ORGANISATION SOCIALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Niveaux de l'organisation sociale

Dans la plupart des sociétés qu'étudient les ethnologues, l'organisation sociale dépend étroitement du système de parenté. Dans aucune de ces sociétés, cependant, les groupements discernables ne se réduisent à la famille et à ses formes composées. De Morgan à Lévi-Strauss en passant par Radcliffe-Brown et Evans-Pritchard, la théorie de l'organisation sociale s'est donc constituée en même temps que la théorie de la parenté, mais distinctement, l'une tendant à identifier les groupes et sous-groupes dont se composent les sociétés observées, l'autre cherchant à rendre compte des systèmes de termes, de règles et d'attitudes procédant de l'alliance et de la filiation. On discerne ainsi quatre niveaux d'organisation.

La famille nucléaire

La famille nucléaire est le groupe social caractérisé par la résidence en commun, la coopération économique et la reproduction. Il compte, pour reprendre les définitions de Radcliffe-Brown (« Étude des systèmes de parenté ») et de Murdock (Social Structure), des adultes des deux sexes, dont deux au moins entretiennent des relations sexuelles socialement sanctionnées, et un ou plusieurs enfants issus, par génération ou par adoption, de ces adultes. La famille nucléaire repose ainsi sur huit relations opposant deux à deux les éléments dont elle se compose : mari-femme, père-fils, père-fille, mère-fils, mère-fille, frère-frère, sœur-sœur, frère-sœur. Les termes de chaque dyade sont liés les uns aux autres non seulement directement, par des droits et des devoirs, des règles de comportement et des attitudes, mais aussi indirectement, par les relations de chacun avec les autres termes entrant dans la formation des dyades. Ce système fonctionne de multiples manières, mais après un siècle d'ethnographie, et d'après tous les échantillons de culture disponibles, il apparaît que la famille nucléaire est un niveau de groupement que l'on observe dans la plupart des sociétés. Murdock soutenait même, en 1949, sur la base d'un échantillon de deux cent cinquante sociétés représentant l'univers des cultures connues, que la famille nucléaire était un type de groupement observé universellement dans l'organisation sociale. Deux exceptions, cependant, lui ont été opposées ultérieurement : celle des Nayar (K. Gough), où ce type de groupement est transitoire, et celle des Indiens des Indes occidentales et de certaines sociétés d'Amérique latine (J. Blake, P. Kunstadter et F. F. Otterbein), où les travaux les plus récents montrent que la famille est construite autour de la mère (matrifocale ; pour une définition détaillée, cf. ).

Types de familles et types de relations

Tableau : Types de familles et types de relations

Matrice des types de famille croisés avec les types de relation (d'après I. R. Buchler et H. A. Selby, «Kinship and Social Organisation»). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les formes composées de la famille

On distingue généralement deux formes principales de famille composée : la famille polygamique, qui consiste en plusieurs familles nucléaires liées par un époux commun, et la famille étendue, qui inclut une ou plusieurs familles nucléaires liées par des relations de consanguinité telles que parents-enfants ou frère-sœur (G. P. Murdock). La polygamie, ou mariage entre une pluralité d'époux, peut être elle-même soit polygynique : un homme est marié à plusieurs femmes, soit polyandrique : une femme est mariée à plusieurs hommes. L'extension, enfin, a plusieurs formes, qui dépendent des règles de résidence et des règles de descendance. Un tableau, proposé par Murdock, précise la répartition des formes principales de famille composée dans l'univers des cultures : on relèvera, en particulier, la rareté des formes polyandriques parmi les formes polygamiques.

Simplifiée, comme il est convenable pour appréhender la matière ethnographique d'échantillons ne dépassant pas quelques centaines de cultures, la typologie de Murdock prend la famille nucléaire comme unité élémentaire. Une typologie plus fine de l'organisation sociale à ce niveau peut être édifiée si l'on utilise, comme J. R. Buchler et H. A. Selby, d'autres critères. Nommons en effet DP la dyade paternelle, DM la dyade maternelle, DC la dyade conjugale. Dans la matrice des types de famille croisés avec les types de relation, la présence simultanée des trois dyades indique la famille nucléaire, au sens de Radcliffe-Brown et de Murdock. L'absence de la dyade paternelle et de la dyade conjugale avec présence de la dyade maternelle indique [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Indiens de la Fraser River

Indiens de la Fraser River
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Types de familles et types de relations

Types de familles et types de relations
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Organisation en section chez les Arandas

Organisation en section chez les Arandas
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Relations dyadiques

Relations dyadiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 5 médias de l'article

Écrit par :

  • : conservateur en chef du musée des Arts et Traditions populaires, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification

Autres références

«  ORGANISATION SOCIALE  » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Religions

  • Écrit par 
  • Marc PIAULT
  •  • 9 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'homme, partie intégrante de la nature »  : […] En Afrique, ce point est d'autant plus important à noter qu'avant la pénétration de l'islam et du christianisme, il ne semble pas y avoir eu de religions révélées : chaque société développait son propre système d'interprétation du monde en fonction des données qui lui étaient particulières. D'où la très grande variété des religions et des dieux renvoyant à la diversité des sociétés ellesmêmes. Il […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 142 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les traditions culturelles dans les zones forestières »  : […] Le village constituait l'unité dominante dans le bassin intérieur de la grande boucle du moyen Congo. Sur une vaste région allant du Haut-Ogooué au Maniema du Nord, la famille avait accru son importance au détriment du village, mettant en valeur les biens acquis, des objets en métal, et un système de successions favorisant le développement des lignages. L'organisation sociale était variée et compl […] Lire la suite

AÏMAG

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 121 mots

À l'origine, chez les peuples turcs, mongols et parfois toungouso-mandchous, l'aïmag (ou aïmak, ou ayimaq) est une unité sociale plus ou moins étendue qui repose sur la parenté patrilinéaire. À partir du XIII e  siècle, chez les Mongols, c'est une sous-tribu ayant un territoire de nomadisation propre, puis un grand fief et même un khanat. À l'époque moderne, chez les Mongols (en Bouriatie et en Ré […] Lire la suite

AMÉRINDIENS - Amérique centrale

  • Écrit par 
  • Georgette SOUSTELLE
  • , Universalis
  •  • 7 493 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vie économique »  : […] Les Indiens de l'Amérique moyenne vivent essentiellement de l'agriculture, agriculture plus pauvre, pour chaque région considérée, que celle des populations qui les entourent. À quelques exceptions près, la propriété est individuelle. Chez les Lenca du Honduras toutefois, toute la terre appartient au village. De nombreuses communautés possèdent des terrains communaux, les ejidos . Fréquemment, la […] Lire la suite

AMÉRINDIENS - Amazonie et Guyanes

  • Écrit par 
  • Simone DREYFUS-GAMELON, 
  • Universalis
  •  • 5 645 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Organisation sociale et religieuse »  : […] Les liens de parenté et de corésidence sont les éléments de base de l'organisation sociale. Le village est souvent une unité économique et politique autonome. Il peut être (Nord-Ouest amazonien) constitué d'un seul patrilignage (descendants en ligne masculine d'un ancêtre commun) localisé et exogame, c'est-à-dire dont les épouses viennent d'un autre lignage et aussi par conséquent d'une autre com […] Lire la suite

ANCIEN RÉGIME

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 19 084 mots
  •  • 2 médias

L'expression « Ancien Régime », dont le caractère dénigrant ne peut faire de doute, a été popularisée par le célèbre livre d'Alexis de Tocqueville, paru en 1856, L'Ancien Régime et la Révolution. Elle a cependant été utilisée telle quelle dès la fin de 1789. Elle est issue du vocabulaire familier du xviii e  siècle et, peut-être, de certaines locutions juridiques utilisées par les jurisconsultes d […] Lire la suite

ANOMIE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 3 989 mots

Dans le chapitre « Anomie, désorganisation et démoralisation sociales »  : […] L'idée que la satisfaction de l'individu est liée à l'existence de cadres sociaux stables qui lui permettent d'organiser son comportement et ses désirs en fonction d'un système d'attente défini a été démontrée par de nombreuses études. Ainsi, Thomas et Znaniecki, dans la magistrale étude qu'ils ont consacrée aux paysans polonais transplantés aux États-Unis, montrent bien comment l'absence de cadr […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  L'anthropologie sociale britannique »  : […] Il est nécessaire toutefois de revenir au débat entre culture et société si l'on veut comprendre la naissance de l'anthropologie sociale britannique. Celle-ci a subi l'influence de Durkheim, qui cherchait dans les faits ethnographiques autre chose que la simple description d'une société, et a d'emblée négligé les traits culturels pour s'intéresser aux relations, aux systèmes, aux fonctions. Ses f […] Lire la suite

ANTIQUITÉ - Le droit antique

  • Écrit par 
  • Jean GAUDEMET
  •  • 11 963 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Structures sociales »  : […] L'autorité absolue du pharaon fait de tous les habitants de l'Égypte des sujets. Seuls participent à la vie politique et à l'administration publique ceux qu'appelle ou retient la confiance ou la faveur royale. Dès la plus haute antiquité, le personnel de gouvernement et d'administration est important. Les recensements, les contrôles, les enquêtes exigent un personnel abondant et hiérarchisé. Sa t […] Lire la suite

ARCHAÏQUE MENTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 7 026 mots

Dans le chapitre « La complexité des structures »  : […] Durkheim le trouvait dans l' organisation, la structure et la morphologie de ces sociétés ; sa théorie de la formation des collectivités primitives, qui sur certains points reprenait celle de Spencer, est restée classique, mais n'a pas réussi beaucoup mieux que celle de Spencer à se dégager d'une hypothèse évolutionniste particulière. Pour Spencer, l'archaïsme se caractérisait par la simplicité e […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

31 octobre 2021 Macédoine du Nord. Démission du Premier ministre Zoran Zaev.

Le Premier ministre Zoran Zaev annonce sa démission au soir du second tour des élections municipales perdues par son parti, l’Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM). L’Organisation révolutionnaire macédonienne intérieure-Parti démocratique pour l’unité nationale macédonienne (VMRO-DPMNE, centre-droit) remporte la capitale et la plupart des grandes villes du pays. […] Lire la suite

23-31 mai 2021 Biélorussie – Russie. Enlèvement de l'opposant Roman Protassevitch.

Il avait annoncé la dissolution de l’organisation deux jours plus tôt.  […] Lire la suite

2-29 septembre 2020 France. Procès des attentats de janvier 2015 et nouvelle attaque terroriste.

Le 11, l’organisation Al-Qaida dans la péninsule arabique (AQPA) appelle « les musulmans de France, d’Europe et de l’extérieur » à passer à l’acte contre la France et Charlie Hebdo, à la suite de la nouvelle publication des caricatures de Mahomet. Le 25, un homme armé d’un hachoir blesse deux personnes à proximité des anciens locaux de Charlie Hebdo, à Paris. […] Lire la suite

15 juillet - 18 août 2020 Macédoine du Nord. Élections législatives.

Le 15, l’Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM) de l’ancien président du gouvernement Zoran Zaev et ses alliés arrivent en tête aux élections législatives, malgré un recul, avec 35,9 p. 100 des suffrages et 46 sièges sur 120. Ils devancent de peu l’Organisation révolutionnaire macédonienne intérieure-Parti démocratique pour l’unité nationale macédonienne (VMRO-DPMNE, centre droit) de Hristijan Mickoski, également en recul, qui obtient 34,6 p. […] Lire la suite

10-15 novembre 2019 Chili. Annonce d'un référendum sur une nouvelle Constitution.

Le 15, les partis représentés au Parlement parviennent à un accord « pour la paix sociale et la nouvelle Constitution », qui prévoit l’organisation en avril 2020 d’un référendum permettant de recueillir l’avis des électeurs sur la nécessité de réviser la Loi fondamentale et sur la méthode pour le faire. L’accord prévoit le choix entre la réunion d’une assemblée composée à parts égales de membres élus à cette fin et de parlementaires en exercice – solution prônée par la coalition gouvernementale –, et l’élection d’une « Convention constituante » – choix défendu par l’opposition. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean CUISENIER, « ORGANISATION SOCIALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 février 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-sociale/