Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SAMOA

Nom officiel

État indépendant des Samoa (WS)

    Chef de l'État

    Va'aletoa Sualauvi II (depuis le 21 juillet 2017)

      Chef du gouvernement

      Fiame Naomi Mata'afa (depuis le 24 mai 2021)

        Capitale

        Apia

          Langues officielles

          Samoan 2

            Unité monétaire

            Tala (WST)

              Population (estim.) 210 800 (2024)
                Superficie 2 830 km²
                  • Article mis en ligne le
                  • Modifié le
                  • Écrit par et

                  Histoire

                  Peuplement

                  Des Polynésiens, venant probablement des Tonga, arrivent dans l'archipel des Samoa vers l'an 1000 avant J.-C., comme l'attestent les tessons de poterie Lapita découverts dans le lagon de Mulifanua, sur l'île d'Upolu. Vers 200 après J.-C., les Samoa sont devenues le point de départ de nombreuses vagues de peuplement dirigées vers la Polynésie orientale, et les Samoans sont passés maîtres dans l'art de la navigation, de la construction d'embarcations et de la pêche. Leur société est entièrement tournée vers la mer, même si une agriculture de subsistance (igname, taro, fruit à pain, banane, canne à sucre, noix de coco) se développe.

                  Influence européenne

                  Les navigateurs européens qui débarquent pour la première fois dans les Samoa en 1722 sont d'abord bien accueillis en raison des technologies et des biens qu'ils apportent. John Williams, membre de la Société missionnaire de Londres, parvient à établir une mission chrétienne en 1830. La population commence cependant à résister face aux implantations de colons, venus des États-Unis, du Royaume-Uni et d'Allemagne, qui tentent par ailleurs de persuader leurs gouvernements respectifs d'annexer les Samoa. En 1878, les États-Unis signent un traité les autorisant à établir une base navale dans le port de Pago Pago (Samoa américaines actuelles). Le Royaume-Uni et l'Allemagne concluent des accords similaires dès l'année suivante. En 1889, alors que les trois pays sont sur le point de s'affronter ouvertement, un cyclone coule six bâtiments de guerre. Réunis à Berlin, ils signent alors un traité garantissant la neutralité de l'archipel. Mais dès 1899, les États-Unis annexent les Samoa orientales, tandis que l'Allemagne s'empare de la partie ouest de l'archipel. Le Royaume-Uni obtint en compensation les Tonga et une partie des Salomon. La volonté d'indépendance politique dans les Samoa occidentales apparaît en 1908 avec l'émergence du Mau a Pule, mouvement dirigé par l'orateur Lauaki Namulau'ulu qui, avec neuf autres chefs, est battu, jugé et exilé à Saipan, dans l'archipel des Mariannes.

                  Administration néo-zélandaise

                  Des troupes venues de Nouvelle-Zélande occupent ensuite les Samoa occidentales, en août 1914, sans rencontrer de résistance. Accusé de négligence lors de l'épidémie de grippe de 1918-1919 (plus de 20 p. 100 de la population meurt), l'occupant doit faire face à la rébellion de la population. La Société des nations accorde néanmoins à la Nouvelle-Zélande, en 1920, un mandat sur les Samoa occidentales. Le nouveau gouverneur tente à son tour de saper le pouvoir des matai. En réponse, un mouvement politique du nom de Mau (« opinion ») s'organise autour d'Olaf Frederick Nelson. Mais Auckland envoie des soldats et Nelson est exilé en Nouvelle-Zélande. Lors d'une manifestation organisée par le Mau en décembre 1929, le matai Tupua Tamasese Lealofi III et d'autres partisans du mouvement sont tués.

                  Le Mau est reconnu comme organisation politique légale par le premier gouvernement travailliste de la Nouvelle-Zélande, arrivé au pouvoir en 1935. Les relations entre Samoans et Néo-Zélandais s'apaisent. L'économie se redresse pendant la Seconde Guerre mondiale lorsqu'une garnison américaine stationne à Upolu et y construit plusieurs routes et un aéroport. La Nouvelle-Zélande autorise la création d'un conseil d'État et d'une Assemblée législative, le Fono, à la fin des années 1940, et la tenue d'une Assemblée constitutionnelle en 1954. Plusieurs réformes gouvernementales sont mises en œuvre pendant les quelques années qui suivent, alors que l'agitation indépendantiste continue.

                  De l'indépendance à nos jours

                  En 1962, les Samoa occidentales obtiennent leur indépendance politique. La Constitution[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  Classification

                  Pour citer cet article

                  Encyclopædia Universalis et Sophie FOSTER. SAMOA [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

                  Article mis en ligne le et modifié le 25/03/2009

                  Médias

                  Samoa : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Samoa : carte physique

                  Samoa : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Samoa : drapeau

                  Autres références

                  • ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

                    • Écrit par
                    • 4 200 mots
                    ...Alessandro Duranti a par exemple souligné le rôle déterminant que joue le placement dans l’espace lors des salutations cérémonielles entre notables masculins à Samoa, une société très hiérarchisée avec tout un système de titres de noblesse. Les salutations verbales sont précédées par l’entrée du nouvel arrivant...
                  • APIA

                    • Écrit par
                    • 251 mots
                    • 1 média

                    La ville d'Apia, située sur la côte nord de l'île d'Upolu, dans l'océan Pacifique Sud, est la capitale des Samoa depuis 1959. Son observatoire, les bâtiments de l'Assemblée législative et une station de radio se trouvent sur la péninsule de Mulinuu, un promontoire qui sépare...

                  • WENDT ALBERT (1939- )

                    • Écrit par
                    • 403 mots

                    Poète et romancier samoan, Albert Wendt écrit sur la vie quotidienne dans son archipel natal. Cet homme de lettres, peut-être le plus connu du Pacifique sud, tente d'offrir un contrepoint aux portraits souvent très romantiques ou à connotation raciste que brossent les étrangers des Polynésiens....