LAON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Laon, qui comptait 26 318 habitants en 2012 pour la ville proprement dite et 28 682 pour l'agglomération, est le chef-lieu de l'Aisne, département traditionnellement rural et agricole. Hormis pour les fonctions administratives, Laon rayonne sur tout le centre et l'est du département, tandis que les agglomérations de Saint-Quentin et de Soissons, sous-préfectures plus peuplées et plus industrialisées, rayonnent respectivement sur le nord-ouest et le sud-ouest.

Hauts-de-France : carte administrative

Hauts-de-France : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Hauts-de-France. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La ville est née sur une butte-témoin, détachée des côtes d'Île-de-France, les falaises calcaires qui cernent les formations tertiaires du Bassin parisien. Ce site défensif, surplombant la plaine d'une centaine de mètres, a été fortifié dès l'époque gauloise (Laudunum).

Laon est devenu, dès le ve siècle, le siège d'un évêché et un important centre religieux et intellectuel, qui a connu ses heures de gloire lorsque rois et reines en firent une de leurs résidences principales, du viie au xe siècle. La cité fut même brièvement un objet de rivalité entre Charles de Lorraine, le prétendant carolingien, et Hugues Capet, nouvellement élu roi, qui installa définitivement sa capitale à Paris. Les bourgeois de Laon furent parmi les premiers à obtenir des libertés communales, au début du xiie siècle, mais la ville ne se développa guère qu'à l'ombre de son évêché.

Son importance stratégique disparut après que la conquête de l'Artois et de la Flandre eut reporté plus loin vers le nord la frontière. Mais Laon continua longtemps encore à être animé par la vie de garnison, en deuxième ligne de défense de la capitale.

La ville haute, toujours ceinte de remparts datant en grande partie du xiiie siècle, demeure empreinte de son passé médiéval et attire de nombreux touristes. À l'ouest, la Cité, jadis site de la ville gallo-romaine et du palais royal et aujourd'hui de la préfecture et de l'hôtel du département, est dominée par la cathédrale Notre-Dame (xiie et xiiie s.), une des premières cathédrales gothiqu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LAON  » est également traité dans :

LAON CATHÉDRALE DE

  • Écrit par 
  • Gérard ROUSSET-CHARNY
  •  • 1 267 mots
  •  • 3 médias

Du haut de sa colline, la cathédrale de Laon (Aisne), dressée comme une carène de vaisseau, regarde au loin la plaine et les carrières d'où les bœufs ont monté, pendant près d'un siècle, les pierres qui ont servi à sa construction. Site unique en France, ce plateau en forme de butte constitue un piédestal royal à la vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-de-laon/#i_13810

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 842 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La sculpture »  : […] La période 1190-1240 est l'une des plus intenses dans le domaine de la sculpture : les cathédrales en cours de construction exigent un vaste programme sculpté. Collégiales et parfois même paroissiales ont les mêmes exigences. L'ampleur donnée aux bras du transept de Chartres est à cet égard exemplaire, même si elle demeure exceptionnelle. En même temps, les ensembles mobiliers se développent : la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-gothique/#i_13810

LOUIS IV D'OUTRE-MER (921-954) roi de France (936-954)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 305 mots

Roi de France (936-954), né en 921, mort le 10 septembre 954 à Reims. Lorsque le père de Louis, Charles III le Simple, est emprisonné en 923, sa mère, Eadgifu, fille du roi anglo-saxon Édouard l'Ancien, se réfugie avec Louis en Angleterre, exil qui lui vaudra le surnom d'Outre-mer. Rappelé en France en 936 et couronné le 19 juin à Laon par Artaud, archevêque de Reims, qui devient son principal all […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-iv-d-outre-mer/#i_13810

Pour citer l’article

Pierre-Jean THUMERELLE, « LAON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laon/