Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

VAVILOV NIKOLAÏ IVANOVITCH (1887-1943)

Portrait de Nicolaï Vavilov - crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

Portrait de Nicolaï Vavilov

Nikolaï I. Vavilov était un généticien et botaniste soviétique de réputation internationale avant la Seconde Guerre mondiale. On lui doit la constitution d’une immense collection de plantes d’intérêt économique, qui existe encore actuellement, et l’identification des centres d’origine des plantes céréalières européennes. Préoccupé par les risques de famine, il s’est consacré à l’amélioration de la production de céréales, blé et maïs en particulier. En dépit de l’importance de ses travaux scientifiques, Vavilov est plus connu de nos jours pour avoir été une victime très ciblée des manœuvres de Lyssenko.

Une formation tournée vers l’Europe

Vavilov naît le 13 novembre 1887 à Moscou dans une famille de commerçants, originaire d’une zone rurale pauvre. Les récits de famines répétées au village semblent avoir renforcé la volonté de Vavilov d’améliorer la productivité des cultures céréalières. Son frère cadet, Sergueï Ivanovitch (1891-1951), est un physicien connu, à qui l’on doit la découverte de la luminescence due à l’effet Vavilov-Tcherenkov.

Diplômé en 1910 de l’Institut d’agriculture de Moscou, Nikolaï Vavilov effectue des stages chez le généticien britannique William Bateson, le biologiste allemand Ernst Haeckel et dans l’entreprise française Vilmorin, la célèbre famille de botanistes et de grainetiers. Vavilov appartient à l’important groupe de savants russes tournés vers l’Europe. Il reste à Moscou après la révolution d’Octobre 1917 et dirige à partir de 1921 l’Institut de botanique appliquée de Petrograd, qui prendra son nom en 1968, après sa réhabilitation. Il ne cessera ses échanges avec le reste du monde qu’après 1937, à la suite des grands procès staliniens et de l’annulation subséquente du Congrès international de génétique qui devait se tenir à Moscou cette année-là.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer cet article

Gabriel GACHELIN. VAVILOV NIKOLAÏ IVANOVITCH (1887-1943) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Média

Portrait de Nicolaï Vavilov - crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

Portrait de Nicolaï Vavilov

Autres références

  • LYSSENKO (AFFAIRE)

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 3 414 mots
    • 5 médias
    ...céréales, Lyssenko affirme pouvoir l'obtenir en quatre ans par les méthodes dites mitchouriniennes-prolétariennes, alors que son adversaire universitaire Nicolaï Vavilov – spécialiste bourgeois –, estime que par les méthodes classiques de croisements et de sélection, il faudrait au moins douze ans. Le praticien-prolétarien...

Voir aussi