NĀYĀR ou NAÏR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Également appelés Naïr, les Nāyār sont une caste hindoue de la côte de Malabar dans l'État de Kerala (sud-ouest de l'Inde). Sous l'administration britannique, les Nāyār, qui comprenaient les familles nobles et royales de petits royaumes féodaux de la région, occupèrent des postes importants dans divers domaines professionnels : fonction publique, médecine, enseignement et droit. Beaucoup furent influents au sein du parti du Congrès, qui obtint l'indépendance de l'Inde en 1947. À la différence de la plupart des hindous, les Nāyār étaient de tradition matrilinéaire. La cellule familiale, dont les membres possédaient conjointement la propriété, comprenait les frères et les sœurs, les enfants de ces dernières et les enfants de leurs filles. L'homme le plus âgé était le chef officiel du groupe. Les règles de mariage et de résidence variaient. Au Kerala central, les hommes du groupe matrilinéaire vivaient en commun et les époux ne faisaient que rendre visite à leurs femmes. Dans le nord et le sud du Kerala, au moins vers le xviiie siècle, les hommes du groupe avaient tendance à vivre ensemble en maison communautaire avec leurs femmes et leurs enfants mineurs. Entre le xvie et le xviiie siècle, les Nāyār des royaumes centraux de Calicut, Walluvanad, Pālghāt et Cochin observaient des coutumes de mariage tout à fait particulières qui ont été très étudiées : les femmes étaient entretenues par leur groupe matrilinéaire et les pères n'avaient ni droits sur leurs enfants ni obligations envers eux. Cependant le concept de mariage et de paternité ne faisait pas entièrement défaut car le mariage rituel restait essentiel et, au moins dans certaines régions du Kerala, les enfants devaient observer un deuil cérémoniel à la mort du mari rituel de leur mère. Il existe une sorte de symbiose entre les Nāyār et les brahmanes Nambudiri : ceux-ci, en raison de leur prééminence religieuse, apportent un certain prestige aux Nāyār dont ils sont matériellement dépendan [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  NAYAR ou NAÏR  » est également traité dans :

FAMILLE - Les sociétés humaines et la famille

  • Écrit par 
  • Françoise HÉRITIER
  •  • 7 468 mots

Tout le monde sait ou croit savoir ce qu'est la famille. Elle est inscrite si fortement dans la pratique quotidienne, elle est d'une expérience si intime et si « familière » qu'elle apparaît de façon implicite comme une institution allant de soi, un « donné » naturel et, par une forme d'extension somme toute logique, comme un fait social universel. La catégorie de donné naturel et celle de fait un […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yvan BARBÉ, « NĀYĀR ou NAÏR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nayar-nair/