VANEIGEM RAOUL (1934- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Personnage énigmatique du monde intellectuel, Raoul Vaneigem a préféré, aux interviews préfabriquées, la recherche de l'harmonie dans la construction permanente de sa propre vie. On ne peut donc reconstituer que des bribes de sa biographie. Né à Lessines dans le Hainaut en 1934, il fait des études de philologie romane à l'université libre de Bruxelles ; agrégé de lettres, il enseignera à l'École normale de Nivelles dans le Brabant. À vingt-deux ans, il écrit Isidore Ducasse et le comte de Lautréamont dans les Poésies, autour de la figure de l'auteur des Chants de Maldoror qui restera toujours pour lui prépondérante. La revue Synthèses, deux ans plus tard, reprendra ce texte, qui servira encore de postface aux Poésies de Lautréamont en 1995 aux éditions Mille et Une Nuits. En 1960, par l’entremise du philosphe Henri Lefebvre, il entre en contact avec la revue Internationale situationniste que dirige Guy Debord ; celui-ci charge Pierre Guillaume, qui doit prendre des informations sur un mouvement de grèves en Belgique, de rencontrer l'auteur de la lettre. Dès l'été 1961, Vaneigem publie des articles sur l'urbanisme dans la revue (no 6). Pendant quelques années, sa vie se confond avec ses activités situationnistes : conférences et participation au comité central, rédaction avec Debord et Kotànyi des « thèses de Hambourg », signature de tracts et d'articles (« Banalités de base », par exemple, dans les nos 7 et 8), direction de Der deutsche Gedanke (revue situationniste allemande), etc. Entre 1963 et 1965, il rédige le Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations. Treize éditeurs le lui refuseront, y compris Gallimard, malgré le soutien de Raymond Queneau et Louis-René Des Forêts. L'éditeur de la rue Sébastien-Bottin le publiera cependant in extremis en novembre 1967, après la parution d'un article dans le Figaro littéraire consacré aux « provos »d'Amsterdam et qui dénonçait l'influence des situationnistes. Inspirateur mani [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  VANEIGEM RAOUL (1934- )  » est également traité dans :

BELGIQUE - Lettres françaises

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR, 
  • Robert VIVIER
  •  • 17 541 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'aventure plus que l'Histoire »  : […] Ainsi prend naissance une nouvelle génération littéraire dont l'émergence coïncide avec celle du postmoderne, notion qui possède à bien des égards de lointaines prémices en Belgique. Dès lors qu’elle ne se pose plus en tant que tels les problèmes historiques et identitaires des écrivains de la belgitude (ce qui ne veut pas dire qu'elle n'est pas traversée par eux), elle croit donc adhérer plus dir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-lettres-francaises/#i_89597

SITUATIONNISTES

  • Écrit par 
  • Rémi HEISS
  •  • 1 007 mots

Revue qui a marqué profondément les années 1960, l' Internationale situationniste a eu douze numéros entre 1958 et 1969 (repris en volume, Champ libre, 1975) et a influé, par ses critiques idéologiques, sociales et politiques, sur le mouvement de mai 1968. Le principal animateur du groupe situationniste fut Guy Debord (1931-1994), qui découvrit dans les années 1950 la pensée du philosophe marxist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/situationnistes/#i_89597

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « VANEIGEM RAOUL (1934- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-vaneigem/