PHILADELPHIE ORCHESTRE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondé en 1900, l'Orchestre de Philadelphie (The Philadelphia Orchestra) est, avec celui de Cleveland, le benjamin des grands orchestres américains. Ses deux premiers chefs permanents sont allemands : Fritz Scheel (1900-1907) et Carl Pohlig, un ancien assistant de Gustav Mahler (1907-1912). Fritz Kreisler se produit en soliste dès la première saison, Richard Strauss vient diriger ses œuvres en 1904, Arthur Rubinstein et Camille Saint-Saëns font leurs débuts américains avec l'Orchestre de Philadelphie... Dès 1902, il donne des séries de concerts à Washington et à New York. Avec la nomination de Leopold Stokowski en 1912, l'orchestre entre dans une ère de stabilité exceptionnelle puisqu'il ne connaîtra que quatre directeurs musicaux jusqu'au début du xxie siècle : Leopold Stokowski (1912-1938), Eugene Ormandy (1938-1980, après avoir partagé la direction avec Stokowski entre 1936 et 1938), Riccardo Muti (1980-1992) et Wolfgang Sawallisch (1993-2003). Les mandats se raccourcissent ensuite : Christoph Eschenbach prend la relève (2003-2008), suivi par Charles Dutoit (2008-2012), puis Yannick Nézet-Séguin (à partir de 2012).

Stokowski

Photographie : Stokowski

Photographie

Le chef d'orchestre américain Leopold Stokowski (1882-1977), ici en 1961. 

Crédits : Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Wolfgang Sawallisch

Photographie : Wolfgang Sawallisch

Photographie

Le chef d'orchestre allemand Wolfgang Sawallisch, qui dirige ici l'Orchestre de Philadelphie à Cologne, le 24 mai 2000, fut un des grands interprètes de Richard Strauss. Pianiste, il accompagnait également des chanteurs lors de mémorables soirées de lieder. 

Crédits : Graziano Arici/ Age Fotostock

Afficher

Stokowski modernise l'orchestre, dont il fait l'un des pionniers du xxe siècle : il ouvre son répertoire aux ouvrages majeurs de l'époque et dirige notamment les premières américaines de la Symphonie des Mille de Mahler (1916), du Sacre du Printemps de Stravinski (1922), de Wozzeck de Berg (1931), des Gurrelieder de Schönberg (1931)... L'orchestre enregistre son premier disque sous sa direction en 1917 (une danse hongroise de Brahms) puis inaugure l'enregistrement électrique dans le domaine symphonique (1925) et donne le premier concert radiodiffusé à l'échelon national (N.B.C., 1929). Il cré [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Stokowski

Stokowski
Crédits : Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Wolfgang Sawallisch

Wolfgang Sawallisch
Crédits : Graziano Arici/ Age Fotostock

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Autres références

«  PHILADELPHIE ORCHESTRE DE  » est également traité dans :

MUTI RICCARDO (1941- )

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 705 mots

Dans le chapitre « Un chef éclectique »  : […] Riccardo Muti naît à Naples le 28 juillet 1941. Son père, un médecin qui exerce à Molfetta, possède une belle voix de ténor et l'initie à la musique dès son plus jeune âge en lui donnant des leçons de violon et de piano. Tout en poursuivant ses études générales jusqu'à l'université (philosophie), il travaille d’abord au Conservatoire de Bari, que dirige alors Nino Rota, puis, à partir de 1958, au […] Lire la suite

ORCHESTRE DIRECTION D'

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 6 642 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les écoles de direction d'orchestre »  : […] Depuis l'époque où la direction d'orchestre s'est affirmée comme une discipline autonome, elle a suivi, selon les pays, des chemins différents qui sont les reflets des institutions musicales de ces pays. La France semble avoir oublié assez rapidement la technique de François Habeneck, qui reposait sur un travail approfondi. Dès le début du xx e  siècle, les orchestres donnent de plus en plus de co […] Lire la suite

ORMANDY EUGENE (1899-1985)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 749 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De Budapest à Philadelphie »  : […] De son véritable nom Jenő Blau, le futur Eugene Ormandy voit le jour à Budapest le 18 novembre 1899. Il étudie le violon dès l'âge de cinq ans, d'abord avec son père puis à l'Académie royale de musique. À sept ans, il donne ses premiers concerts. Deux ans plus tard, il devient l'élève de Jenő Hubay (1858-1937), le maître de l'école hongroise, formé lui-même par Joseph Joachim et Henri Vieuxtemps. […] Lire la suite

STOKOWSKI LEOPOLD (1882-1977)

  • Écrit par 
  • Jacques DOUCELIN
  •  • 1 143 mots
  •  • 1 média

Figure exceptionnelle dans la musique du xx e  siècle, le chef d'orchestre américain Leopold Stokowski , de son vrai nom Antoni Stanislaw Boleslawowicz, meurt le 13 septembre 1977 à Nether Wallop (Hampshire), en Angleterre, où il était né, à Londres, le 18 avril 1882, d'une mère irlandaise et d'un père polonais installé comme ébéniste. L'essentiel de sa carrière, longue de soixante-dix ans, se dér […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « PHILADELPHIE ORCHESTRE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-de-philadelphie/