MONILOPHYTES ou POLYPODIOPHYTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Morphologie et cycle de vie d’une fougère

Morphologie et cycle de vie d’une fougère
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sporanges  (coupes longitudinales)

Sporanges  (coupes longitudinales)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Diplazium proliferum, fougère tropicale

Diplazium proliferum, fougère tropicale
Crédits : L. Echternacht

photographie

Phylogénie des Monilophytes

Phylogénie des Monilophytes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Diversité actuelle et classification des Monilophytes

Dans la classification phylogénétique proposée par le Pteridophyte Phylogeny Group (PPG), les Monilophytes représentent la classe des Polypodiopsida et comprennent quatre sous-classes : les Equisetidae, les Ophioglossidae, les Marattiidae et les Polypodiidae. Dans la littérature, on peut trouver pour ces groupes les termes respectifs de Sphénophytes ou Équisétophytes ou encore prêles, Ophioglossophytes, Marattiales et fougères lesptosporangiées.

Phylogénie des Monilophytes

Phylogénie des Monilophytes

Dessin

Ce graphique montre les relations évolutives au sein du groupe des Monilophytes. Les quatre sous-classes sont indiquées en vert et les différents ordres en noir. Les lignées éteintes de Monilophytes sont indiquées en violet et en italique, ainsi que leur position phylogénétique supposée.... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La position phylogénétique des Equisetidae a longtemps été débattue. Les spécialistes les placent désormais en groupe frère de l’ensemble des autres Monilophytes actuelles (c’est-à-dire qu’il y a une séparation dans la classification entre les Equisetidae d’une part, et toutes les autres lignées de Monilophytes actuelles d’autre part, ces dernières formant ensemble un clade). Les Psilotales, qui ont été auparavant considérées comme un embranchement à part (celui des Psilophytes), sont désormais incluses dans la sous-classe des Ophioglossidae. Enfin, dans la classification traditionnelle, les Marattiidae et les Ophioglossidae constituaient le groupe des fougères eusporangiées. Les études phylogénétiques ont invalidé la monophylie de ce groupe qui était fondé sur l’eusporange, caractère ancestral retrouvé également chez d’autres groupes de plantes vasculaires (ce caractère n’étant donc plus spécifique des fougères eusporangiées).

Les Equisetidae

Les Equisetidae (ou prêles) comprennent de nos jours quinze espèces appartenant toutes au genre Equisetum. La morphologie de ces plantes herbacées (c’est-à-dire non ligneuses) est très particulière. La tige (ou rhizome) est rampante, souterraine, à ramifications dichotomes (se divisant en deux) et articulée. Au niveau des nœuds, elle porte des couronnes (ou verticille) de racines et/ou produit des axes aériens creux qui montrent eux aussi une structure articulée. À chaque nœud d’un axe aérien, on trouve une couronne d’écailles (feuilles atrophiées) et, en plus, chez certaines espèces, une couronne de rameaux. Ces axes aériens peuven [...]

Morphologie d’une prêle

Morphologie d’une prêle

Dessin

Plantes herbacées, les prêles sont caractérisées par leurs tiges articulées et souterraines d'où partent des axes aériens. Chez certaines espèces, dites dimorphiques (comme ici), ces axes sont de deux types : les uns sont stériles et chlorophylliens ; les autres sont fertiles et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

  • : professeur des Universités à l'université Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie
  • : maître de conférences à l'université Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  MONILOPHYTES ou POLYPODIOPHYTES  » est également traité dans :

BOTANIQUE

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 5 627 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Botanique et systématique »  : […] La systématique est une discipline vaste qui a pour objet d'inventorier, de nommer, de classer et, dans sa signification actuelle, de reconstruire l'histoire évolutive des organismes vivants et disparus. Contrairement à une idée largement répandue, la botanique ne se limite pas à la systématique des plantes et la systématique des plantes (ou botanique systématique) n'est pas une discipline du pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botanique/#i_57462

EMBRYOPHYTES ou CORMOPHYTES ou ARCHÉGONIATES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves DUBUISSON, 
  • Sabine HENNEQUIN
  •  • 3 239 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Évolution et classification des Embryophytes »  : […] Les analyses phylogénétiques suggèrent fortement l’enracinement des Embryophytes dans les algues vertes avec lesquelles elles forment le clade – groupe monophylétique – des Chlorobiontes (« végétaux verts »). Les Chlorobiontes sont caractérisés par la présence d’amidon (produit par la photosynthèse) stocké dans les chloroplastes – chez les algues rouges, les sucres sont stockés dans le cytoplasme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cormophytes-embryophytes-archegoniates/#i_57462

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Yves DUBUISSON, Sabine HENNEQUIN, « MONILOPHYTES ou POLYPODIOPHYTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/monilophytes-polypodiophytes/