BEAUVAIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Hauts-de-France : carte administrative

Hauts-de-France : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Cathédrale de Beauvais

Cathédrale de Beauvais
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie


Beauvais, qui comptait 55 739 habitants en 2012, est le chef-lieu du département de l'Oise. La ville assure le fonctionnement administratif d'un département dont le centre de gravité s'est déplacé vers la vallée de l'Oise et ses grands axes de communications (T.G.V., autoroute A 1), dans l'orbite parisienne. Elle rayonne surtout sur la partie occidentale du département, le Beauvaisis, dont elle est la capitale depuis l'Antiquité.

Hauts-de-France : carte administrative

Hauts-de-France : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Hauts-de-France. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La ville est née et a grandi autour d'un pont, sur la vallée humide du Thérain, qui descend des hauteurs du pays de Bray jusqu'à l'Oise, entre les collines herbeuses du pays de Thelle, au sud, et les horizons nus du grand plateau de craie de Picardie, au nord.

Oppidum de la tribu gauloise des Bellovaques, dont elle tire son nom (Bellovacum), puis cité épiscopale précocement intégrée au domaine royal, Beauvais obtint, dès le xie siècle, le statut de commune. Jusqu'à la Révolution, son histoire dépendit plus de la rivalité des deux puissances qui contrôlaient la ville, l'évêque et les négociants drapiers, que des événements extérieurs – on continue néanmoins à célébrer chaque année le souvenir glorieux de Jeanne Hachette, qui stimula la résistance de la ville aux assauts de Charles le Téméraire, en 1472. L'essor de la vie religieuse et la richesse économique, tirée de ses draps de laine exportés jusqu'en Orient, ont permis un embellissement de la ville. Il en subsiste quelques vestiges en centre-ville, notamment l'ancien Palais épiscopal (qui abrite le musée départemental) et la cathédrale Saint-Pierre, inachevée mais exceptionnelle par la hardiesse de son architecture, avec le chœur gothique le plus haut du monde (xiiie et xvie s.) et un transept de style flamboyant du xvie siècle.

Cathédrale de Beauvais

Cathédrale de Beauvais

Photographie

Cathédrale de Beauvais (Oise), XIIIe-XIVe siècle. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La production textile se diversifia avec l'installation d'une manufacture royale de tapisserie en 1664, qui connut son apogée au xviiie siècle, puis avec la fabrication de cotonnades imprimées. Mais, au cours du xixe siècle, Beauvais, qui ne f [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre-Jean THUMERELLE, « BEAUVAIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/beauvais/