MELKONIAN MONTE (1957-1993)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Monte Melkonian est né le 25 novembre 1957, à Visalia, entre Los Angeles et San Francisco. Sa famille est arrivée aux États-Unis avant le génocide arménien de 1915 et ne cultive guère le souvenir de la maison des morts. D'ailleurs, les quatre enfants Melkonian reçoivent une éducation en langue anglaise. Ce n'est qu'à l'adolescence que Monte retrouve ses racines. À vingt ans, il obtient un master d'histoire et d'archéologie de l'Asie à l'université de Berkeley. Il s'inscrit pour l'année universitaire 1977-1978 à Oxford. À Londres, il rencontre des Arméniens ayant fui la guerre du Liban. Son destin bascule, désormais fait d'errance et de combat. Il part pour Beyrouth puis file sur Téhéran où, fort de ses connaissances linguistiques (anglais, espagnol, italien, français, arménien, arabe, persan, japonais), il enseigne quelques mois l'anglais dans une école arménienne. Il en profite pour visiter l'Azerbaïdjan iranien et l'Afghanistan. Après quelques mois, il rentre à Beyrouth où il professe à l'école arménienne d'Andjar. Rapidement, il entre dans l'Armée secrète arménienne pour la libération de l'Arménie (A.S.A.L.A.). Née en 1975, cette organisation terroriste attaque les intérêts turcs dans le monde entier. Melkonian en devient vite le numéro deux. Il participe donc à plusieurs actions armées et coordonne en 1980-1981 les attentats du Groupe du 3-Octobre. Ce groupe est une section de l'A.S.A.L.A. qui frappe les intérêts suisses à Londres, Milan, Paris, Marseille, Zurich, Genève et Beyrouth. Il organise aussi la prise d'otages au consulat de Turquie à Paris le 24 septembre 1981. Peu après, il aurait blessé un diplomate turc à Rome. Il est alors arrêté à Orly, le 11 novembre 1981. L'A.S.A.L.A. se venge sur la France, qui préfère l'expulser le 9 décembre. Cette campagne de terrorisme aveugle contre les intérêts français, faisant suite à celle qui a été perpétrée contre [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en histoire du xxe siècle de l'Institut d'études politiques, Paris, journaliste, membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée

Classification

Pour citer l’article

Christophe CHICLET, « MELKONIAN MONTE - (1957-1993) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/monte-melkonian/