WAGNER OTTO (1841-1918)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Maison des majoliques, O. Wagner

Maison des majoliques, O. Wagner
Crédits : J. Kalmár/ AKG

photographie

Maison sur Linke Wienzeile, Vienne, O. Wagner, motifs décoratifs de K. Moser

Maison sur Linke Wienzeile, Vienne, O. Wagner, motifs décoratifs de K. Moser
Crédits : H. Champollion/ AKG

photographie

Église Am Steinhof

Église Am Steinhof
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Österreichische Postsparkasse, O. Wagner

Österreichische Postsparkasse, O. Wagner
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie


Témoin des dernières années très agitées de l'empire austro-hongrois, architecte à la croisée de l'historicisme et de la modernité, Otto Wagner fut une force de proposition architecturale qui modela Vienne. Au cours de sa carrière, il fut professeur à l'académie des Beaux-Arts de Vienne et surtout l'un des plus grands urbanistes de la capitale autrichienne. À l'exception d'une synagogue à Budapest et d'une villa à Bad Vöslau en Basse-Autriche, son œuvre entière se concentre dans la métropole du Danube.

Maître d'ouvrage et architecte

Otto Wagner est né le 13 juillet 1841, à Vienne, dans une famille bourgeoise. Il commence ses études dans la capitale autrichienne à l'Institut polytechnique (aujourd'hui université technique), les poursuit à Berlin, avant de revenir à l'académie des Beaux-Arts de Vienne chez August Sicard von Sicardsburg (1813-1868) et Eduard van der Nüll (1812-1868), les architectes de l'Opéra impérial et de beaucoup d'autres bâtiments historiques. Un an avant d'obtenir son diplôme, il entre dans l'atelier de Ludwig Förster (1797-1863), l'architecte de la Ringstrasse et l'urbaniste alors le plus célèbre de Vienne. En 1868, il remporte le concours public pour la construction d'une synagogue à Budapest, où il bâtit un édifice sacré aux allures mauresques avec, donnant sur la rue, des tourelles en forme de minarets et un oratoire octogonal sur cour.

Wagner se fait remarquer en 1879 en créant les décorations destinées au jubilé des noces d'argent du couple impérial. Dans les années 1880, il construit quelques habitations dans le style de la Renaissance italienne le long et autour de la prestigieuse Ringstrasse. Notons que Wagner, issu d'une famille aisée, peut non seulement créer ses projets mais aussi les cofinancer.

En 1882-1884, il conçoit le centre administratif de la Österreichische Länderbank, qui inaugure sa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  WAGNER OTTO (1841-1918)  » est également traité dans :

ART NOUVEAU

  • Écrit par 
  • Françoise AUBRY
  •  • 8 789 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Vienne »  : […] En 1897, le conseil municipal de Vienne accorde un terrain à la nouvelle association d'artistes, connue sous le nom de Sécession, présidée par le peintre Gustav Klimt et née de la scission du Kunstlerhaus. Dans le pavillon d'exposition à édifier, J. M. Olbrich voulait transmettre un sentiment de pure dignité évoquant la Grèce antique, en rupture avec les lourds bâtiments construits sur le Ri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-nouveau/#i_22828

PLEČNIK JOZE (1872-1957)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 722 mots
  •  • 1 média

Fils d'un menuisier de Ljubliana, capitale historique de la Slovénie alors province de l'Empire austro-hongrois, Joze Plečnik fut élève de la section menuiserie de l'école technique de Graz tout en s'initiant à l'architecture sous la direction d'un maître qui avait remarqué ses dons. Il travaille ensuite deux ans à Vienne, dans une entreprise de menuiserie, avant d'être accepté, en 1894, dans l'at […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joze-plecnik/#i_22828

Voir aussi

Pour citer l’article

Harald R. STÜHLINGER, « WAGNER OTTO - (1841-1918) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-wagner/