NOUREEV RUDOLF (1938-1993)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Rudolf Noureev

Rudolf Noureev
Crédits : Z. Dominic/ Time&Life Pictures/ Getty

photographie

Margot Fonteyn et Rudolf Noureev

Margot Fonteyn et Rudolf Noureev
Crédits : Victor Blackman/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie


D'origine russe, Rudolf Noureev est probablement le plus célèbre danseur du xxe siècle. Ambassadeur du ballet classique dans le monde entier et dans des lieux non académiques, il a popularisé cet art jusqu'alors réservé à la bourgeoisie. Par sa fascinante présence scénique, ses grandes qualités d'interprète ainsi que ses propres chorégraphies, il a profondément modifié l'image du danseur masculin en lui accordant sur scène une place prééminente. Sa longue carrière, sa vie tumultueuse et romanesque ont fait de lui un artiste dont les dimensions dépassent le cadre de la danse. Personnage médiatique, Noureev fut aussi un symbole politique malgré lui, après l'écho retentissant que rencontra sa rupture avec l'U.R.S.S. en 1961. Entre guerre froide, star-system, libération sexuelle et années sida, il est un signe emblématique de l'histoire de la seconde moitié du xxe siècle.

Rudolf Noureev

Rudolf Noureev

Photographie

Rudolf Noureev lors d'une représentation de «Pelléas et Mélisande», au Covent Garden de Londres, en mars 1969. 

Crédits : Z. Dominic/ Time&Life Pictures/ Getty

Afficher

Les années russes

Rudolf Hametovitch Noureev naît le 17 mars 1938, à bord du transsibérien, à proximité d'Irkoutsk (U.R.S.S.). Fils d'un instructeur politique dans l'Armée rouge et d'une mère ouvrière d'usine, il descend d'une famille tatare musulmane et grandit à Oufa (République de Bachkirie), d'où ses parents sont originaires. Il est issu d'une famille démunie, et son enfance est difficile mais atténuée par la découverte libératrice de la danse, lors d'un spectacle donné à l'Opéra de cette ville, l'année de ses sept ans. Remarqué pour ses dons innés, le jeune garçon intègre, malgré l'interdiction de son père, un groupe folklorique, puis le ballet d'Oufa en 1953. Deux ans plus tard, il est admis à la célèbre école Vaganova de Leningrad. Il a alors dix-sept ans et comble vite son retard grâce à un travail acharné avec son professeur Alexandre Pouchkine (1907-1970). Après avoir remporté le réputé concours de Moscou en dansant Le Corsaire, il intègre en 1958 le ballet du Kirov, directement au rang de soliste. La prima ballerina Natalia Doudinskaia (1912-2002) le choisit d'emblée pour partenaire dans Laurencia (musique d'Alexand [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  NOUREEV RUDOLF (1938-1993)  » est également traité dans :

ASHTON FREDERICK (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Danseur et chorégraphe britannique né le 17 septembre 1904 à Guayaquil (Équateur), mort le 18 août 1988 dans le Suffolk (Angleterre). Ashton étudie la danse à Londres auprès de Léonide Massine, Nikolaï Legat et Marie Rambert. Cette dernière encourage ses premières tentatives chorégraphiques, The Tragedy of Fashion (1926) et Capriol Suite (1930). Ashto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-ashton/#i_22248

BALLET

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 12 645 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le classicisme moderne en U.R.S.S. »  : […] Un chorégraphe novateur, Leonid Yacobson, se fait connaître par un impressionnant Spartacus avec Askold Makarov et Alla Shelest, puis, en 1958, par ses Miniatures chorégraphiques. À Moscou, les maîtres de danse, Messerer et Marina Semonova, forment Maïa Plissetskaïa, Marius Liepa, Vladimir Vassiliev. Oulanova veille sur Yekaterina Maximova ... Ils ont f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballet/#i_22248

FONTEYN MARGOT (1919-1991)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE, 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 834 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les années Noureev »  : […] Margot Fonteyn fait montre d'une remarquable capacité à interpréter les rôles divers ; on peut, sur ce point, la comparer à Karsavina, soliste des Ballets de Diaghilev. C'est précisément Serge de Diaghilev qui lui apprit L'Oiseau de feu et fit l'éloge de sa logique artistique. Margot Fonteyn dansa également pour Leonid Massine Le Tricorne (1947) ; pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margot-fonteyn/#i_22248

GRAHAM MARTHA (1894-1991)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 2 318 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La grande prêtresse de la danse moderne »  : […] L'arrivée, en 1938, du premier danseur dans sa troupe, Eric Hawkins (1909-1994), qu'elle a rencontré au cours des sessions d'été à Bennington College et qu'elle épousera en 1948, avant de divorcer de lui en 1950, accentue la violence expressive de ses chorégraphies. Au cours de l'été de 1939, Martha Graham rencontre Merce Cunningham à San Francisco. Frappée par ses qualités, elle l'invite à se joi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martha-graham/#i_22248

LEGRIS MANUEL (1964- )

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DIÉNIS, 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 204 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un pur produit de l’Opéra de Paris »  : […] Né à Paris le 19 octobre 1964, Manuel Legris est admis à l’école de danse de l’Opéra de Paris en 1976. Il avouera lui-même ne pas y avoir brillé d'un éclat particulier. Lors des spectacles organisés chaque année à Paris, on le remarque pourtant. Par exemple en porteur de brouette dans Les Animaux modèles , un aimable divertissement inspiré à Serge Lifar par Jean de La Fontain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-legris/#i_22248

POLYAKOV EUGÈNE (1943-1996)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DIÉNIS
  •  • 624 mots

Danseur et chorégraphe d'origine russe. Né le 27 avril 1943 à Moscou, Polyakov entre à l'âge de dix ans à l'École de danse du théâtre Bolchoï. Il y est l'élève d'Alexeï Iermolaïev, l'un des grands danseurs soviétiques des années 1950, interprète notamment du rôle de Tybalt dans la version filmée du ballet Roméo et Juliette (1954), au côté de Galina Oulanova. Pourtant, c'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-polyakov/#i_22248

Voir aussi

Pour citer l’article

Ariane DOLLFUS, « NOUREEV RUDOLF - (1938-1993) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-noureev/