MANNONI OCTAVE (1899-1989)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pour comprendre l'importance et l'originalité de l'œuvre d'Octave Mannoni, il faut la situer avec son auteur dans la petite histoire de la psychanalyse française. Lorsqu'il commence son analyse avec Jacques Lacan en 1945, ce n'est pas un jeune homme en quête d'avenir qui se présente. Sa formation intellectuelle et personnelle est achevée. Il a été professeur de philosophie à Madagascar, puis il y a été chargé de l'information pendant la guerre et s'est vu aimablement remercié pour avoir pris des positions trop favorables à l'indépendance. Il a un an de plus que son psychanalyste et ne saurait être impressionné par le prestige de ce dernier qui n'a pas encore atteint sa démesure.

Ces commencements décisifs font comprendre pourquoi il ne manquera jamais d'indépendance d'esprit. S'il est toujours demeuré proche de Lacan, son œuvre se développera comme en contrepoint. Jamais il ne sera un opposant, mais jamais non plus il ne se départira d'une certaine distance.

En tout ce qu'il écrit, il reprend les questions à leur principe et dans leur infinie complexité.

Il est tout l'opposé d'un dogmatique ou d'un tricheur. Jamais il ne s'écarte du souci de la plus grande clarté, car jamais il ne lui est possible de poser une affirmation, sans faire entendre qu'elle peut être contredite de diverses manières, ou du moins sans essayer de la nuancer et d'en faire apparaître toutes les difficultés. D'où l'impression parfois qu'il n'avance rien et que les sujets traités se dissolvent dans la subtilité des attendus. En réalité, c'est un penseur profond que passionnent ou, pourrait-on dire, que fascinent l'élémentaire et l'énigmatique.

Quand les sirènes de la linguistique séduisent la mini-culture sur laquelle il est embarqué et laissent croire qu'elles savent où se trouve le havre des solutions, il redemande comment un petit d'homme naît au langage. L'échec d'Itard, qui avait voulu introduire à celui-ci l'enfant-loup, le retient à plusieurs reprises et c'est pour conclure que l'on ne saurait sortir du langag [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MANNONI OCTAVE (1899-1989)  » est également traité dans :

MANNONI MAUD (1923-1998)

  • Écrit par 
  • Alain VANIER
  •  • 924 mots

Dans le chapitre « Parcours »  : […] Magdalena Van der Spoel est née le 22 octobre 1923 à Courtrai en Belgique. Sa petite enfance se déroule aux Indes, à Colombo, où son père est consul général des Pays-Bas. À l'âge de six ans, le retour en Belgique la sépare brutalement de la nourrice cinghalaise qui l'avait élevée. On retrouve, plus tard, dans ses études sur Kipling, Dickens et d'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maud-mannoni/#i_98221

Pour citer l’article

François ROUSTANG, « MANNONI OCTAVE - (1899-1989) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/octave-mannoni/