PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’émotion est-elle une cognition ?

L’idée selon laquelle notre réponse émotionnelle est déclenchée par les valeurs que nous attribuons à telle ou telle situation remonte au moins à Aristote et a été soutenue par des philosophes tels que Spinoza. Plus récemment, la révolution cognitive en psychologie a constitué le fondement de théories cognitives des émotions qui considèrent que l’« évaluation cognitive » d’une situation est la cause principale des changements dans les composantes de la réponse émotionnelle. Ainsi, des auteurs comme Magda Arnold ou Richard Lazarus ont utilisé le terme appraisal pour décrire le processus par lequel un individu procède à l’évaluation d’une situation afin de déterminer notamment l’importance de cette situation pour son bien-être, ainsi que sa capacité à faire face aux conséquences de cette situation. L’objectif principal de ces théories est d’expliquer la cause des réactions émotionnelles (expressions, réponses périphériques, tendances à l’action, ressentis-sentiments, etc.), alors que les autres théories s’intéressent peu à la manière dont ces réactions sont provoquées et se focalisent plutôt sur l’étude de ces réactions elles-mêmes. L’approche proposée par Lazarus et Smith a consisté à analyser les thèmes principaux qui relient l’interprétation des situations à des émotions ; par exemple, si un individu interprète une situation comme « une offense dégradante contre soi ou les siens », cela déclenche typiquement de la colère ; si une situation est interprétée comme « une perte irrévocable », cela déclenche de la tristesse ; si l’individu considère qu’il « progresse vers la réalisation d’un but », cela déclenche de la joie. D’autres approches ont essayé de déterminer les dimensions fondamentales au déclenchement des émotions. Par exemple, le modèle des processus composants développé par Klaus Scherer propose qu’un certain nombre de critères d’évaluation président à l’émergence de telle ou telle émotion. Il détermine [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Genève, directeur du Centre interfacultaire en sciences affectives, Genève (Suisse)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

David SANDER, « PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-des-emotions/