RĀMA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Rama, avatar de Vishnu, art de l'Inde

Rama, avatar de Vishnu, art de l'Inde
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Scène du mariage de Sita, art de l'Inde

Scène du mariage de Sita, art de l'Inde
Crédits : Dinodia Picture Agency, Bombay, Bridgeman Images

photographie


La divinisation de Rāma et l'apparition des sectes

Bien que, dans l'ordre des avatāra, Rāma soit apparu avant Krishna, sa geste semble être un reflet de celle de ce dernier, de même que la naissance du ramaïsme est postérieure à celle du krishnaïsme. Sa divinisation ne s'est opérée qu'après l'œuvre de Vālmīki, dans les livres I et VII du Rāmāyaṇa et dans le Mahābhārata récent ; elle s'est produite « étape par étape ». De celui de héros, Rāma accède au rang de demi-dieu, « puis la moitié de l'essence de Viṣṇu s'infuse en lui ». Plus tardivement encore se produit « l'extension théologique, avec surrection au rang suprême » (L. Renou) ; elle s'accompagne de la divinisation de Sītā, épouse de Rāma, comme un avatāra de Śri-Lakśmī, épouse de Viṣṇu, alors que Lakshmana, frère entièrement dévoué à Rāma, partagera sa divinité comme second avatāra de Viṣṇu.

Scène du mariage de Sita, art de l'Inde

Scène du mariage de Sita, art de l'Inde

Photographie

Bas-relief en granit provenant du temple de Kesava et représentant la procession du mariage de Sita, «fille de la terre» et épouse de Rama. Vers 1268. Somnathpur, Karnataka, Inde. 

Crédits : Dinodia Picture Agency, Bombay, Bridgeman Images

Afficher

Autour du thème de Rāma, une littérature d'une extraordinaire abondance s'est développée tout au long des siècles sans discontinuité jusqu'à l'époque actuelle ; elle a joué un rôle décisif dans l'organisation d'un culte ramaïte. Bien qu'elle atteigne tous les genres, elle est le plus souvent engendrée par le Rāmāyaṇa de Vālmīki. Des hymnes à la gloire de Rāma, destinés à être appris par cœur et chantés dans les temples, se sont multipliés. Tulsī-Dās, au xvie siècle, qui s'était entièrement voué à Rāma, considéré par lui comme le dieu suprême, écrivit dans cet esprit sa Gītāvalī, sorte de cantique dont les strophes célèbrent la vie du dieu. Et pour servir son rêve, qui était « de rassembler les forces vives de l'hindouisme autour du thème de Rāma et d'en tirer les éléments d'une foi vivante, apte à sauvegarder les traditions et à s'affirmer contre les menaces extérieures » (L. Renou), il composa son Rāmcaritmānas (cf. rāmāyaṇa).

À la récitation des passages de l'Épopée dans un but religieux et au chant des hymnes s'ajoutent de multiples réalisations dramatiques. Le théâtre joue le rôle d'auxiliaire de la foi. Il servit à manifester le personnag [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : membre de l'École française d'Extrême-Orient, diplômée de l'École pratique des hautes études

Classification


Autres références

«  RAMA  » est également traité dans :

AVATĀRA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 853 mots

Le terme avatāra (formé du préfixe ava , qui marque un mouvement de haut en bas, et de la racine tṛ « traverser »), en son sens originel et restreint, désigne une descente , c'est-à-dire une incarnation du dieu Viṣṇu, dans le dessein de rétablir l'ordre cosmique et moral troublé par des puissances démoniaques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avatara/#i_8657

BHAVABHŪTI (VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 412 mots

L'art dramatique indien d'expression sanskrite est dominé par le nom de Kâlidâsa (peut-être du iv e s.), mais la gloire de celui-ci a suscité toute une lignée de poètes désireux de l'égaler, sinon de le surpasser. Le plus important de ces continuateurs est Bhavabhûti (Bhavabhūti), un brahmane de haute culture qui fit carrière à la cour du roi Yas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhavabhuti/#i_8657

DĪVĀLĪ ou FÊTE DES LUMIÈRES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 465 mots
  •  • 1 média

La fête des lumières, Dīvalī (du sanskrit dīp a vali , « rangée de lumières »), est l’une des plus importantes dans la religion hindoue. Les jaïna et les sikhs l’ont aussi reprise à leur propre compte. La fête dure cinq jours, du treizième jour de la quinzaine sombre du mois d’ āśvina au deuxième jour de la q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divali-fete-des-lumieres/#i_8657

HANUMANT ou HANUMAN

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 243 mots
  •  • 1 média

Divinité hindoue que l'iconographie représente comme un singe à visage vaguement humanisé et à laquelle la dévotion populaire voue, en Inde, un culte particulier . Hanumant est un des personnages majeurs de l'épopée classique. Le Rāmāyana met en effet en scène une incarnation ( avatāra ) de Vishnu, le prince Rāma, que diverses circonstances amènent à re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanumant-hanuman/#i_8657

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 798 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'univers épique »  : […] Le contenu de cette tradition épique est un tissu de mythologie et d'histoire inscrites dans des conceptions définies des êtres, de l'espace et du temps. Les êtres qui animent les récits sont d'espèces très diverses. Les dieux sont les principaux protagonistes. Ils sont hiérarchisés en classes et en fonction de leur personnalité. Il y a un être suprême, Śiva, Viṣṇu ou Devī, etc., selon la religio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_8657

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Vichnouisme »  : […] Viṣṇu est caractérisé par une haute tiare d'orfèvrerie, par une longue guirlande tombant jusqu'à ses genoux et par quatre attributs : la fleur de nelumbium, le disque, la massue, la conque. Il est souvent figuré couché sur le corps lové d'un serpent polycéphale symbolisant l'Éternité, et qui sert de lit de repos au dieu dans l'intervalle des avatāra de celui-ci. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_8657

LAKŚMANA ou LAKSHMANA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 233 mots

Héros hindou, un des deux demi-frères du grand Rāma, entièrement dévoué à ce dernier. Lorsque, selon la tradition hindoue et, plus précisément, selon la théorie des avatāra, Viṣṇu s'incarna pour la septième fois, afin de préserver le Dharma (« le bon ordre des choses ») ébranlé par les entreprises du démon, il prit la forme du prince héritier d'Ayudhyā, Rāma, dont l'histoire est contée dans l'épop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laksmana-lakshmana/#i_8657

LAKṢMĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 449 mots

Viśnu, comme tous les dieux du panthéon hindou, est accompagné d'une parèdre qui lui est associée dans toutes les manifestations de sa fonction cosmique (la préservation du monde créé par Brahmā). Le nom le plus communément donné à cette déesse est celui de Lakṣmī ; il signifie, semble-t-il, « celle qui possède une immense fortune ». Et, de fait, le rôle principal de l'épouse de Viśnu consiste à r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laksmi/#i_8657

RĀKṢASA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 569 mots

Parmi les innombrables êtres intermédiaires entre les hommes et les dieux, la mythologie hindoue connaît diverses classes de démons réunies sous l'appellation générique de rākṣasa (« gardien »). Leur origine est mal définie : on dit parfois que ce sont des dieux déchus, punis pour quelque faute grave ; plus souvent, les textes les tiennent pour des hommes « grands pécheurs » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raksasa/#i_8657

RĀMĀYAṆA

  • Écrit par 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 2 446 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Vālmiki et le « Rāmāyaṇa » »  : […] La légende décrit Vālmīki comme un homme de naissance modeste, mais génial, qui aurait vécu à la cour d'Ayodhyā, au nord du Gange, dans le pays même où il situera le roi Dacharata, le père de Rāma. En un texte sanskrit destiné à être tour à tour chanté et parlé et comprenant sept kānda ou « livres », que divisent 645 sarga ou « chants », il célébra en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramayana/#i_8657

RAMAYANA (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 817 mots
  •  • 1 média

Le Rāmāyana ou « Geste de Rāma » retrace la vie et la marche (« ayana »), l'offensive guerrière de Rāma , prince d'Ayodhyā, et de son épouse Sītā, fille du roi Janaka. Rédigée en sanscrit, divisée en sept livres, ou sections de longueur inégale mais d'environ 24 000 quatrains, soit près de 100 000 vers, cette gigantesque épopée aurait été rédigée entre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramayana-anonyme/#i_8657

TULSĪ-DĀS (1550 env.-1623)

  • Écrit par 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 1 817 mots

Dans le chapitre « À la dévotion de Rāma et de Kṛṣṇa »  : […] Tulsī-Dās a laissé une douzaine d'œuvres tenues pour authentiques, quoique de chronologie incertaine. Parmi ses œuvres de jeunesse, il faut sans doute compter le Jānakī-mangal et le Pārvatī-mangal , décrivant l'un le mariage de Rāma et de Sītā, l'autre celui du grand dieu Śiva avec la Fille-des-Monts, Pārvatī. Plusieurs collections de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tulsi-das/#i_8657

VIṢṆU ou VISHNU ET VICHNOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 8 942 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Rāmānanda, Vallabha, Caitanya et Tulsī Dās »  : […] Au début du xv e  siècle, c'est dans le Nord, à Bénarès, que surgit une grande figure vichnouite, Rāmānanda, issu d'une famille d'origine méridionale. Ses doctrines l'apparentent, semble-t-il, à la tradition râmânujienne. Toutefois, son culte s'adresse à Rāma, non à Kṛṣṇa. Il existait depuis longtemps, dans le sud de l'Inde, une secte consacrée à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visnu-vishnu-et-vichnouisme/#i_8657

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Simone RENOU, « RĀMA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rama/