Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SANTÉ Santé dans le monde

Les différences très importantes entre les pays du monde en ce qui concerne l'état de santé de leur population ne sont pas uniquement liées à leur degré de développement économique car la part de la richesse que chaque pays consacre à la santé de ses ressortissants est variable. On relève même des écarts assez forts dans les pays développés de niveau sanitaire identique. Il n'en reste pas moins que santé et développement sont étroitement liés ; mais il faut tenir compte aussi des facteurs culturels et politiques, comme le montre par exemple le fait que les données scientifiques qui rendent compte de l'épidémie de sida puissent être mises en doute dans certains pays.

L'importance des influences culturelles, des modes de vie est illustrée de manière frappante par la comparaison entre les pays où l'hygiène est peu pratiquée et ceux où elle l'est, mais où les erreurs nutritionnelles (par exemple, consommations excessives de certains aliments, comme les graisses d'origine animale) ou les abus comportementaux (alcool et tabac) entraînent des pathologies multiples qui ne doivent rien à la fatalité, ce qui en fait le domaine d'élection de la médecine préventive.

Les progrès considérables accomplis dans la diffusion de la médecine moderne (vaccination, traitement de nombreuses maladies) se manifestent sans conteste par l'allongement de la durée de la vie qu'on observe presque partout, mais ils n'ont pas réduit l'inégalité des divers pays entre eux face à l'accès aux soins. Bien plus, dans chaque pays, en dehors de ceux qui ont pu développer un système de protection sociale étendu, les différences sont très marquées entre les catégories sociales, car elles accèdent aux soins de façon très inégale selon leur situation économique, leur niveau d'instruction, leur résidence urbaine ou rurale.

Bilan sanitaire mondial

La description de l'état présent de la santé dans le monde doit être précédée d'un bref rappel historique.

Dès la plus haute antiquité, des savoirs médicaux empiriques ont pris naissance séparément dans des aires géographiques complètement isolées. Le monde méditerranéen puis le Moyen-Orient ont acquis successivement des connaissances considérables tant cliniques que thérapeutiques cependant qu'en Inde et surtout en Chine se constituaient des doctrines médicales originales.

Malgré les ravages que devaient faire, au cours du Moyen Âge, les grandes épidémies, dont la peste demeure l'emblème, aucune vision unitaire n'existait en matière de prévention des maladies dont les victimes étaient considérées comme expiatoires. Ce sont les grandes découvertes qui firent apparaître l'existence de pathocénoses diversifiées et entraînèrent la diffusion des maladies « exotiques » dont la syphilis est le meilleur exemple.

Heureusement, à partir du xviiie siècle, des idées nouvelles se répandent ; l'invention de la vaccination antivariolique par Jenner, puis la découverte de l'existence des germes pathogènes par les bactériologistes éminents que furent Louis Pasteur et Robert Koch, ont initié des stratégies de protection contre les maladies. À l'identification de la cause succédèrent des progrès de la thérapeutique : un arsenal médicamenteux fut peu à peu constitué. Cette œuvre salutaire, née en Europe, a été diffusée dans le monde entier à l'occasion des échanges commerciaux qui ont accompagné, au xixe siècle, la révolution industrielle puis l'expansion coloniale. Celle-ci a exporté dans le monde la technologie médicale occidentale, qui, en retour, acquérait des connaissances nouvelles au contact des pathologies endémiques non européennes. Cet immense travail d'échanges fructueux a permis la constitution d'un tableau global des situations pathologiques des différentes zones de morbidité dans le monde.[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : rédacteur en chef du Concours médical
  • : directeur de l'Institut universitaire professionnalisé management et gestion des entreprises, université de Limoges

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Vaccination contre la fièvre jaune, Brésil - crédits : Joedson Alvarez/ AFP

Vaccination contre la fièvre jaune, Brésil

Vaccination au Soudan - crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Vaccination au Soudan

Médicaments génériques - crédits : Encyclopædia Universalis France

Médicaments génériques

Autres références

  • PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ

    • Écrit par Marilou BRUCHON-SCHWEITZER
    • 3 943 mots
    • 1 média

    La psychologie de la santé est une discipline récente en pleine expansion. Centrée tout d’abord sur les facteurs psychosociaux affectant le développement des maladies, elle s’est ensuite intéressée à ceux menant à des issues de santé positives (qualité de vie, bien-être, santé physique, santé mentale),...

  • SANTÉ PUBLIQUE

    • Écrit par Patrice BOURDELAIS
    • 5 549 mots
    • 5 médias

    Dès que l’historien dispose de sources suffisamment précises, il perçoit que toutes les civilisations ont tenté de protéger la vie humaine, à partir de visions différentes – historiquement situées – de la vie, des corps et des éléments qui conditionnent la santé individuelle et collective du groupe....

  • SOCIOLOGIE DE LA SANTÉ

    • Écrit par Patrice PINELL
    • 3 436 mots

    L’importance culturelle, sociale, économique et politique prise dans tous les pays développés par les questions de prévention et de préservation de la santé, de traitement et de prise en charge des maladies chroniques et dégénératives, ainsi que par le fonctionnement, l’efficacité, le coût et la gestion...

  • ACNÉ

    • Écrit par Corinne TUTIN
    • 3 313 mots
    • 4 médias

    Liée à une inflammation du follicule pileux (précisément, pilo-sébacé), l’acné est une maladie dermatologique très fréquente, qui touche environ 6 millions de personnes en France. Débutant le plus souvent à la puberté, elle n’a en général aucune gravité, mais peut, lorsqu’elle est étendue ou durable,...

  • ASTHME ET IMMUNITÉ INNÉE

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 2 490 mots
    • 1 média
    ...» Dès que les premiers résultats des études sur les amish ont filtré en 2013, Hubert Reeves s’en est emparé pour défendre la biodiversité au nom de la santé. Ces réactions n’étaient encore guère fondées. Au mieux, il pouvait s’agir d’un savoir opératoire ; au pire, constituer une réaction hostile aux...
  • BIG DATA

    • Écrit par François PÊCHEUX
    • 6 148 mots
    • 3 médias
    En ce qu’il permet de croiser un nombre très important de dossiers médicaux, le big data trouve en la santé de l’homme une application de choix. Avec ses outils statistiques puissants, il aide à identifier très vite et de manière très fiable les origines des maladies chez les patients (étiologie), notamment...
  • BIOTECHNOLOGIES

    • Écrit par Pierre TAMBOURIN
    • 5 368 mots
    • 4 médias
    Les biotechnologies rouges concernent les domaines de lasanté, du médicament, du diagnostic, de l'ingénierie tissulaire ainsi que le développement de procédés génétiques ou moléculaires ayant une finalité thérapeutique. C'est dans cette catégorie que les efforts les plus importants ont été entrepris....
  • Afficher les 31 références

Voir aussi