PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’émotion favorise-t-elle la connaissance ?

L’opposition entre cognition et émotion a souvent dominé la recherche, et le fonctionnement cognitif a été typiquement étudié séparément des processus émotionnels considérés comme néfastes au bon fonctionnement de l’esprit. Cependant, les recherches expérimentales suggèrent des effets positifs de l’émotion sur de nombreuses activités cognitives telles que la perception, l’attention, la mémoire et la prise de décision. Par exemple, nos émotions nous informent sur des événements qui sont pertinents pour nos besoins, buts, valeurs et, globalement, pour notre bien-être. Elles déterminent comment nous percevons notre environnement en orientant notre attention vers des stimuli ayant une pertinence affective. Il a ainsi été montré que de nombreux stimuli à haute pertinence affective peuvent attirer l’attention, par exemple des stimuli menaçants tels que des araignées ou des expressions de colère, mais également des stimuli positifs tels que des visages de bébés ou des images érotiques. Au-delà de leur impact marqué sur l’attention, des recherches suggèrent que les émotions peuvent avoir un effet facilitateur sur chacune des trois étapes de l’activité mnésique : l’encodage, la consolidation et le rappel. Ce processus de facilitation mnésique expliquerait pourquoi les situations personnelles à forte charge émotionnelle (par ex. la naissance d’un enfant ou un traumatisme) sont mieux mémorisées, avec l’impression que les souvenirs sont plus clairs et détaillés. La valeur émotionnelle des stimuli facilite également l’apprentissage associatif, par exemple par conditionnement, grâce à des processus automatiques. Les effets de l’émotion sur la prise de décision sont parmi les plus étudiés dans des situations personnelles, sociales, économiques, environnementales ou morales. Les travaux à la frontière entre la psychologie et l’économie indiquent comment nos réactions émotionnelles, qui varient selon les cont [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Genève, directeur du Centre interfacultaire en sciences affectives, Genève (Suisse)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

David SANDER, « PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-des-emotions/