NUMINEUX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est en 1917 que Rudolf Otto publie son livre intitulé Le Sacré, portant en sous-titre « L'Élément non rationnel dans l'idée de divin et sa relation avec le rationnel ». Il y introduit un nouveau concept dans le champ des sciences des religions, le concept de « numineux » ou de « numinosité ». Cette création conceptuelle portait en soi une possible remise en perspective de l'anthropologie par rapport au sacré.

Rudolf Otto pose une incommensurabilité entre tout ce qui relève de l'entendement ou de la raison et l'ensemble des phénomènes rapportables à l'expérience religieuse. Une telle expérience échappe à toute approche rationnelle. Elle ne relève donc ni de l'ordre de la vérité (par exemple, expérience métaphysique du Dieu vérace chez Descartes ou argumentation de preuves ontologiques), ni de l'ordre de l'éthique (notamment tel que Kant a prétendu la fonder à partir de postulats de la raison pratique), ni même de l'ordre du téléologique (elle ne relève pas d'une organisation du sens). Pour Otto, l'expérience religieuse est irréductible en termes d'idée, concept, notion abstraite, précept moral. Tous ces opérateurs de pensée sont trop « pacifiés » pour être adéquats à ce qui jaillit lorsque le sacré se manifeste dans une expérience singulière. Bien plus, l'expérience religieuse échappe au « bon sens ». Otto montre que c'est une expérience terrible, dévastatrice, pour celui sur qui elle déferle. L'expérience référée par l'expression paulinienne « Dieu vivant » est celle d'une puissance terrifiante et écrasante pour l'humain, échappant à toute médiation mentale : « C'est une chose terrible que de tomber aux mains du Dieu vivant » (saint Paul, Hébreux, x, 31).

Selon Otto, cette expérience est celle de l'omnipuissance divine. Ce qui est rencontré (en rêve, par une vision, au cours d'une possession, etc.) est de l'ordre du [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  NUMINEUX  » est également traité dans :

MAGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Roger BASTIDE
  •  • 11 230 mots

Dans le chapitre « Religion et magie »  : […] Puisque, dans la perspective de Mauss, religion et magie dérivent également du mana , quelle différence alors les sépare ? La religion est-elle licite et la magie illicite ? Mais à côté de la magie noire et de la sorcellerie, considérées comme criminelles, il existe une magie blanche, au service du culte (exorciser les démons qui provoquent les ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magie/#i_23

OTTO RUDOLF (1869-1937)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 701 mots

Théologien et philosophe allemand, né à Peine (Hanovre) et élevé dans la foi luthérienne, Rudolf Otto fit ses études à Erlangen et à Göttingen, attiré par la pensée d'Albrecht Ritschl et celle de Friedrich Schleiermacher. Nommé en 1907 professeur de théologie à Göttingen, il s'intéressa de plus en plus à l'histoire et à la psychologie de la religio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-otto/#i_23

PROPHÉTISME

  • Écrit par 
  • Julien FREUND
  •  • 4 063 mots

Dans le chapitre « Le prophétisme visionnaire »  : […] Il existe d'abord ce qu'on pourrait appeler le prophétisme du dire, essentiellement orienté vers l'interprétation du gouvernement divin du monde. La parole sert alors à expliquer la vision et à la transmettre aux fidèles, sans que soit visée aucune action immédiate. Tel est le prophétisme de la révélation au sens authentiquement et exclusivement re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prophetisme/#i_23

RITES

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 3 731 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le numineux »  : […] En définitive, il semble préférable de chercher la fonction du rite non pas dans des finalités qui lui sont extérieures, mais dans ses caractéristiques propres, à savoir celles qui le font apparaître comme un moyen de régler les rapports entre ce qui est donné dans l'existence humaine et ce qui paraît la dépasser, puisqu'on a affaire précisément ic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rites/#i_23

SACRÉ, religion

  • Écrit par 
  • Dominique CASAJUS, 
  • André DUMAS, 
  • Universalis
  •  • 10 203 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les sources des théories durkheimiennes »  : […] Le sacré est donc, chez Durkheim, on le voit, à la confluence de deux mouvements. Il est, d'une part, le lieu de l'interdit et, d'autre part, le siège d'une puissance pouvant se manifester dans certaines circonstances. Pour résumer le fait d'une formule, disons qu'il est au croisement de W. R.  Smith et de Hubert et Mauss. Que l'ethnographie austra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacre-religion/#i_23

Pour citer l’article

Alain DELAUNAY, « NUMINEUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/numineux/