SAMOA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielÉtat indépendant des Samoa (WS)
Chef de l'ÉtatVa'aletoa Sualauvi II (depuis le 21 juillet 2017)
Chef du gouvernementFiame Naomi Mata'afa (depuis le 24 mai 2021)
CapitaleApia
Langues officiellessamoan 2
Note : Le samoan est la langue officielle mais l'anglais est également employé dans le domaine législatif
Unité monétairetala (WST)
Population203 900 (estim. 2021)
Superficie (km2)2 830

Géographie

Données physiques

Situées à 2 900 kilomètres au nord-est de la Nouvelle-Zélande et à 4 200 kilomètres au sud-ouest d'Hawaii, les Samoa partagent l'archipel homonyme avec les Samoa américaines (situées à environ 130 km). Elles comprennent neuf îles éparpillées à la longitude de 1710 O : Upolu, Savai'i, Manono et Apolima, qui sont habitées, ainsi que Fanuatapu, Namu'a, Nu'utele, Nu'ulua et Nu'usafee.

La plus grande île, Savai'i, s'étend sur 1 707 kilomètres carrés et culmine à 1 858 mètres au volcan Mauga Silisili. Deuxième île par sa taille, Upolu se trouve à une quinzaine de kilomètres à l'est de Savai'i, dont elle est séparée par le détroit d'Apolima. D'une forme plus allongée et irrégulière que cette dernière, elle couvre 1 119 kilomètres carrés sur cinq îlots, et culmine à 1 100 mètres au mont Fito. Les îles de Manono et d'Apolima, plus petites, se trouvent dans le détroit qui sépare les deux îles principales.

Les Samoa sont des îles rocheuses, nées de l'activité volcanique qui s'est déplacée d'est en ouest depuis sept millions d'années. Elles sont entourées de récifs coralliens et de lagons peu profonds, sauf au niveau des falaises côtières formées par les coulées de lave. Les dernières éruptions du Matavanu, sur l'île de Savai'i, ont eu lieu entre 1905 et 1911. Le sol volcanique des Samoa supporte une végétation luxuriante (forêts tropicales et forêts d'altitude) mais il est facilement érodé par les cultures pratiquées sur des versants abrupts et par la déforestation, qui provoquent des ruissellements à l'origine de la dégradation des lagons et des récifs coralliens. Les incendies déclenchés en 1998 par des agriculteurs défrichant des terres ont détruit près d'un quart des forêts de Savai'i. De vastes bandes côtières sont couvertes de plantations de taro et de cocoteraies.

Le pays jouit d'un climat tropical humide. Les précipitations dépassent 2 500 mm/an sur le littoral nord et ouest et s'élèvent à plus de 7 500 mm/an à l'intérieur des terres. Les températures, dont la moyenne annuelle atteint 27 0C, varient peu. Les alizés venus du sud-est dominent, soufflant parfois vers le nord pendant la saison des pluies (de novembre à avril). Des cyclones ravagent parfois les îles.

La population

Les Samoans sont principalement d'origine polynésienne, et les habitants d'ascendance mixte, européenne et polynésienne, représentent le reste de la population. La langue samoane, considérée comme l'une des plus anciennes de Polynésie, est très proche du maori, du tahitien, de l'hawaiien et du tongan. L'anglais est la deuxième langue la plus parlée. La religion traditionnelle est une forme de panthéisme. Les Samoans se sont facilement convertis au christianisme au contact des Européens. Même les villages les plus reculés possèdent des églises, souvent de taille imposante. L'Église chrétienne congrégationaliste de Samoa (anciennement Société missionnaire de Londres) a dominé le paysage religieux jusqu'à la fin du xxe siècle. Les communautés mormon et congrégationaliste regroupent désormais chacune près d'un quart de la population. Les pentecôtistes, les adventistes du septième jour et les autres chrétiens forment des communautés plus restreintes.

La plupart des Samoans vivent dans des villages côtiers et près d'un cinquième de la population est rurale. La capitale, Apia, située sur la côte nord d'Upolu, est la seule ville du pays ainsi que le plus grand port et centre de services et de commerce. Elle regroupe près de 20 p. 100 de la population. Le taux de natalité est élevé depuis les années 1950 (40 p. 100 des Samoans ont moins de 15 ans), lorsque le pays comptait environ 80 000 habitants. Si, lors du recensement de 2011, le pays comptait près de 187 800 habitants, le taux de croissance démographique demeure bien inférieur à la moyenne mondiale, car de nombreux Samoans ont émigré vers la Nouvelle-Zélande, les États-Unis et l'Australie, notamment.

Dans chaque village, un système de parenté étroite lie traditionnellement les Samoans au sein d'une société communautaire. Bien que certaines valeurs et coutumes aient radicalement changé, en particulier à Apia, la population s'est efforcée de préserver le fa'a Samoa (« mode de vie samoan »). La musique, la danse, les tatouages et la tradition orale revêtent une importance particulière. Même si la coutume du tatouage des jeunes garçons comme rite de passage a été éradiquée de nombreuses îles polynésiennes au cours du xixe siècle par les missionnaires chrétiens, les Samoans ont conservé cette tradition et ont même réussi à la faire revivre chez les Tahitiens et d'autres peuples à la fin du xxe siècle. Par ailleurs, généalogies, légendes, chants et sortilèges étaient transmis d'une génération à l'autre, et le chef de clan (matai) doit toujours prononcer des discours solennels rythmés et poétiques. De nombreux récits ont été mis par écrit depuis le xixe siècle. Certains écrivains samoans sont ainsi devenus célèbres, tel Albert Wendt, qui a exploré certains aspects du fa'a Samoa – notamment les luttes de pouvoir, les restrictions sociales et les relations familiales – dans ses ouvrages Pouliuli (1977) et The Birth and Death of the Miracle Man and Other Stories (1986).

L'économie

L'économie monétaire, fondée principalement sur les exportations agricoles, est apparue avec l'arrivée des Européens. La production, essentiellement constituée de noix de coco, de taro, d'ananas, de mangues et de divers autres fruits, ne permet cependant pas de répondre aux besoins alimentaires du pays, qui doit importer des denrées en grandes quantités. Plusieurs cyclones ont dévasté les cultures dans les années 1990, dont le taro, également frappé par une toxine qui nécrose ses feuilles. La pêche, pratiquée principalement sur des pirogues à balancier, demeure une activité mineure.

Hormis les terres cultivables, les paysages de rêve et le climat agréable, les Samoa disposent de peu de ressources naturelles. Près de la moitié de la superficie du pays est recouverte de forêts. Des installations hydroélectriques fournissent la majeure partie de l'énergie nécessaire, le reste étant produit par des centrales thermiques.

Le tourisme, les services et l'industrie légère se sont développés à partir de 1950. Les industries légères produisent notamment de la bière, des cigarettes, des produits à base de noix de coco (crèmes et huiles surtout), du corned-beef et des jus ainsi que des produits artisanaux. La plupart sont destinés aux marchés locaux. Les Samoa ont une balance commerciale continuellement en déficit. Ses premiers partenaires commerciaux sont la Nouvelle-Zélande, l'A [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Samoa : carte physique

Samoa : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Samoa : drapeau

Samoa : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  SAMOA  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

Dans le chapitre « De la parole à la communication »  : […] L’anthropologie de la communication se démarque également des approches plus étroitement linguistiques sur un autre point. Si, entre 1962 et 1964, Hymes passe de l’ethnographie de la parole à l’ethnographie de la communication, c’est pour souligner le fait que celle-ci ne se limite pas à l’échange de messages verbaux. La communication non verbale joue un rôle important dans la vie sociale, même s […] Lire la suite

APIA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots
  •  • 1 média

La ville d'Apia, située sur la côte nord de l'île d'Upolu, dans l'océan Pacifique Sud, est la capitale des Samoa depuis 1959 . Son observatoire, les bâtiments de l'Assemblée législative et une station de radio se trouvent sur la péninsule de Mulinuu, un promontoire qui sépare le port d'Apia de la baie de Vaiusu. L'auteur écossais Robert Louis Stevenson passa la dernière année de sa vie à Apia ( […] Lire la suite

WENDT ALBERT (1939- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 408 mots

Poète et romancier samoan, Albert Wendt écrit sur la vie quotidienne dans son archipel natal. Cet homme de lettres, peut-être le plus connu du Pacifique sud, tente d'offrir un contrepoint aux portraits souvent très romantiques ou à connotation raciste que brossent les étrangers des Polynésiens. Né le 27 octobre 1939 à Apia, dans les Samoa occidentales (aujourd'hui Samoa), Albert Wendt possède des […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

12 mars 2019 Union européenne. Révision de la liste noire des paradis fiscaux.

Samoa, de Guam et des îles Vierges, ainsi que Trinité-et-Tobago et les Samoa indépendantes y figurent toujours. La Barbade, les Émirats arabes unis et les îles Marshall, qui en étaient sortis en 2018, la réintègrent. Aruba, Belize, les Bermudes, les Fidji, Oman, Vanuatu et la Dominique les rejoignent. […] Lire la suite

6 mars 2019 Union européenne. Rejet de la liste noire des pays défaillants en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme.

Samoa américaines, Guam, Porto Rico et les îles Vierges américaines. Washington et Riyad avaient critiqué cette décision de Bruxelles. […] Lire la suite

5 décembre 2017 Union européenne. Publication de la « liste noire » des paradis fiscaux.

Samoa – indépendantes et américaines –, Trinité-et-Tobago et la Tunisie. Aucun État membre n’en fait partie – ni aucun grand centre financier offshore, selon l’avis des organisations non gouvernementales anticorruption. Huit pays des Caraïbes touchés par les ouragans de septembre figurent sur une liste dérogatoire : Anguilla, Antigua-et-Barbuda, les […] Lire la suite

5 juillet 2017 Samoa. Élection de Va'aletoa Sualauvi II à la présidence.

Le Parlement constitué de chefs coutumiers élit Va’aletoa Sualauvi II à la tête de l’État pour un mandat de cinq ans. Doté du titre de Tuimaleali’ifano, il est l’un des quatre chefs de l’aristocratie autochtone. Va’aletoa Sualauvi II succède à Tuiatua Tupua Tamasese Efi. Le rôle du président est honorifique. […] Lire la suite

4 mars 2016 Samoa. Victoire électorale du pouvoir.

Samoa est en recul avec 8 p. 100 des voix et 2 députés. Sont également élus 13 candidats indépendants.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Sophie FOSTER, « SAMOA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/samoa/