PONTI GIÒ (1891-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'activité d'architecte de Giò Ponti est liée au caractère de capitale industrielle de Milan, la grande métropole du nord de l'Italie, dont il est originaire. Sa carrière englobe les deux périodes cruciales de l'histoire de l'Italie contemporaine : la dictature de Mussolini et le renouveau économique de l'après-guerre. Ponti se signale d'abord par sa participation au groupe Novecento en 1922. Lié au fascisme naissant, le groupe prône un retour aux valeurs traditionnelles italiennes, héritées de la Renaissance classique, en même temps qu'il se proclame révolutionnaire. L'ambiguïté de ce programme, qui reflète le caractère complexe de l'idéologie fasciste de la première période, permet le développement d'un courant rationaliste en architecture. Le mouvement rationaliste italien prend corps avec l'appui du régime, et trouve son apogée lors de la Ve triennale de Milan en 1933 ; Giò Ponti sera l'un des artisans de ce rassemblement important qui trouvera un écho dans toute l'avant-garde européenne en architecture. En 1928, Giò Ponti fonde une revue intitulée Domus, dont le centre d'intérêt ne se limite pas à l'architecture et englobe la production industrielle, les objets quotidiens, le mobilier, etc. Ces préoccupations renvoient au thème de la collaboration entre les industriels et les artistes, inauguré par William Morris et repris par Gropius au Bauhaus. Giò Ponti participe donc à l'élaboration et à la diffusion de la notion de design et il est l'un des premiers à avoir compris l'importance de la presse spécialisée dans ce domaine. La politique de Domus, particulièrement après la Seconde Guerre mondiale sera tout entière dévouée à la diffusion du design italien, reflet de la nécessité pour l'industrie renaissante de trouver de nouveaux débouchés, en misant sur la qualité formelle et l'aspect à la fois attrayant et rationnel des objets.

Assiette, G. Ponti

Assiette, G. Ponti

Photographie

Gió Ponti (1891-1979), assiette de la série Le mie donne. 1923-1930. Céramique. Manufacture Richar-Ginori. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Cette mise au service de l'industrie des capacités créatives de l'arch [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  PONTI GIÒ (1891-1979)  » est également traité dans :

AULENTI GAE (1927-2012)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  • , Universalis
  •  • 1 268 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un designer d'avant-garde »  : […] Née en 1927 à Palazzolo della Stella (province d'Udine), Gae Aulenti est diplômée d'architecture au Politecnico di Milano en 1954. Membre à partir de 1960 de la Société des designers italiens (Associazione per il disegno industriale, A.D.I.), elle triomphe en 1964 à la Triennale de Milan qui lui attribue un grand prix. Cet intérêt pour le design est à rapprocher de sa formation d'origine. On ne p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gae-aulenti/#i_80062

SAPPER RICHARD (1932-2015)

  • Écrit par 
  • Christine COLIN
  •  • 765 mots

Richard Sapper est un designer allemand. Né le 30 mai 1932 à Munich, il y poursuit des études (anatomie, ingénierie, philosophie), couronnées par un diplôme de commerce de l’université de la ville. Il intègre ensuite le département du design de Daimler-Benz à Stuttgart. Pour autant, il fera toute sa carrière à Milan, où il ouvre son agence en 1959. Auparavant, il a fait ses armes chez Gio Ponti p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-sapper/#i_80062

STYLE 1925

  • Écrit par 
  • Yvonne BRUNHAMMER
  •  • 4 659 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Italie »  : […] La vision apportée par le futurisme bouleverse l'Italie, figée dans un nationalisme étroit et rétrograde. Elle alimente en même temps cette exaltation du patriotisme qui tourne au fascisme. L'architecture, l'art décoratif se fraient difficilement un chemin dans ce pays coupé en deux : entre une société rétrograde qui rêve de l'Antiquité romaine et un monde jeune, moderne, tourné vers l'Europe. Des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-1925/#i_80062

WIRKKALA TAPIO (1915-1985)

  • Écrit par 
  • Anne LAJOIX
  •  • 1 231 mots

Le designer finlandais Tapio Wirkkala, est mort le 19 mai 1985. Il naquit le 2 juin 1915 à Hanko d'un père sculpteur sur pierre et d'une mère qui s'adonnait au tissage et à la broderie. Il n'oubliera jamais les paysages de la Finlande : le ressac, les tourbillons du ciel, la structure du bois et des pierres, ni l'image du monde du travail que ce pays propose. Wirkkala s'y référera souvent : « Mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapio-wirkkala/#i_80062

Pour citer l’article

Jean-Étienne GRISLAIN, « PONTI GIÒ - (1891-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gio-ponti/