Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PASSION

Bibliographie

Alain, Sentiments, passions et signes, Gallimard, Paris, 1935

Anselme, Proslogion, trad. R. M. Dickson, Soleil levant, Namur, 1960

H. Bonitz, Index aristotelicus, 1re éd., Gratz, 1955, rééd. Berlin, 1970

E. Burke, Recherche philosophique sur l'origine de nos idées du sublime et du beau (A Philosophical Inquiry into the Origin of Our Ideas of the Sublime and Beautiful, Londres, 1757), introd. B. Saint Girons, Vrin, Paris, 1973

J.-P. Clero, La Philosophie des passions chez David Hume, Klinksieck, Paris, 1985

J. Cohen, Behaviour in Uncertainty, Georges Allen & Unwin, Londres, 1964

N. Cohn, Les Fanatiques de l'Apocalypse (The Pursuit of the Millenium, 1957), trad. M. Clémendot, Julliard, Paris, 1964

E. R. Dodds, Les Grecs et l'irrationnel (The Greeks and Irrational, 1959), trad. Gibson, Aubier-Montaigne, Paris, 1965

J. Fillion-Lahille, Le « De Ira » de Sénèque et la philosophie stoïcienne des passions, Klincksieck, 1984

J. Fourier, Le Nouveau Monde amoureux, Pauvert, Paris, 1967

D. Fulop Miller, Dostoïewsky à la roulette, Paris, 1926

Galien, Traité des passions de l'âme et de ses erreurs, trad. R. der Elst, 1914

G. W. F. Hegel, La Phénoménologie de l'esprit (Phänomenologie des Geistes, 1807), trad. J. Hyppolite, 2 vol., Aubier, Paris, 1947 ; Précis de l'Encyclopédie des sciences philosophiques (Encyklopädie der philosophischen Wissenschaften im Grundriss, 1817), trad. J. Gibelin, Vrin, 1952

D. Hume, Traité de la nature humaine (A Treatise of Human Nature, 1739), trad. A. Leroy, Aubier, Paris, 1946

F. Hutcheson, An Essay on the Nature and Conduct of the Passions and Affections, 1725

E. Kant, Anthropologie du point de vue pragmatique (Anthropologie in pragmatischer Hinsicht abgefasst, 1798), trad. M. Foucault, Vrin, 1964 ; Critique de la faculté de juger (Kritik der Urteilskreft, 1790), trad. A. Philonenko, ibid., 1968

P. Kaufmann, L'Expérience émotionnelle de l'espace, ibid., 1967

S. Kierkegaard, Post-scriptum aux miettes philosophiques (Afsluttende uvidenskabelig Efsterskrift til de « Philosophiske Smuler », 1846), trad. P. Petit, Gallimard, 1941 ; Le Journal du séducteur (Forførerens Dagbog, 1843), trad. F. et O. Prior et M. H. Guignot, ibid., 1943

H. Kleinknecht, J. Fichtner & G. Stehlin, Wrath, Adam & Charles Blank, Londres, 1964

A. Ombredane, Études de psychologie médicale, t. III, Troubles du caractère et délire, Hermann, Paris, 1946

M. Pradines, Traité de psychologie générale, t. II, P.U.F., Paris, 1956

T. Ribot, Essai sur les passions, Alcan, Paris, 1912

J.-P. Sartre, L'Être et le Néant, Gallimard, 1943

M. Scheler, Nature et forme de la sympathie (Wesen und Formen der Sympathie, 1923), trad. G. Lefèvre, Paris, 1928, éd. révisée, Payot, Paris, 1971

B. Spinoza, Éthique démontrée suivant l'ordre géométrique et divisée en cinq parties (Ethica, ordine geometrico demonstrata, 1677), t. III des Œuvres, trad. C. Appuhn, Garnier-Flammarion, Paris, 1964.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • AFFECTIVITÉ

    • Écrit par Marc RICHIR
    • 12 228 mots

    Quoique n'ayant guère plus d'un siècle d'existence, et d'un usage aujourd'hui devenu courant, le terme d'« affectivité », de la même famille qu'« affect » ou « affection », est chargé d'une ambiguïté qui traverse les âges : impliquant plus ou moins une passivité qui échappe à la maîtrise de la raison,...

  • AMOUR

    • Écrit par Georges BRUNEL, Baldine SAINT GIRONS
    • 10 182 mots
    • 5 médias
    ...peut tenter de cerner des « époques » de l'amour, au sens que Bossuet prêtait à ce terme. Si l'on considère, par exemple, l'Europe occidentale, l'amour passion, qui triomphe dans la seconde moitié du xviiie siècle, se distingue de l'amour courtois en vogue à la fin du xiie siècle et au début du...
  • BONHEUR

    • Écrit par André COMTE-SPONVILLE
    • 7 880 mots
    ...que nous aimons mais sa possession) ou bien d'en être aimé (auquel cas ce n'est pas lui que nous aimons mais son amour), et c'est ce qu'on appelle la passion, toujours égoïste, toujours narcissique, et promise à l'échec seulement : on ne peut posséder personne, ni être aimé jamais comme on le...
  • OTHELLO, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 1 330 mots
    • 1 média

    Jouée pour la première fois sans doute en 1604 et publiée en 1622, cette tragédie de William Shakespeare (1564-1616) emprunte les éléments principaux de son intrigue à une nouvelle italienne du xvie siècle parue à Venise en 1565. Il semble impossible de déterminer si le dramaturge anglais...

  • Afficher les 29 références

Voir aussi