SITUATIONNISTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Revue qui a marqué profondément les années 1960, l'Internationale situationniste a eu douze numéros entre 1958 et 1969 (repris en volume, Champ libre, 1975) et a influé, par ses critiques idéologiques, sociales et politiques, sur le mouvement de mai 1968. Le principal animateur du groupe situationniste fut Guy Debord (1931-1994), qui découvrit dans les années 1950 la pensée du philosophe marxiste Henri Lefebvre, alors en rupture avec le Parti communiste français. Il puisa notamment dans La Critique de la vie quotidienne (1947) et dans La Somme et le reste (1958) les fondements d'une critique non seulement théorique mais aussi pratique de la société moderne (cf. R. Hess, Henri Lefebvre et l'aventure du siècle, 1988). En 1965, Debord rompt avec Lefebvre, qu'il juge trop abstrait, en prétextant que La Proclamation de la Commune (1965) est un plagiat d'un tract situationniste. Pour les situationnistes, il convient d'être davantage dans la pratique que dans la philosophie. L'Internationale situationniste a rassemblé soixante-dix membres entre 1958 et 1969, année de son autodissolution. Elle est alors composée de sections nationales qui ont déployé leurs activités en France, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Suède, en Belgique, au Danemark, en Amérique, en Algérie, en Tunisie, en Italie. Un autre membre influent du mouvement est Raoul Vaneigem, auteur du célèbre Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations (1967). Un groupe d'étudiants situationnistes se développe à Strasbourg (où enseigne Lefebvre) entre 1964 et 1966. Il fait la critique de la « misère en milieu étudiant » et considère que l'étudiant moyen n'aspire qu'à une chose : être le valet du grand capital en tentant le plus rapidement possible d'obtenir une place dans une société de classes (De la misère en milieu étudiant... et de quelques moyens pour y remédier, 1966). Plus généralement, la revue l'Internationale situationniste s'attaque à la pensée d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres et sciences humaines, maître de conférences à l'université de Paris-VIII

Classification


Autres références

«  SITUATIONNISTES  » est également traité dans :

ART URBAIN

  • Écrit par 
  • Stéphanie LEMOINE
  •  • 2 726 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une critique en acte de l'espace urbain »  : […] Que ce soit dans son versant populaire ou élitaire, l'art urbain est largement tributaire des mutations qui affectent la métropole des xx e et xxi e  siècles. À cet égard, il est significatif que sa naissance dans les années 1960 soit contemporaine de l'avènement d'un modèle d'urbanisme, héritier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-urbain/#i_96821

BELGIQUE - Lettres françaises

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR, 
  • Robert VIVIER
  •  • 17 541 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le refoulement des avant-gardes »  : […] Cet ébranlement des assises sociales et culturelles du pays est perçu – et théorisé jusqu'à ses ultimes conséquences – par le jeune Clément Pansaers dans sa revue Résurrection . Publié en pays occupé à l'époque où triomphe, en Russie, la révolution d'Octobre, le périodique défend des points de vue internationalistes et révolutionnaires qui passent par l'abolition des frontièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-lettres-francaises/#i_96821

CARTOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Guy BONNEROT, 
  • Estelle DUCOM, 
  • Fernand JOLY
  •  • 8 488 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Cartographie et art »  : […] Parce qu’elle est composée d’images et de signes, la carte jouit d’une popularité croissante dans l’art contemporain depuis les années 1960. La fin du xx e  siècle marque ainsi l’apparition d’une génération d’artistes s’emparant de la cartographie comme outil premier de représentation, avec ses possibilités et ses contraintes. Des événements comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cartographie/#i_96821

CONSTANT CONSTANT ANTON NIEUWENHUYS (1920-2005)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 753 mots

L'œuvre du peintre et théoricien néerlandais Constant Anton Nieuwenhuys, dit Constant, en témoigne : les mots « cité » ou « terrain vague » n'ont pas vocation à nourrir la seule propagande sécuritaire. La ville, support de ses spéculations plastiques et théoriques les plus captivantes, abrita aussi sa vision « utopienne » (Henri Lefèbvre) : celle d'un « monde sans frontières », où l'existence de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constant-anton-constant/#i_96821

DEBORD GUY-ERNEST(1931-1994)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 031 mots

Peut-on parler du situationnisme et, singulièrement, de Guy Debord ? Le premier s'est paradoxalement ingénié à rassembler des révolutionnaires qui refusaient de devenir un parti politique ou un mouvement artistique d'avant-garde ; le second a construit sa vie en n'en livrant que le mythe fragmentaire, du lieu même qui était le sien, c'est-à-dire la clandestinité intellectuelle et la mystificatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-ernest-debord/#i_96821

DUTSCHKE RUDI (1940-1979)

  • Écrit par 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 843 mots
  •  • 1 média

Figure de proue de la contestation estudiantine en Allemagne fédérale en 1967-1968 , Rudi Dutschke est né le 7 mars 1940 à Schönfeld, dans le Mark Brandenburg dans un milieu modeste ; son père travaillait comme employé des postes. Il appartenait aux jeunesses protestantes de R.D.A. Attiré par le sport, il voulait après son Abitur (baccalauréat), obtenu en 1958, se préparer à la carrière de journal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudi-dutschke/#i_96821

ISOU ISIDORE GOLDSTEIN dit ISIDORE (1925-2007)

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX
  •  • 1 027 mots

Jean Isidore Isou Goldstein, dit Isidore Isou, est né à Botosani (Roumanie) en janvier 1925. Dans Agrégation d'un Nom et d'un Messie (1947), il retrace son initiation spirituelle à travers les livres et l'évocation de différents maîtres. Ces années d'apprentissage le conduiront, écrit-il, à découvrir la poésie lettriste en 1943. Après avoir traversé le « rideau de fer », il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isou-isidore-goldstein-dit-isidore/#i_96821

UTOPIE (arts et architecture)

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 1 694 mots

Dans le chapitre « La modernité artistique comme utopie »  : […] L'ambition de transformer le monde constitue en effet l'un des ressorts de la modernité, qu'elle soit picturale, cinématographique ou architecturale. Des mouvements comme De Stijl en Hollande ou le constructivisme en Union soviétique, des institutions artistiques comme le Bauhaus allemand portent la marque de cette ambition. Celle-ci atteint son paroxysme dans le domaine de l'architecture et de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie-arts-et-architecture/#i_96821

VANEIGEM RAOUL (1934- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 869 mots

Personnage énigmatique du monde intellectuel, Raoul Vaneigem a préféré, aux interviews préfabriquées, la recherche de l'harmonie dans la construction permanente de sa propre vie. On ne peut donc reconstituer que des bribes de sa biographie. Né à Lessines dans le Hainaut en 1934, il fait des études de philologie romane à l'université libre de Bruxelles ; agrégé de lettres, il enseignera à l'École n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-vaneigem/#i_96821

Pour citer l’article

Rémi HEISS, « SITUATIONNISTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/situationnistes/