ESCHENBACH CHRISTOPH (1940- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peu de pianistes sont parvenus à concilier avec le même bonheur une carrière de virtuose du clavier et un parcours de chef d’orchestre respecté dans l’univers symphonique des xixe et xxe siècles. Daniel Barenboim, Vladimir Ashkenazy et Christoph Eschenbach appartiennent au cercle étroit de ceux qui ont su dominer les exigences de cette double vie.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ESCHENBACH CHRISTOPH (1940- )  » est également traité dans :

PHILADELPHIE ORCHESTRE DE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 798 mots
  •  • 2 médias

Fondé en 1900, l'Orchestre de Philadelphie (The Philadelphia Orchestra) est, avec celui de Cleveland, le benjamin des grands orchestres américains. Ses deux premiers chefs permanents sont allemands : Fritz Scheel (1900-1907) et Carl Pohlig, un ancien assistant de Gustav Mahler (1907-1912). Fritz Kreisler se produit en soliste dès la première saison, Richard Strauss vient diriger ses œuvres en 1904 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-de-philadelphie/#i_56801

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « ESCHENBACH CHRISTOPH (1940- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/christoph-eschenbach/