZILAND

    • Écrit par Dominique DARBON, Benoît DUPIN, Universalis
    • 2 973 mots
    • 4 médias
    Le groupe swazi est né des conflits et rapprochements entre clans venant du nord de la région australe depuis le xviie siècle et tentant par la suite de résister aux attaques et dévastations liées à l'expansion zulu et à la colonisation blanche du xixe siècle. Sous l'égide de leurs trois...
  • NGUNI ET SOTHO

    • Écrit par Jacques MAQUET
    • 3 527 mots
    • 4 médias
    Le successeur de Sobhuza, Mswati, fut le plus grand des rois combattants desSwazi. De même que son père s'était inspiré des réformes politiques de Chaka, Mswati réorganisa l'armée sur le modèle zulu (régiments, sagaies d'estoc, kraals militaires répartis dans son royaume) et s'engagea dans une politique...
  • RITES DE PASSAGE

    • Écrit par Nicole SINDZINGRE
    • 4 051 mots
    • 1 média
    La cérémonieswazi associe la terre et la souveraineté par le biais de la notion de fécondité. Après avoir été insulté par ses sujets, le roi est soumis à un rite de passage comprenant une période de réclusion absolue, tandis que la population entière suspend ses activités normales (un jour et une...

Voir aussi