PASTEL, botanique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La guède, ou pastel, est une plante tinctoriale (Isatis tinctoria L.) dont les feuilles, par fermentation, abandonnent une couleur bleue voisine de l'indigo. L'usage du pastel était déjà connu en Mésopotamie, en Égypte pharaonique et dans le monde gréco-romain.

Cité sous le nom de guesde dans les chartes du xie siècle, le pastel devait prendre une importance croissante au Moyen Âge. Dans le Haut-Languedoc, on confectionnait, après fermentation des feuilles, des pains de pastel que l'on empilait les uns sur les autres : cette masse bleuissait de l'intérieur pendant une quinzaine de jours, puis on la pétrissait pour la mouler, finalement, en boules ou « coques ». Un pastel de rare qualité était ainsi exporté dans toute l'Europe.

Éliminé peu à peu par l'indigo, introduit au xviie siècle, le pastel subsistera néanmoins comme plante fourragère jusqu'au xixe siècle.

—  Jacques MÉRAND

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PASTEL, botanique  » est également traité dans :

CRUCIFÈRES

  • Écrit par 
  • Marie-Claude NOAILLES
  •  • 2 479 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Caractères généraux »  : […] Ce sont des plantes herbacées à racine pivotante, dont les tiges portent des feuilles sans stipules, alternes ou toutes à la base. Elles élaborent des sénevols de types variés, qui leur donnent des propriétés médicinales et alimentaires. Les grappes florales, souvent odorantes et généralement de couleur vive, attirent les insectes. L'existence d'un appareil nectarifère renforce ce caractère d'ento […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cruciferes/#i_11429

ERFURT

  • Écrit par 
  • Christophe QUÉVA
  •  • 795 mots

Erfurt est la capitale de l’État libre de Thuringe , en Allemagne . Elle comptait 212 000 habitants en 2017, ce qui en fait la ville la plus peuplée du Land, devant Iéna et Gera. Située au cœur de ce territoire, elle a tissé des liens importants avec les villes voisines de Gotha, Weimar et, plus loin, Iéna, ce qui contribue à renforcer sa centralité. La première mention d’Erfurt remonte au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erfurt/#i_11429

TEINTURES PRÉCIEUSES DE LA MÉDITERRANÉE (exposition)

  • Écrit par 
  • Monique LÉVI-STRAUSS
  •  • 1 086 mots

La découverte des colorants de synthèse au xix e  siècle et leur multiplication due aux progrès de l'industrie chimique nous font oublier l'importance qu'avaient auparavant les teintures naturelles. L'œil de l'usager, alors sensible aux moindres nuances, savait distinguer les coloris les plus prestigieux comme la pourpre impériale qui était réserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teintures-precieuses-de-la-mediterranee/#i_11429

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « PASTEL, botanique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pastel-botanique/