NERVI PIER LUIGI (1891-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Palais des sports de Rome

Palais des sports de Rome
Crédits : Hulton Getty

photographie

Hangar de l'aérodrome d'Orbetello

Hangar de l'aérodrome d'Orbetello
Crédits : Hulton Getty

photographie


Pier Luigi Nervi est considéré comme l'un des principaux représentants, l'un des « maîtres » de l'architecture contemporaine, non seulement en Italie mais plus encore sur le plan international. Dans Geschichte der modernen Architektur (1958), le critique allemand Jürgen Joedicke écrit que « les intentions de l'architecture moderne se trouvent intégralement réalisées » dans les constructions de Nervi ; l'Américain G. E. Kidder Smith (The New Architecture in Europe, 1961) définit ses œuvres comme étant « parmi les plus grandioses du xxe siècle » et il ajoute que Nervi est « un géant dans un pays où les géants ne manquent pas ». On pourrait citer d'autres jugements, mais ceux-ci suffisent à donner une idée du succès remporté par l'œuvre de Nervi. En vérité, ses réalisations appartiennent à un domaine qui, presque toujours, reste essentiellement en dehors de l'architecture. Dans ses œuvres, Nervi s'attache en effet assez rarement à ce qui constitue pour l'architecture le problème fondamental, à savoir : la synthèse, exprimée organiquement dans un langage spécifique, des relations dialectiques qui existent entre l'espace et les fonctions, d'une part, entre l'architecture elle-même et les structures sociales, d'autre part.

Sans nul doute phénomène historiquement important de la seconde moitié du xxe siècle, l'œuvre de Nervi pose un double problème : il faut d'abord déterminer les raisons de son succès universel et préciser ensuite les caractéristiques qui la distinguent.

En ce qui concerne le premier point, il faut noter que Nervi réalise en images extrêmement modernes sur le plan technologique – et parfois même projetées dans le futur – des partis traditionnels fondés sur la perspective centrale, sur la symétrie, sur la répétition de modules : procédé rassurant car il permet de rétablir une continuité avec le passé et de minimiser le traumatisme provoqué par la rupture violente que l'architecture contemporaine opère avec la tradition. Quant aux caractéristiques spécifiques de l'œuvre, elles peuvent se résumer en une formule, tirée du titre d'un [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur, libero docente in storia dell' architettura all' università di Roma

Classification


Autres références

«  NERVI PIER LUIGI (1891-1979)  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Béton

  • Écrit par 
  • Bernard HAMBURGER
  •  • 3 183 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Coques et voiles minces »  : […] Comme le béton armé peut être coffré selon les formes les plus diverses, son utilisation en voûtes et en coupoles offre aux ingénieurs et aux architectes de grandes possibilités. Dans les structures en métal, on conduit en quelque sorte les forces statiques de la pesanteur dans les poutrelles et les profilés. On calcule alors l'intensité de ces «  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-beton/#i_23174

PONTI GIÒ (1891-1979)

  • Écrit par 
  • Jean-Étienne GRISLAIN
  •  • 678 mots
  •  • 1 média

L'activité d'architecte de Giò Ponti est liée au caractère de capitale industrielle de Milan, la grande métropole du nord de l'Italie, dont il est originaire. Sa carrière englobe les deux périodes cruciales de l'histoire de l'Italie contemporaine : la dictature de Mussolini et le renouveau économique de l'après-guerre. Ponti se signale d'abord par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gio-ponti/#i_23174

Pour citer l’article

Stefano RAY, « NERVI PIER LUIGI - (1891-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pier-luigi-nervi/