PLANÈTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comment définir une planète ?

Finalement, qu’est-ce qu’une planète ? La réponse à cette question pourrait sembler aller de soi. Pourtant, la définition d’une planète n’a cessé d’évoluer avec le temps.  Il en est de même de leur nombre. De cinq dans l’Antiquité, leur nombre passe à six pour inclure la Terre, avec l’avènement de l’héliocentrisme, puis à sept avec la découverte d’Uranus. Les « petites planètes » que sont les plus gros astéroïdes ayant été classées à part, la liste s’allonge jusqu’à neuf avec Neptune et Pluton. Le déclassement de Pluton ramène à huit le nombre des planètes… mais la liste n’est sans doute pas close si l’on en croit les modèles de simulation dynamique.

Les planètes ont longtemps été définies comme des objets plus massifs que les astéroïdes, en rotation autour du Soleil. Avec la découverte des objets transneptuniens, la définition des planètes a dû être revue : on ne peut en effet complètement exclure l’existence possible de TNO plus éloignés du Soleil et plus massifs que Pluton, qui auraient risqué d’allonger indéfiniment la liste des planètes… C’est pourquoi, en 2006, l’UAI a reformulé la définition d’une planète. Celle-ci, en orbite autour du Soleil, doit être suffisamment massive pour être sphérique, et avoir fait le vide de la matière entourant sa trajectoire. Par extension, les astres extérieurs au Système solaire, en orbite autour d’une étoile (autre que le Soleil) et répondant à ces critères, sont qualifiés d’exoplanètes. En complément de cette définition, l’UAI a déterminé une nouvelle catégorie de corps célestes, les planètes naines, dans laquelle Pluton a été placé, étant considéré comme le prototype de cette nouvelle classe. Ces objets, en orbite autour du Soleil et de forme presque sphérique, n’ont pas totalement éliminé les corps susceptibles de se déplacer sur une orbite proche de la leur. Malgré leur dénomination, ce ne sont pas des planètes car ils ne présentent pas toutes les caractéristiques de ces corps célestes. Cette classe est assez hétérogène, regroupant trois TNO (Pluton, Makémaké et Éris) et deux astéroïdes (Cér [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages



Médias de l’article

Planète 9 et principaux objets lointains de Kuiper : orbites

Planète 9 et principaux objets lointains de Kuiper : orbites
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Planètes : caractéristiques orbitales

Planètes : caractéristiques orbitales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Planètes : propriétés physiques

Planètes : propriétés physiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Planète Mars vue par Viking-1

Planète Mars vue par Viking-1
Crédits : NASA/ USGS

photographie

Afficher les 9 médias de l'article





Écrit par :

  • : directrice de recherche émérite au CNRS, Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique de l'Obsrvatoire de Paris

Classification


Autres références

«  PLANÈTES  » est également traité dans :

PLANÈTES (GENÈSE DES)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 261 mots
  •  • 1 média

Le 5 novembre 2014, la direction du radiotélescope Atacama Large Millimeter-submillimeter Array (A.L.M.A.) publia dans un communiqué une « image révolutionnaire révélant la genèse de planètes » autour de l’étoile HL Tauri (HL Tau). L’image, magnifique (fig.1), suscita immédiatement un enthousiasme justifié, dans l’attente de l’article scientifique détaillé, qui parut en mars 2015. La constellation […] Lire la suite

PLANÉTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Thérèse ENCRENAZ
  •  • 1 516 mots

La planétologie, souvent appelée planétologie comparée, est la discipline scientifique qui étudie les planètes et, plus généralement, l’ensemble des objets du système solaire. Émergeant à la fin des années 1950, elle s’est développée dans le courant des années 1970, motivée par l’avènement de l’ère spatiale. Le besoin d’une étude comparative des objets du s […] Lire la suite

EXPLORATION DES PLANÈTES GÉANTES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 867 mots

Janvier 1610 Galilée découvre les quatre plus gros satellites de Jupiter, qu'il nomme « astres médicéens », et que nous appelons aujourd'hui satellites galiléens : il s'agit de Io, Europe, Ganymède et Callisto. 1656 Christiaan Huygens présente sa découverte du plus gros des satellites de Saturne, Titan, dans De Saturni luna observatio nova , publié à La Haye. 1659 Christiaan Huygens décrit avec […] Lire la suite

EXOPLANÈTES ou PLANÈTES EXTRASOLAIRES

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE, 
  • Pierre LÉNA
  •  • 6 340 mots
  •  • 6 médias

Depuis 1995, année de la découverte de la première exoplanète, 51 Pegasi b, de nombreux corps célestes de ce type ont été mis en évidence. Encore appelées planètes extrasolaires, les exoplanètes, dont l’existence a été questionnée par les philosophes depuis l’Antiquité, sont des planètes situées hors du système solaire qui orbitent autour d’une étoile autre que le Soleil. De très nombreuses obser […] Lire la suite

PLANÉTAIRES SYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Dominique PROUST
  •  • 5 144 mots
  •  • 3 médias

Depuis les débuts de l'ère spatiale, les astronomes ont mis beaucoup d'espoirs dans l'observation des planètes du système solaire pour connaître les conditions dans lesquelles celui-ci s'est formé. Cette interrogation trouve ses prolongements naturels dans deux questions essentielles : comprendre comment la vie est apparue sur (au moins) une planète et dans quelles conditions elle pourrait s' […] Lire la suite

ASTÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Christiane FROESCHLÉ, 
  • Claude FROESCHLÉ, 
  • Patrick MICHEL
  •  • 10 660 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Évolution dynamique des N.E.A. dans la région des planètes telluriques »  : […] Au cours de leurs évolutions, les orbites des N.E.A. ont pour principale caractéristique d'être fortement perturbées par des rencontres proches avec les planètes. Les variations orbitales qui résultent de chaque rencontre dépendent de manière très sensible des éléments orbitaux avant la rencontre. Les orbites croisant des planètes sont en fait très sensibles non seulement aux conditions initiales […] Lire la suite

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La renaissance de l'astronomie »  : […] Au milieu du xiv e  siècle, la pensée grecque commence à éclairer à nouveau l'Occident. Totalement ignorée pendant de nombreux siècles, à l’exception d’Aristote, elle redevient à la mode parmi les intellectuels. On recherche et on traduit les textes anciens, principalement en Italie. La redécouverte de cette civilisation hellénique entraîne une renaissance non seulement des lettres et des arts, m […] Lire la suite

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 049 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La nébuleuse primitive »  : […] La nébuleuse primitive qui entoure le Soleil a la même composition que celui-ci : 70 p. 100 d'hydrogène, 28 p. 100 d'hélium, 2 p. 100 pour tous les autres éléments. L'histoire de la nébuleuse primitive comporte un aspect dynamique (mouvements), thermique (sa température en fonction du temps), chimique (évaporation de l'hydrogène et de l'hélium, condensation des autres éléments, au moins dans le d […] Lire la suite

JUPITER, planète

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • André BRAHIC, 
  • Daniel GAUTIER, 
  • Guy ISRAËL, 
  • Pierre THOMAS
  • , Universalis
  •  • 11 249 mots
  •  • 60 médias

Jupiter , la plus grosse et la plus massive des planètes, constitue le centre d'un vaste système de satellites et d'anneaux étudié de près par plusieurs sondes spatiales : Pioneer-10 en décembre 1973, Pioneer-11 en décembre 1974, Voyager-1 en mars 1979, Voyager-2 en juillet 1979 , Ulysses en février 1992, Galileo de décembre 1995 à septembre 2003, New Horizons en février et mars 2007 . À la différ […] Lire la suite

HÉLIOCENTRISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VERDET
  •  • 3 226 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Limites d'une révolution »  : […] S'il est vrai que l'œuvre scientifique de Copernic est déroutante – déroutante par sa minceur même, par les conditions de son apparition et, il faut bien l'avouer, par certaines de ses faiblesses –, s'il est vrai que Copernic a été ignorant de ses propres richesses, la simple objectivité oblige à cette constatation : avec Copernic, et avec lui seul, s'amorce un bouleversement d'où sortiront l'astr […] Lire la suite

TRAPPIST-1, système planétaire

  • Écrit par 
  • Franck SELSIS
  •  • 1 773 mots
  •  • 3 médias

En orbite autour de la petite étoile rouge Trappist-1, sept exoplanètes (planètes gravitant autour d’une étoile autre que le Soleil) d’une taille similaire à celle de notre planète ont été détectées entre 2015 et 2017. Situé dans notre proche environnement galactique, à 39 années-lumière de la Terre (soit quelque 370 000 milliards de kilomètres), ce système planétaire offre une opportunité d’étud […] Lire la suite

EXOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RAULIN
  •  • 6 918 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « De Mercure à la Terre »  : […] Mercure, planète la plus proche du Soleil, n'a pratiquement pas d'atmosphère. Il est probable qu'aucune chimie organique complexe ne se déroule à sa surface. Son intérêt exobiologique est donc très limité. Il en est de même de Vénus, planète très chaude possédant, au contraire de Mercure, une atmosphère très dense avec une pression au sol très élevée. Les conditions qui règnent actuellement sur V […] Lire la suite

MÉCANIQUE CÉLESTE

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 6 163 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les théories planétaires »  : […] Soit x i , y i , z i les coordonnées rectangulaires d'une planète P i de masse m i dans un système d'axes ayant pour centre le Soleil O, de masse prise pour unité. Soient r i la distance OP i et r ij la distance P i P j de la planète P i à une autre planète P j de masse m j . Des équations du problème des n corps données ci-dessus, on déduit facilement : et deux équations analogues en y […] Lire la suite

UNIVERS

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE, 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 635 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  Les planètes »  : […] Nous allons en quelques lignes décrire le cortège planétaire du système solaire. Les caractéristiques des planètes, que l'on subdivise en planètes telluriques (Mercure, Vénus, la Terre et Mars) et en planètes géantes (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune), sont détaillées dans les tableaux 1, 2 et 3 de l'article planètes . Quelques points importants méritent d'être signalés : deux planètes, Vénus […] Lire la suite

EDGEWORTH-KUIPER CEINTURE DE

  • Écrit par 
  • Patrick MICHEL
  •  • 6 915 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Petits corps particuliers de la ceinture »  : […] Certains objets de la ceinture de Edgeworth-Kuiper présentent des caractéristiques bien spécifiques. Par exemple, un objet de Kuiper bien particulier est 1996 TL66, qui s'approche à 35 ua du Soleil et qui pourtant, du fait de son orbite fortement excentrique, s'éloigne à une distance de 133 ua ; sa période de révolution orbitale est de 772 ans. D'autres petits corps ont été découverts sur ce type […] Lire la suite

KEPLER JOHANNES

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 3 455 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Première ébauche de l'architecture du monde planétaire »  : […] Le Mysterium cosmographicum mérite donc qu'on lui accorde attention. Si Kepler n'est pas le premier à être favorable à la solution copernicienne, il est certainement le premier à situer de manière précise et positive l'« économie » réelle de cette solution. Sans doute souligne-t-il, lui aussi, le gain réalisé dans le nombre de mouvements circulaires nécessaires pour la représentation des mouveme […] Lire la suite

UNIVERS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 767 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La naissance du système solaire »  : […] Une des images fournies par le télescope spatial Hubble représente trois colonnes qui se dressent sur un fond bleu sombre, vivement éclairées par l’arrière : des étoiles sont en train de naître ! Ce phénomène nous renvoie 4,6 milliards d’années en arrière, lorsqu’une autre jeune étoile est née, dans un bras d’une vaste galaxie spirale, à la suite de l’explosion d’une supernova voisine. Bientôt ap […] Lire la suite

EXPLORATION DU SYSTÈME SOLAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 511 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les moyens d’exploration du système solaire »  : […] L’étude des caractéristiques des astres n’a véritablement débuté qu’au début du xvii e  siècle, avec les premières observations de Galilée. Plusieurs étapes décisives ont marqué l’exploration des planètes. Les progrès scientifiques, en particulier la théorie de la gravitation universelle, ont donné un cadre conceptuel, alors que le développement des instruments optiques ouvrait la voie à de nouve […] Lire la suite

NAINES BRUNES

  • Écrit par 
  • Isabelle BARAFFE
  •  • 3 119 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Naines brunes et planètes »  : […] Si l'on connaît la masse maximale d'une naine brune, sa masse minimale reste inconnue, du point de vue théorique aussi bien qu'observationnel. A priori, une naine brune pourrait atteindre des masses aussi petites que celle de Jupiter. La limite observationnelle atteinte est de l'ordre de 5 masses de Jupiter. Elle est obtenue dans les régions de formation stellaire très jeunes, âgées d'environ un […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Thérèse ENCRENAZ, « PLANÈTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/planetes/