ASHTON FREDERICK (1904-1988)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Danseur et chorégraphe britannique né le 17 septembre 1904 à Guayaquil (Équateur), mort le 18 août 1988 dans le Suffolk (Angleterre).

Ashton étudie la danse à Londres auprès de Léonide Massine, Nikolaï Legat et Marie Rambert. Cette dernière encourage ses premières tentatives chorégraphiques, The Tragedy of Fashion (1926) et Capriol Suite (1930).

Ashton intègre en 1933 la compagnie du Vic-Wells Ballet (qui deviendra ensuite le Sadler's Wells, puis le Royal Ballet). Il se fait remarquer par ses prestations de mime et de danseur de caractère dans des rôles comme Carabosse dans La Belle au bois dormant et le gigolo dans Façade. Il est également le brillant chorégraphe des ballets Cendrillon, Sylvia, Daphnis et Chloé et du film Les Contes d'Hoffmann (1951). Il reste le chorégraphe en chef du Royal Ballet de 1933 à 1970. En 1952, il est nommé directeur adjoint, puis directeur (1963-1970). En 1970, il se retire de son poste administratif pour se consacrer entièrement à la chorégraphie.

En 1963, Ashton crée Marguerite et Armand pour Margot Fonteyn et son nouveau partenaire Rudolf Noureev. Il compose également de nombreux autres ballets : The Dream (1964), ballet en un acte d'après Le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare ; Monotones (Partie I, 1965 ; Partie II, 1966) sur une musique d'Erik Satie ; Jazz Calendar (1968) ; Enigma Variations (1968) ; A Month in the Country (1976) ; et Rhapsody (1981) d'après une musique de Sergueï Rachmaninov. En 1970, Ashton crée la chorégraphie pour le film Les Contes de Beatrix Potter et y interprète des danses. Parmi ses œuvres majeures figurent de grands classiques comme Façade (1931), Les Rendez-vous (1933), Les Patineurs (1937), Symphonic Variations (1946), Illuminations (New York City Ballet, 1950), Hommage à la Reine (1953), Roméo et Juliette (Ballet royal danois, 1955), Birthday Offering (1956), Ondine (1958) et La Fille mal gardée (1960). Une trentaine de ses ballets font partie du répertoire du Royal Ballet.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  ASHTON FREDERICK (1904-1988)  » est également traité dans :

FONTEYN MARGOT (1919-1991)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE, 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 834 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une grande dame de la danse »  : […] De son vrai nom Peggy Hookham, Margot Fonteyn est née le 18 mai 1919 à Reigate, au sud de Londres. Elle passe une partie de son enfance à Shanghai, où elle étudie la danse sous la direction de Gontcharov, puis à Londres où elle est l'élève d'Astafieva. Elle débute, en 1934, dans la troupe du Sadler's Wells Ballet, interprétant le petit rôle du flo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margot-fonteyn/#i_99098

Pour citer l’article

« ASHTON FREDERICK - (1904-1988) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-ashton/