MONILOPHYTES ou POLYPODIOPHYTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Morphologie et cycle de vie d’une fougère

Morphologie et cycle de vie d’une fougère
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sporanges  (coupes longitudinales)

Sporanges  (coupes longitudinales)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

photographie

Diplazium proliferum, fougère tropicale

Diplazium proliferum, fougère tropicale
Crédits : L. Echternacht

photographie

Phylogénie des Monilophytes

Phylogénie des Monilophytes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Importance écologique des Monilophytes

Le cycle de vie des Monilophytes requiert la présence d’eau lors de la fécondation. Pour cette raison, on considère souvent les Monilophytes comme des plantes inféodées aux milieux humides, et il est vrai qu’elles y prospèrent. Dans les forêts tropicales humides et tempérées humides, les Monilophytes – dont surtout les fougères – forment une grande composante du sous-bois et de la flore épiphyte. On peut d’ailleurs remarquer qu’environ un tiers des Monilophytes sont des épiphytes. Certaines Monilophytes sont aquatiques, notamment les fougères de l’ordre des Salviniales. Mais on trouve également des Monilophytes dans des milieux beaucoup plus secs. Les espèces poussant sur des rochers en sont un exemple et, plus encore, certaines espèces vivant dans les déserts comme les Cheilanthes en Amérique du Nord. Les fougères adaptées aux milieux secs possèdent souvent des propriétés de reviviscence : elles entrent en vie ralentie et, desséchées, semblent mortes en période de sécheresse, mais elles reverdissent dès les premières pluies. Les Monilophytes ont donc une grande importance dans de nombreux écosystèmes.

Les Monilophytes ont aussi un rôle dans la colonisation de nouveaux milieux. Par exemple, certaines espèces poussent sur les coulées de lave des îles volcaniques telles que La Réunion. Elles contribuent ainsi à l’établissement d’un sol. Sur les talus, elles limitent l’érosion du sol. En revanche, les propriétés de colonisation d’un milieu par la fougère aigle en fait une peste en agriculture car elle se développe alors au détriment d’espèces fourragères et, de plus, elle est toxique pour le bétail. Les espèces de fougères du genre Azolla (Salviniales) ont une importance à la fois écologique et économique dans les rizières. En effet, développant une symbiose avec des cyanobactéries, elles permettent un enrichissement du milieu en azote dont bénéficient les plants de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

  • : professeur des Universités à l'université Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie
  • : maître de conférences à l'université Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  MONILOPHYTES ou POLYPODIOPHYTES  » est également traité dans :

BOTANIQUE

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 5 627 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Botanique et systématique »  : […] La systématique est une discipline vaste qui a pour objet d'inventorier, de nommer, de classer et, dans sa signification actuelle, de reconstruire l'histoire évolutive des organismes vivants et disparus. Contrairement à une idée largement répandue, la botanique ne se limite pas à la systématique des plantes et la systématique des plantes (ou botanique systématique) n'est pas une discipline du pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botanique/#i_57462

EMBRYOPHYTES ou CORMOPHYTES ou ARCHÉGONIATES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves DUBUISSON, 
  • Sabine HENNEQUIN
  •  • 3 239 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Évolution et classification des Embryophytes »  : […] Les analyses phylogénétiques suggèrent fortement l’enracinement des Embryophytes dans les algues vertes avec lesquelles elles forment le clade – groupe monophylétique – des Chlorobiontes (« végétaux verts »). Les Chlorobiontes sont caractérisés par la présence d’amidon (produit par la photosynthèse) stocké dans les chloroplastes – chez les algues rouges, les sucres sont stockés dans le cytoplasme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cormophytes-embryophytes-archegoniates/#i_57462

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Yves DUBUISSON, Sabine HENNEQUIN, « MONILOPHYTES ou POLYPODIOPHYTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/monilophytes-polypodiophytes/