CRUCIFÈRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Moutarde

Moutarde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Chou-fleur

Chou-fleur
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Siliques et silicules

Siliques et silicules
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tribus

Tribus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Les Crucifères constituent une importante famille de plantes dicotylédones représentée dans le monde entier, mais principalement dans les régions tempérées de l'hémisphère Nord. Leur proportion dans la flore phanérogamique diminue lorsqu'on s'éloigne des régions polaires ; il y a 19 p. 100 de Crucifères dans la flore du Spitzberg, mais 1 p. 100 seulement au Sénégal.

Les Crucifères peuplent la presque totalité des habitats et des milieux de vie possibles : sables et rochers maritimes, bords de ruisseaux, talus calcaires, pelouses humides ou sèches, cultures et jardins, bords de chemins, cailloutis et prairies de montagne... Les moutardes, choux, radis et quelques plantes ornementales (aubriéties, ibéris, giroflées) comptent parmi les Crucifères. Cette famille évoluée présente une grande homogénéité dans le type de fleur et le modèle de fruit. En effet, c'est la disposition en croix des pièces du périanthe qui permet de reconnaître immédiatement une crucifère (d'où le nom donné à cette famille). Le fruit comporte deux loges séparées par une cloison médiane qui porte les graines : c'est une silique.

Un exemple : la moutarde des champs

La moutarde des champs (Sinapis arvensis) est une plante herbacée, très commune dans les jachères et les cultures du printemps à l'automne. Ces « mauvaises herbes », d'une cinquantaine de centimètres de haut en moyenne, portent des feuilles alternes, un peu rudes au toucher en raison de leur pilosité, et des fleurs en grappes.

Tout le végétal renferme des substances responsables de la saveur piquante et du pouvoir révulsif de la moutarde : un sénevol, le sinigroside, glucoside qui s'accumule dans certaines cellules, et une diastase hydrolysante, la myrosine, localisée dans d'autres cellules. Mis en contact par broyage en présence d'eau, avec la diastase spécifique, le sénevol libère un composé azoté et sulfuré, principe actif de la moutarde.

À la floraison, des grappes de fleurs se développent à l'extrémité des tiges ; elles [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CRUCIFÈRES  » est également traité dans :

COLZA

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 4 213 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les principaux types de colza »  : […] Plante annuelle aisément reconnaissable au printemps grâce à ses grappes de fleurs de couleur jaune vif, le colza (Brassica napus L.) appartient à la famille des Brassicacées, famille jadis appelée Crucifères (la corolle des fleurs de colza étant constituée de quatre pétales disposés en croix). Le mot colza provient du néerlandais koolzaad signifiant « graine de chou ». Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colza/#i_10657

PASTEL, botanique

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 161 mots

La guède, ou pastel, est une plante tinctoriale ( Isatis tinctoria  L.) dont les feuilles, par fermentation, abandonnent une couleur bleue voisine de l'indigo. L'usage du pastel était déjà connu en Mésopotamie, en Égypte pharaonique et dans le monde gréco-romain. Cité sous le nom de guesde dans les chartes du xi e  siècle, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pastel-botanique/#i_10657

RHŒADALES

  • Écrit par 
  • Marc-André THIÉBAUD
  •  • 2 041 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Caractères généraux »  : […] À l'exception des Crucifères, vaste famille que l'on retrouve sur toute la surface de la Terre, les autres familles des Rhœadales ont des aires plus restreintes. Papavéracées et Fumariacées, répandues principalement en Europe et en Asie, sont caractéristiques des régions tempérées et froides de l'hémisphère Nord ; quelques genres existent toutefois en Amérique du Sud et dans les régions subtropica […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhoeadales/#i_10657

SÉNEVOL

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 56 mots

Essence sulfurée, en général volatile et à action piquante sur les muqueuses, qui se trouve libérée par l'hydrolyse d'un des hétérosides soufrés existant chez les crucifères (sinigroside de la moutarde) et les familles voisines (capparidacées : câprier), dans toute la plante et surtout les graines. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senevol/#i_10657

Voir aussi

ALYSSÉES    ARABIDÉES    BRASSICÉES    CAMÉLINE    CARDAMINE    CHOU    CRESSON    LÉPIDIÉES    MONNAIE DU PAPE    MOUTARDE    NAVET    RADIS    ROSE DE JÉRICHO    SILIQUE    SINIGROSIDE

Pour citer l’article

Marie-Claude NOAILLES, « CRUCIFÈRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cruciferes/