Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

La psychopathologie cognitive est une branche récente de la psychopathologie qui a pour objectif d’examiner en quoi les dysfonctionnements cognitifs contribuent au développement, au maintien et à la récurrence des états ou symptômes psychopathologiques et des difficultés dans la vie quotidienne qui y sont associées. Elle vise également à développer de nouvelles méthodes d’intervention psychologique. Cette approche distingue trois types principaux de dysfonctionnements cognitifs : les déficits cognitifs, les biais cognitifs et les croyances ou attitudes dysfonctionnelles.

Les déficits cognitifs

Les déficits cognitifs concernent les situations dans lesquelles les personnes sont incapables de réaliser efficacement certaines fonctions cognitives, telles que mettre en mémoire ou récupérer un événement personnellement vécu, se projeter dans le futur de manière spécifique, inhiber un comportement automatique, résister à des pensées intrusives qui perturbent l’activité en cours, passer de façon flexible d’un contenu de pensée à un autre, planifier une action, ou encore être capable de mener en même temps plusieurs tâches (multitasking).

L’analyse du fonctionnement cognitif des personnes ayant reçu un diagnostic de schizophrénie a montré qu’elles présentent des déficits affectant de nombreuses fonctions cognitives, avec une prévalence importante des troubles de la mémoire pour les événements personnels (mémoire épisodique et autobiographique). Par ailleurs, ces personnes présentent également des déficits affectant la cognition sociale, à savoir l’ensemble des processus psychologiques permettant d’entretenir des relations sociales harmonieuses, telles que les capacités à percevoir les indices sociaux (l’orientation du regard, les mouvements du corps, etc.), à reconnaître les émotions exprimées par autrui à partir du visage ou de la prosodie, à prendre en compte le point de vue d’un individu, ses intentions, la connaissance qu’il est censé avoir de la situation, ou encore à connaître les règles, les valeurs et les conventions sociales. Ces déficits cognitifs généraux et de cognition sociale contribuent pour une part aux problèmes fonctionnels rencontrés par ces personnes dans leur vie courante : dépendance dans les activités quotidiennes, mauvaise insertion professionnelle et sociale. En outre, certains déficits cognitifs sont directement responsables de  symptômes spécifiques de la schizophrénie. Par exemple, la perte d’initiative et d’intérêt (apathie ou symptômes négatifs) a notamment été associée à des déficits de mémoire épisodique, de mémoire de travail et de projection dans le futur. Les déficits cognitifs constituent de la sorte une caractéristique fondamentale de la schizophrénie et ils sont intimement liés au dysfonctionnement dans la vie quotidienne de ces personnes ainsi qu’à certains de leurs symptômes. Dans ce contexte, il est apparu essentiel de leur proposer des interventions de revalidation cognitive. Au vu de l’importante hétérogénéité de leurs déficits cognitifs et de leurs difficultés, il a été suggéré d’adopter une approche de revalidation cognitive individualisée, adaptée  aux problèmes spécifiques rencontrés par chaque personne dans son fonctionnement quotidien. Par ailleurs, la revalidation cognitive doit être envisagée dans une perspective plus large, intégrant d’autres types d’interventions, focalisées sur les dimensions affectives, interpersonnelles et plus largement sociales des difficultés.

Les apports de la psychopathologie cognitive ne se limitent pas aux contours de la schizophrénie ; divers déficits cognitifs ont également été observés dans d’autres états psychopathologiques, comme la dépression, les troubles obsessionnels compulsifs, les comportements addictifs ou les troubles du comportement alimentaire. Cependant, les effets bénéfiques de la revalidation[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi