MUSIQUES MINIMALISTES ET RÉPÉTITIVES(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

1935-1937 Les quatre pionniers des musiques minimalistes et répétitives, tous américains, naissent dans un laps de temps d'un an et demi : Terry (Mitchell) Riley le 24 juin 1935, à Colfax, en Californie ; La Monte (Thornton) Young le 14 octobre 1935, à Bern, dans l'Idaho ; Steve (Stephen Michael) Reich le 3 octobre 1936, à New York ; Philip Glass le 31 janvier 1937, à Baltimore, dans le Maryland.

15 février 1947 John (Coolidge) Adams naît à Worcester, dans le Massachusetts.

1959 Terry Riley fait à Berkeley la connaissance de La Monte Young, dont la musique repose plus sur des harmonies statiques et une dynamique stable sur un long laps de temps que sur la répétition de motifs ; La Monte Young influencera Riley, Steve Reich et Philip Glass, mais aussi des groupes de rock comme The Velvet Underground.

1964 La Monte Young et Terry Riley signent deux œuvres qui résonnent comme un manifeste du minimalisme. Young compose The Well-Tuned Piano, pour piano préparé. In C, de Riley, est créé le 4 novembre 1964 au Tape Music Center de San Francisco, dont le compositeur est un des membres fondateurs ; les compositeurs Steve Reich, Jon Gibson, Pauline Oliveros et Morton Subotnick figurent parmi les interprètes de la première de In C.

1965-1971 It's Gonna Rain, de Steve Reich, est créé en janvier 1965 au Tape Music Center de San Francisco ; dans cette pièce pour bandes magnétiques, Reich exploite un faible écart dans la vitesse de lecture de deux bandes initialement à l'unisson qui induit un effet de déphasage graduel des sons. Reich utilise cette technique de phasing dans la plupart des pièces qu'il compose jusqu'en 1971 : Come out, pour bande magnétique (créé au Town Hall de New York en avril 1966), Piano Phase, pour deux pianos (créé à la Park Place Gallery de New York en mars 1967), Pendulum Music, pour récitants et instr [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « MUSIQUES MINIMALISTES ET RÉPÉTITIVES - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiques-minimalistes-et-repetitives-reperes-chronologiques/