PICARDIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Paysages et patrimoine

Au nord s'étend la grande plaine de craie du Crétacé, couverte d'un épais limon de lœss sur lequel s'est très tôt épanouie la grande culture ; les vallées, humides et souvent même marécageuses, y déroulent des rubans verdoyants dans un paysage de champs ouverts, dénudés. Au sud, l'érosion a davantage affouillé la succession d'affleurements calcaires, argileux ou sableux de la fin du Secondaire et du Tertiaire. Le relief y est morcelé en plateaux étroits (Valois, Soissonnais, Vexin), rompus par des vallées plus encaissées et ourlés de talus et de buttes plus ou moins escarpés. Mais la diversité du paysage y provient davantage de la couverture végétale qui comprend les très grandes forêts circumparisiennes (Chantilly, Halatte, Compiègne, Ermenonville, Villers-Cotterêts) et des vergers et des vignes (région de Château-Thierry). Au sud-ouest, dans le pays de Bray, l'éventration d'un bombement anticlinal par l'érosion a donné naissance à un relief plus vigoureusement vallonné, couvert de prairies et de haies. Le bocage recouvre également les terres argilo-marneuses de Thiérache, l'autre « petite Suisse » de Picardie. Bien que peu étendu, le littoral picard offre une variété exceptionnelle de sites naturels, avec, du nord au sud : les dunes et marais du Marquenterre – renfermant un parc ornithologique de 2 300 hectares ; les mollières (marais) de l'estuaire de la Somme, émergées à marée basse – haut lieu de la chasse aux oiseaux migrateurs ; l'épais cordon de galets des Bas-Champs – en arrière duquel de vastes marais littoraux ont été en grande partie poldérisés et asséchés ; de hautes falaises de craie qui annoncent celles du pays de Caux.

Les stations balnéaires (Le Crotoy, Saint-Valéry-sur-Somme, Cayeux-sur-Mer, Mers-les-Bains...) y sont modestes, à l'image d'une région qui a surtout développé le tourisme rural ou fluvial. Ce sont cependant ses châteaux (Chantilly, Compiègne, Pierrefonds, Bagatelle, Bertangles, Villers-Cotterêts...), ses parcs et jardins (Ermenonvi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  PICARDIE  » est également traité dans :

HAUTS-de-FRANCE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 188 mots
  •  • 1 média

La région Hauts-de-France, qui s’est nommée à titre provisoire Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. La fusion est effective depuis le 1er janvier 2016. La nouvelle région est formée des deux anciennes régions administra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nord-pas-de-calais-picardie-region-administrative/#i_14362

AMIENS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 804 mots
  •  • 3 médias

Amiens, avec 135 800 habitants recensés en 2012, chef-lieu du département de la Somme et de la région Picardie jusqu’au 31 décembre 2015, est la ville-centre d'une agglomération de 174 900 habitants (2012) et d'une aire urbaine de 270 900 habitants (210 communes), développée au cœur de la vallée de la Somme. Sur la route antique reliant Lyon à Boulogne, son site primitif permettait le franchisseme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amiens/#i_14362

BEAUVAIS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 678 mots
  •  • 2 médias

Beauvais, qui comptait 55 739 habitants en 2012, est le chef-lieu du département de l'Oise. La ville assure le fonctionnement administratif d'un département dont le centre de gravité s'est déplacé vers la vallée de l'Oise et ses grands axes de communications (T.G.V., autoroute A 1), dans l'orbite parisienne. Elle rayonne surtout sur la partie occidentale du département, le Beauvaisis, dont elle es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beauvais/#i_14362

CAPÉTIENS (987-1498)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 058 mots

Dans le chapitre « Les succès et leurs causes »  : […] Au milieu de terribles épreuves, la lutte contre l'étranger a apporté à la monarchie un soutien inappréciable, celui du sentiment national. La remontée démographique et économique qui s'amorçait permit alors à Charles VII et à son fils et successeur Louis XI (1461-1483) d'accélérer le retour aux progrès monarchiques. L'unité territoriale de la France et l'agrandissement du domaine royal s'accompli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capetiens/#i_14362

LAON

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 561 mots
  •  • 1 média

Laon, qui comptait 26 318 habitants en 2012 pour la ville proprement dite et 28 682 pour l'agglomération, est le chef-lieu de l'Aisne, département traditionnellement rural et agricole. Hormis pour les fonctions administratives, Laon rayonne sur tout le centre et l'est du département, tandis que les agglomérations de Saint-Quentin et de Soissons, sous-préfectures plus peuplées et plus industrialisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laon/#i_14362

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 393 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La laine »  : […] La laine partage avec le lin le fait d'être une fibre dite patriarcale, c'est-à-dire la fibre la plus ancienne et la plus sacrée ; la Bible y fait régulièrement allusion. Mais à ce jour aucune recherche scientifique n'a pu résoudre laquelle, de l'une ou de l'autre, l'emporterait en longévité... La laine est très certainement la fibre la plus populaire, celle qui a partagé la vie des plus pauvres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/textile/#i_14362

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-Jean THUMERELLE, « PICARDIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/picardie/