Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ORCHESTRE

L'orchestre, microsociété musicale

Conçue progressivement au cours de plusieurs siècles d'évolution musicale, l'idée de l'orchestre symphonique occidental traduit un compromis, fort important dans l'esthétique sociale, entre l'individuel et le collectif. En effet, le principe selon lequel la création esthétique est, avant tout, une œuvre individuelle (principe qui commence à peine à être battu en brèche) se trouvait tempéré par le fait que la réalisation matérielle de cette création ne pouvait, dans certains cas, qu'être entreprise par une collectivité. Certains critiques du début du xxe siècle virent alors, entre musique et architecture, des correspondances méritant, peut-être, d'être discutées plus qu'elles ne l'ont été. Plutôt que des correspondances, on constatera des similitudes, mais aussi des dissemblances.

La principale similitude est celle du partage et de la spécialisation des tâches avec, dans le cas de la musique, des fonctions hiérarchisantes beaucoup plus grandes que dans celui de l'architecture. En effet, si l'architecte, auteur de l'œuvre, garde généralement l'admiration du public ou, au moins, la signature de l'ouvrage, il arrive fréquemment, en musique, que l'entrepreneur principal (le chef d'orchestre) devienne beaucoup plus célèbre que l'auteur dont il interprète les œuvres. La hiérarchie des mérites qui est perçue par le public (qui n'est pas forcément celle qui est perçue par les professionnels) sera donc très accentuée et fortement décalée. Ce sera, par exemple, dans l'ordre décroissant : le chef d'orchestre ou le soliste, puis l'orchestre (considéré comme une personne morale), enfin le compositeur, personnalité invisible, donc presque anonyme, voire mythique.

La principale dissemblance résulte de la constitution en personnalité collective, solidement affirmée, de l'ensemble des ouvriers et corps de métiers (les musiciens d'orchestre), personnalité collective qui, dans le cas de l'architecture, existe beaucoup moins chez les maçons et les menuisiers. Un orchestre est quelque chose de plus que la réunion des musiciens qui le constituent et, surtout, quelque chose de différent. On constate alors, d'une part, que, véritable personne morale, chaque orchestre possède non seulement son style musical propre, mais aussi son caractère personnel, sa manière de réagir en face du chef et du public, d'autre part, que chaque musicien, même de très grand talent, change de comportement quand il s'exprime à titre individuel (comme soliste) et lorsqu'il joue à l'intérieur d'un orchestre. Des observations approfondies sur les orchestres intéressent donc non seulement l'esthétique musicale (ce qui est évident), mais aussi la psychologie sociale et la dynamique des groupes ; il est regrettable qu'une telle entreprise n'ait pas fait plus tôt l'objet d'une étude systématique.

— Michel PHILIPPOT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur de composition au Conservatoire national supérieur de musique de Paris

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Clarinette basse : exemple sonore (1)

Clarinette basse : exemple sonore (1)

Clarinette basse : exemple sonore (2)

Clarinette basse : exemple sonore (2)

Clarinette contrebasse : exemple sonore (1)

Clarinette contrebasse : exemple sonore (1)

Autres références

  • BASIE WILLIAM dit COUNT (1904-1984)

    • Écrit par Pierre BRETON
    • 1 871 mots
    • 1 média
    ...Rushing. L'année suivante, en compagnie d'une partie des musiciens de l'orchestre, il rejoint la formation de Bennie Moten. À la mort de celui-ci, en 1935, il fonde son premier orchestre. Le célèbre critique John Hammond le distingue et le fait engager au Grand Terrace Café de Chicago. L'ensemble se produit...
  • BBC ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA

    • Écrit par Alain PÂRIS
    • 618 mots
    • 1 média

    Fondé à Londres en 1930 pour donner des concerts diffusés en direct sur l'antenne de la B.B.C., l'Orchestre symphonique de la B.B.C. (B.B.C. Symphony Orchestra) voit son profil d'activité se diversifier avec l'essor du disque, et il commence à donner régulièrement des concerts publics...

  • BERLIN ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE

    • Écrit par Alain PÂRIS
    • 1 289 mots
    • 4 médias

    Fondé en 1882, l'Orchestre philharmonique de Berlin (Berliner Philharmonisches Orchester) a toujours été considéré comme l'une des meilleures et des plus prestigieuses formations symphoniques du monde. Son homogénéité, l'élan collectif qui s'en dégage reflètent dans ce qu'elle a de plus fort...

  • BOLLING CLAUDE (1930-2020)

    • Écrit par Pierre BRETON
    • 685 mots

    Pianiste, compositeur et chef d’orchestre, Claude Bolling se jouait des frontières qui séparent, en Europe, œuvres classiques, jazz, chanson et musique de film. Il aura été l’un des ultimes défenseurs du mainstream, c’est-à-dire de l’ère du swing.

    Né le 10 avril 1930 à Cannes, Claude...

  • Afficher les 61 références

Voir aussi