NOMADISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Nomadisme dans le Dhofar, Oman

Nomadisme dans le Dhofar, Oman
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Chameau de Bactriane (Chine)

Chameau de Bactriane (Chine)
Crédits : Art Wolfe/ Iconica/ Getty Images

photographie

Touareg, désert du Mali

Touareg, désert du Mali
Crédits : L. Romano/ De Agostini

photographie

Nomadisme, Iran

Nomadisme, Iran
Crédits : W. Buss/ De Agostini

photographie


Évolution du nomadisme pastoral

La fixation des nomades

Aujourd'hui le nomadisme connaît, en revanche, une phase de recul et de régression. La sécurité revenue, la pacification du désert entraînent une dégradation de la situation sociale des nomades et, par voie de conséquence, de leur situation matérielle. Les esclaves se sont affranchis. Les razzias ne sont plus tolérées.

De plus, le déclin du commerce caravanier supprime des ressources. Les nomades se rapprochent des oasis ou des régions cultivables, et n'estiment plus déchoir en se consacrant à des activités agricoles.

À ces causes spontanées de déclin vient s'ajouter une volonté systématique des États sédentaires, aujourd'hui détenteurs de l'autorité, qui, notamment dans le Proche-Orient, voient dans le nomadisme un système humain périmé et voué à la disparition, même dans le désert. La fixation des nomades apparaît ainsi l'expression d'une revanche des citadins que la crainte des Bédouins avait longtemps confinés dans leurs murailles.

Les modalités de cette sédentarisation sont fort variées. Des mécanismes spontanés – fixation par appauvrissement de nomades ayant perdu leur cheptel ou par enrichissement de nomades disposant d'un excédent de bétail et achetant de la terre – ont alimenté, au cours des siècles, un courant permanent. La fixation peut être soit collective, sur initiative seigneuriale ou sous la pression administrative, soit individuelle, par infiltration dans la société sédentaire, généralement au niveau social le plus bas, de nomades détribalisés.

Ces processus jouent, avec une intensité très inégale, en fonction des conditions économiques et sociales locales, ainsi que de la politique des États. Le nomadisme pastoral est ainsi encore en progrès, en valeur numérique absolue sinon en valeur relative, sur toute la bordure méridionale du Sahara, de l'Atlantique à la mer Rouge. Le recul est, en revanche, rapide sur toute la bordure septentrionale, de l'Afrique du Nord au Proche-Orient et à l'Asie centrale, à l'exception de l'A [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sorbonne, membre de l'Academia Europaea

Classification


Autres références

«  NOMADISME  » est également traité dans :

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Un système ancestral »  : […] Malgré quelques variantes locales, la plupart des villages illustrent encore le schéma de la vieille civilisation agro-pastorale pan-iranienne qui associe, d'une part, un terroir central irrigué ( âbi ), souvent enterrassé, parfois exigu, voué à une rotation entre des cultures vivrières d'hiver, blé surtout (production estimée entre moins de 2 et plus de 5 millions de tonne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_21838

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Des genres de vie à l'économie mondialisée »  : […] Avant que la colonisation ne vienne bouleverser les rapports ancestraux des sociétés à leur environnement, les populations africaines se répartissaient entre quelques grands types de genres de vie élaborés en symbiose avec la nature. S'ils n'ont pas totalement disparu, ils ont dû composer avec une économie de plus en plus mondialisée. L'Afrique du Nord participe aux systèmes agraires méditerranéen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_21838

ARABIE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN, 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 7 600 mots

Dans le chapitre « Avant l'histoire »  : […] À l'époque où l'Europe vivait sa dernière période glaciaire, l'Arabie semble avoir connu, grâce à une pluviosité plus abondante, un certain développement de sa végétation. Il devait y exister des savanes et des pâturages. L'Arabie était habitée à l'époque quaternaire par des chasseurs utilisant des outils de pierre taillée. Au Hadramoūt, les outils paléolithiques attestent une coupure radicale av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie/#i_21838

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le Moyen-Orient et l'Asie centrale steppiques et arides  »  : […] À l'ouest et au centre du continent asiatique s'impose le domaine aride, semi-aride, désertique et steppique. Il regroupe des pays où sont majoritaires les espaces recevant moins de 250 millimètres de précipitations annuelles, avec des étés très secs et des hivers inégalement humides. Les montagnes ou la proximité humidifiante de certaines mers peuvent atténuer la sécheresse, mais le désert et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_21838

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le monde turco-iranien »  : […] Entre Istanbul et la porte de Dzoungarie qui donne accès à la Chine, l'Asie centrale est un ensemble de hautes terres structurées par les très hautes montagnes du Caucase, de l'Alborz, de l'Hindou Kouch, du Pamir et des Tian Chan. Vers le nord, de grands fleuves comme l'Amou-Daria se perdent dans des déserts ou d'immenses lacs intérieurs de basse altitude (lac Balkach, mer d'Aral, mer Caspienne, 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_21838

AZERBAÏDJAN IRANIEN

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 424 mots
  •  • 1 média

Région située au nord-ouest des plateaux de l'Iran, l'Azerbaïdjan iranien, qui comptait 5 821 860 habitants lors du recensement de 2006, est divisé administrativement en deux provinces : Azerbaïdjan oriental (3 325 540 hab.) et Azerbaïdjan occidental (2 496 320 hab.), avec respectivement Tabriz et Ourmiah comme capitales et villes principales. Les conditions naturelles sont très différenciées dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azerbaidjan-iranien/#i_21838

BAKHTYĀRĪ ou BAKHTIYARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 736 mots

Venus, semble-t-il, de Syrie entre le iv e et le x e siècle pour s'installer en Iran, les Bakhtyārī sont plus connus, du ix e au xv e siècle, sous le nom de « grands Lurs » et prétendent ne pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bakhtyari-bakhtiyaris/#i_21838

BÉDOUINS

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 606 mots

Population nomade originaire du centre de l'Arabie, les Bédouins ( Bādw ) se sont dispersés en vagues successives à travers le Moyen-Orient, l'Égypte et l'Afrique du Nord, liant leur expansion à celle de l'islam des premiers siècles. Les conquêtes des Bédouins entraînent la transformation de nombreux groupes en cultivateurs sédentaires ainsi que, fréquemment, leur fusion ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bedouins/#i_21838

BÉLOUTCHES ou BALOUTCHES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 645 mots

On trouve des Béloutches (appelés aussi Baloutches) au Pakistan, en Afghanistan, en Iran, dans les républiques d'Asie centrale, en Inde et dans les émirats du golfe arabo-persique. C'est au Béloutchistan pakistanais et iranien que vivent les plus importantes communautés béloutches. La langue est le baloutchi. C'est une langue indo-aryenne qui est apparentée au groupe iranien de l'Est et dont les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beloutches-baloutches/#i_21838

BRĀHUĪ

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 834 mots

Confédération tribale dont l'effectif était évalué à plus de 270 000 en 1960, les Brāhuī (ou Brahoui) vivent principalement au Pakistan, dans la province du Baloutchistan, en territoire montagneux, mais aussi en Afghanistan (au sud) et en Iran (dans le Sistan et Baloutchistan). Une partie de la population brāhuī vit de l'élevage de troupeaux de moutons, de chèvres et de dromadaires. Les tribus nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahui/#i_21838

CHAMIYÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 402 mots

Venant de l'expression arabe « Badiya al-Ch'am », le désert de Syrie, la Chamiyé recouvre une entité géographique assez imprécise du Moyen-Orient. Domaine des populations nomades, elle s'oppose au Croissant Fertile, domaine de l'occupation agricole sédentaire. Aussi ses limites ont-elles beaucoup varié au cours de l'histoire en fonction de l'avance ou du recul des sédentaires. À l'époque de sa plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chamiye/#i_21838

CHASSE ET CUEILLETTE

  • Écrit par 
  • Alain TESTART
  •  • 2 200 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sociétés de chasseurs-cueilleurs »  : […] À quelques exceptions près, les sociétés de chasseurs-cueilleurs présentent un certain nombre de caractéristiques communes qui les distinguent des autres sociétés, agricoles, pastorales ou industrielles. La première de ces caractéristiques est le nomadisme. Il répond en premier lieu à la nécessité de ne pas épuiser les ressources locales, en particulier celle que constitue le gibier, qui aurait v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chasse-et-cueillette/#i_21838

CHOMBOL

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 267 mots

Le terme arabe de Chombol , qui signifie « mesure de grain », s'appliquait à la région productive de blé à l'est de Hama ; par extension, il désigne maintenant la partie septentrionale de la Chamiyé ou désert syrien. Le Chombol s'inscrit dans un triangle entre les plaines cultivées de la région d'Alep, la Djezireh et le Manader ; ses limites sont, au nord-ouest, le Jebel Hass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chombol/#i_21838

CULTURE - Culture et civilisation

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 14 332 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'exemple de l'art »  : […] L'hypothèse de travail qui vient d'être proposée serait de peu d'intérêt si nous nous étions borné à souligner la dépendance des œuvres de la civilisation vis-à-vis de la société globale. Nous avons en effet à restituer la strate d'expérience au niveau de laquelle, l'effectuation collective produisant son propre monogramme, la société l'assume pour thème de ses activités et le diversifie en des œu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-culture-et-civilisation/#i_21838

DÉMONOLOGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU
  •  • 2 914 mots

Dans le chapitre « La démonologie des nomades asiatiques »  : […] Dans la religion des peuples de l'Asie centrale et de la Sibérie, le chamanisme, qui survit encore au xx e  siècle, a joué, depuis la préhistoire, un rôle fondamental. La démonologie des peuples chasseurs diffère de celle des peuples pasteurs. Les phénomènes de transe extatique sont provoqués volontairement par le chaman afin d'unir « son corps e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demonologie/#i_21838

DÉSERTS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Huguette GENEST, 
  • Francis PETTER
  •  • 20 848 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les genres de vie »  : […] Les besoins en eau d'un homme travaillant dans le désert s'élèvent à neuf litres par jour, utilisés pour la cuisine et la boisson. La recherche continuelle de l'eau a obligé les habitants à vivre en nomades, mais leurs accoutumances particulières ont donné lieu à une certaine diversité de modes de vie. Les tribus les plus primitives pratiquent des formes anciennes de nomadisme : la chasse et la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deserts/#i_21838

ÉLEVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 6 685 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L’âge pastoral »  : […] Alors que l’élevage a progressivement relayé la chasse, le pastoralisme est le fait de populations qui vivent essentiellement des produits de leurs troupeaux. Les élevages pratiqués portent sur des animaux qui peuvent se contenter d’apports alimentaires réduits, qu’il s’agisse d’ovins, de caprins, de dromadaires, de chameaux, de rennes ou, plus rarement, de bovins. La végétation herbacée ou arbus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elevage/#i_21838

EMPIRE DES STEPPES

  • Écrit par 
  • Véronique SCHILTZ
  •  • 786 mots

L'expression « empire des steppes » a été rendue populaire par le titre d'un ouvrage de René Grousset, qui fut le premier à tenter, en langue française, une histoire globale des pasteurs et guerriers nomades du cœur de notre continent. Paru en 1941 et plusieurs fois réédité, son livre L'Empire des steppes demeure une référence irremplaçable par son approche synthétique, même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-des-steppes/#i_21838

GOBI DÉSERT DE

  • Écrit par 
  • Guy S. ALITTO, 
  • Mikhail Platonovich PETROV
  •  • 2 133 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Population et économie  »  : […] La densité de population est faible (inférieure à 1 habitant par kilomètre carré). La population est surtout composée de Mongols et de Chinois de Mongolie intérieure, ces derniers étant en forte augmentation depuis 1950. La plupart des habitants vivent du pastoralisme nomade, bien que l'agriculture prédomine dans les régions à forte concentration chinoise. Les nomades mongols vivent traditionnell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desert-de-gobi/#i_21838

HUNS

  • Écrit par 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 3 681 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Société, économie et religion des nomades de l'époque hunnique d'après les données de l'archéologie »  : […] Comme l'a montré l'archéologue S. A. Pletnëva, la dispersion des tombes et l'absence quasi totale de nécropoles témoignent de façon irréfutable que les peuples des steppes de l'époque hunnique pratiquaient le nomadisme sous sa forme la plus primitive. Cette forme, appelée nomadisme de camps, est commune aux peuples en état de migration, en cours de conquêtes et pendant les périodes troublées, lor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huns/#i_21838

IRAN - Géographie

  • Écrit par 
  • Bernard HOURCADE
  •  • 5 159 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Diversité et cohésion culturelles »  : […] L'Iran est un État à la fois multi-ethnique et fortement unifié par son histoire et sa culture. Le nationalisme iranien, fondé sur l'ancienneté et la stabilité de l'État, est capable d'unir toutes les catégories sociales et culturelles du pays, comme ce fut le cas au début de la guerre Irak-Iran (1980-1988). La moitié des Iraniens ont le persan pour langue maternelle, mais un quart parlent d'autr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-geographie/#i_21838

IRAN - Société et cultures

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER
  •  • 8 912 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle physionomie socio-économique »  : […] En trente ans, la population du pays a plus que doublé (33,6 millions en 1976, 70 millions en 2006). La croissance démographique a atteint un pic (3,1 p. 100 par an) en 1986 (la fécondité, 6,2 enfants par femme, est alors une des plus élevées du monde). Pour freiner cette évolution, la contraception a été légalisée, dès 1980, par une fatwa de l'ayatollah Khomeyni et le gouvernement a lancé en 1988 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-societe-et-cultures/#i_21838

KAZAKHSTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 8 815 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La maîtrise des steppes »  : […] La taille immense et les paysages variés du Kazakhstan écartent la possibilité d'une culture préhistorique unifiée couvrant l'ensemble de la zone. La culture d'Andronovo de l'âge du bronze ( ii e  millénaire avant notre ère) s'étendait sur une grande partie du pays actuel ; elle fut suivie d'une période de domination de peuples nomades, producteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kazakhstan/#i_21838

KUNG

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 443 mots

Les San (ou Bochimans, ou Bushmen), qui occupaient autrefois une partie importante de l'Afrique australe, se répartissaient en quatre groupes principaux : au nord, les Kung (parfois orthographié !Kung, en notant par un point d'exclamation le clic alvéolaire qui débute leur nom) et les Anen ; au centre, les Naron, les Tenekwe, les Tserekwe et les Marsawa ; à l'ouest, les Ganin et les Huniin ; au su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kung/#i_21838

LUR

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 491 mots

Populations montagnardes vivant dans l'ouest de l'Iran, les Lur sont établis au sud des régions habitées par les Kurdes et à l'ouest du pays bakhtyari. Ils seraient, au début du xxi e siècle, 2,6 millions. Les terres des Lur s'étendent de la frontière irakienne à Kermanshah et sont traversées par les monts Zagros. Une partie des populations lur v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lur/#i_21838

MAURITANIE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BALANS, 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Universalis
  •  • 10 127 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le peuplement »  : […] Aux époques pré-, proto-historique et pré-musulmane, l'actuelle Mauritanie bénéficie de conditions climatiques plus clémentes qui permettent l'épanouissement d'une civilisation agro-pastorale, dans des régions que l'assèchement progressif du Sahara ont rendues, depuis, impropres à tout habitat sédentaire. Déjà le peuplement est mixte avec, semble-t-il, un avantage numérique aux éléments noirs sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauritanie/#i_21838

MECQUE LA

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 1 085 mots
  •  • 4 médias

Ville sainte de l'islam vers laquelle se tournent tous les musulmans pour prier et en laquelle ils doivent, s'ils en ont les moyens, se rendre en pèlerinage au moins une fois dans leur vie. Avant l'établissement de l'islam, La Mecque (de l'arabe Makka ) est essentiellement une cité commerçante. Bien que son existence soit plus ancienne, ce n'est qu'au vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-mecque/#i_21838

MIAO ET YAO

  • Écrit par 
  • Guy MORÉCHAND
  •  • 1 605 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des paysans nomades »  : […] Les Miao et les Yao sont ainsi présents sur un immense territoire, mais d'une manière très discontinue, car ce sont des montagnards dispersés dans des hameaux parfois de quelques maisons seulement, et, en fait, ils ne totalisent pas quatre millions d'individus, établis pour la plupart en Chine. On ne leur connaît jusqu'ici ni centres urbains ni véritable organisation politique émanant de leur évol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miao-et-yao/#i_21838

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 559 mots
  •  • 22 médias

La Mongolie est le creuset d'où sont sorties les races turque et mongole, parentes ou proches par leur langue comme par certains traits ethniques et culturels. En cette terre dure à l'homme, l'élevage nomade s'est trouvé être la forme d'économie la mieux adaptée aux conditions naturelles. Non que l'agriculture et la vie sédentaire y aient été ignorées ou y soient impossibles, comme le prouvent le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/#i_21838

MONGOLIE, République mongole

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Marie-Dominique EVEN
  •  • 7 770 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Structure économique »  : […] La forme politique de la R.P.M. a été, durant quelque soixante-cinq ans, celle d'une république populaire adhérant au marxisme-léninisme. Première république démocratique fondée après l'U.R.S.S., la R.P.M. est restée, jusqu'à la fin des années 1980, fidèlement associée à son modèle par des liens politiques, économiques et culturels très étroits, qui en ont fait le seul pays asiatique rattaché au c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-republique-mongole/#i_21838

PERSE - Arts

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET, 
  • Ernest WILL
  •  • 11 882 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « L'« Âge du fer » et l'avènement des nations »  : […] Le xv e  siècle a correspondu au nord de l'Iran à l'effondrement du style de vie traditionnel dans les villages prospères, en marge de l'histoire, qui furent alors désertés. La population passa largement au nomadisme lors de ce qu'on appelle assez abusivement « l'Âge du fer », puisque ce métal ne fut introduit qu'ultérieurement ; l'Iran s'ouvrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-arts/#i_21838

PÉTRA

  • Écrit par 
  • Laïla NEHMÉ
  •  • 8 198 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'époque hellénistique : les Nabatéens nomades »  : […] L'occupation de Pétra à l'époque hellénistique n'a sans doute pas succédé directement à celle de l'Âge du fer. Comme sur d'autres sites de la Jordanie tels que Buseirah ou Khirbet Dharīh, il y a sans doute eu un hiatus de plusieurs siècles entre la fin de l'occupation édomite et l'arrivée des Nabatéens. On trouve la première mention de ces derniers chez Diodore de Sicile, qui relate les campagnes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petra/#i_21838

PEULS, FULBE ou FULANIS

  • Écrit par 
  • Pierre Francis LACROIX
  •  • 2 317 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Origine et histoire »  : […] L'origine du noyau humain autour duquel s'est formée l'« ethnie » peule est vraisemblablement à chercher chez les « pasteurs à bovidés » du Sahara préhistorique, dont l'aspect et le genre de vie, tels qu'ils apparaissent dans les peintures rupestres du Tassili, évoquent étonnamment ceux des Peuls nomades d'aujourd'hui. Une longue période sépare les premières mentions des Peuls dans l'histoire de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peuls-fulbe-fulanis/#i_21838

PUNAN

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 786 mots

Tribus nomades habitant les forêts intérieures de l'île de Bornéo, les Punan, ou Penan, ont pour sous-groupes principaux les Aput, les Bah, les Basat, les Bukat, les Gang, les Lusong, les Magoh, les Milan, les Penyabong, les Piku, les Saputan ; jusqu'en 1947, leur existence même est demeurée incertaine. Il existe de part et d'autre de la rivière de Baram deux grands groupes punan présentant des di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/punan/#i_21838

QASHQAI ou KACHKAI

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 1 125 mots

Confédération de douze tribus vivant dans le sud de l'Iran, dans la province du Fārs, au sud-est des monts Zagros. Ce sont des nomades dont les lieux d'hivernage ( qislaq ) sont situés près de Firozabad ; au mois d'avril, ils partent vers les lieux d'estivage appelés ailaks et localisés au sud d'Ispahan. Le trajet parcouru lors de la transhumance est de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qashqai-kachkai/#i_21838

ROM

  • Écrit par 
  • Marcel COURTHIADE
  •  • 6 984 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la persécution au génocide »  : […] Le début du xx e  siècle correspond à un durcissement général des autorités face aux « Bohémiens ». Les autorités françaises dénombrent « 20 000 nomades en bandes voyageant en roulottes », dans un rapport en date de 1897. Le durcissement se manifeste par diverses interpellations à l'Assemblée sur les « bandes de Romanichels qui infestent le terri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rom/#i_21838

SCYTHES

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 3 554 mots
  •  • 7 médias

Dès le xviii e  siècle, les Russes se passionnèrent pour les Scythes, et beaucoup d'entre eux voulurent y voir leurs ancêtres. Il apparaît plus plausible, à la lumière des dernières découvertes archéologiques, d'attribuer aux Scythes un rôle prépondérant dans la formation des premières tribus slaves, sans rejeter pour autant le rôle fondamental de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scythes/#i_21838

SÉMITES

  • Écrit par 
  • André CAQUOT
  •  • 4 800 mots

Dans le chapitre « Les Arabes »  : […] C'est vers le milieu du I er  millénaire avant J.-C. que paraît s'être constituée une civilisation sémitique originale, qui a fleuri pendant un millier d'années en Arabie méridionale et qui n'a succombé que devant l'Islam. Les conditions de son éclosion demeurent mal connues, mais il est très probable que la production des aromates dans les régions fertiles de l'«  Arabie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/semites/#i_21838

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Semi-nomadisme et nomadisme »  : […] À la fin du II e  millénaire, l'expansion de l'élevage conduit la population à pratiquer la transhumance et, partant, un semi-nomadisme ; le mode de vie change et ses nouvelles exigences entraînent la formation de la culture de Karasouk (Karasuk, xiii e - x e  s.), à qui r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_21838

TIBET (XIZIANG)

  • Écrit par 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Luciano PETECH, 
  • David SNELLGROVE, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 26 824 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les hommes et le milieu »  : […] Le « Tibet utile » se limite traditionnellement à trois types de terroirs de valeur très inégale : – les pâturages clairsemés ( thang ) de la partie méridionale et orientale du haut Tibet, que parcourent les éleveurs nomades qui font paître yacks et moutons et qui constituent moins de 20 p. 100 de la population du Tibet ; – les pâturages de montagne ( 'brog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tibet-xiziang/#i_21838

TOUAREGS

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  •  • 4 564 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Colonisation et sécheresses »  : […] C'est donc une société hétérogène que les Français trouvent à leur arrivée au Sahara. Grandement facilitée par l'émiettement des Touaregs, la conquête coloniale se heurte néanmoins à de multiples résistances. Mais la supériorité militaire et technique des nouveaux conquérants est trop forte, et le combat trop inégal. Aussi, malgré quelques victoires ponctuelles qui vont sensiblement retarder la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/touaregs/#i_21838

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Dualité socio-économique »  : […] Cette dualité s'avère à la fois une tendance ancienne, observable dès l'époque carthaginoise, et un phénomène récent, lié aux transformations opérées depuis l'indépendance tunisienne. Elle a longtemps correspondu à des formes d'opposition et de coexistence entre genres de vie différents avant de se muer, dans le contexte de la modernisation, en une désarticulation de la structure spatiale. La Cart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_21838

YÖRÜK

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 984 mots

Groupe nomade de Turquie. Les Yörük ou Iūrūk (le terme signifie « ceux qui marchent ») se répartissent dans trois régions : les tribus de l'ancienne Pamphylie entre Antalya et Gazipasa, qui estivent dans le Taurus ; les tribus de la Troade, qui transhument entre Izmir et Aydin ; enfin celles de Cilicie entre Silifke et Adana. Les Yörük se prétendent de pure origine turque, puisque héritiers des an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoruk/#i_21838

Voir aussi

Pour citer l’article

Xavier de PLANHOL, « NOMADISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nomadisme/