MIXTÈQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1521, à l'arrivée des Espagnols, les Mixtèques, réputés dans toute la Mésoamérique pour leur habilité artisanale, avaient atteint l'apogée d'une production artistique qui se manifeste dès 1350. Leur développement culturel a bénéficié de leur proximité avec d'importantes puissances à l'époque précolombienne, comme la région de Puebla et du Mexique central et, surtout, la vallée centrale de Oaxaca, berceau de la culture zapotèque. Malgré le choc de la conquête et la réorganisation administrative de l'époque coloniale, la région mixtèque réussit à conserver l'ensemble des traits culturels qui la caractérisent encore de nos jours.

Une richesse culturelle et linguistique

Comprise entre 160 et 18015' de latitude nord et 970 et 98030' de longitude ouest, la Mixtèque se situe principalement dans l'actuel état mexicain de Oaxaca, dont elle occupe le tiers occidental. La frange nord-est de l'État du Guerrero, ainsi que la partie sud de celui de Puebla complètent cette région qui s'étend sur 40 000 kilomètres carrés. Localisée au cœur du Nudo Mixteco, appellation qui désigne le point de croisement entre la Sierra Madre et l'Axe néo-volcanique, son orographie est caractérisée par de nombreuses vallées séparées par des massifs montagneux. Ces reliefs favorisent sa grande diversité culturelle, puisque, isolés, les habitants de chaque entité ont développé des traits particuliers et des inflexions linguistiques propres à leur enclave, sans pour autant perdre leur caractère mixtèque.

Malgré la présence de deux fleuves qui se jettent dans l'océan Pacifique, le Rio Verde et le Rio Pinotepa Nacional, cette grande aire manque d'eau, et les apports de cours secondaires tels que le Rio Mixteco, n'arrivent pas à combler ce déficit. Cette situation est aggravée par un climat chaud et sec, qui présente néanmoins quelques différences en fonction de l'altitude. Ainsi, la région est divisée en Mixteca Alta (Haute), Baja (Basse), et de la Costa (Côtière). La Mixteca Alta, plus tempérée et montagneuse, se trouve à l' [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MIXTÈQUES  » est également traité dans :

MONTE ALBÁN

  • Écrit par 
  • Jacques SOUSTELLE
  •  • 329 mots
  •  • 3 médias

À deux kilomètres au sud-est de la ville actuelle d'Oaxaca, les vestiges de Monte Albán couvrent une superficie de 40 km 2 . Ce site a été occupé pendant deux mille cinq cents ans environ, depuis le ~ viii e siècle jusqu'à la conquête espagnole. La phase la plus ancienne (~ 700-~ 300) révèle la présence ou tout au moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monte-alban/#i_45050

PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE
  • , Universalis
  •  • 17 156 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le Préclassique récent, et la mise en place des grandes civilisations »  : […] Au cours du vi e  siècle avant J.-C., les cités olmèques déclinent ou sont abandonnées, ce qui n'implique d'ailleurs pas un dépeuplement régional. La civilisation olmèque cède la place à d'autres, qui vont faire fructifier ses innovations. Dans les plaines du Tabasco, continuent à prospérer des communautés, qui s'enrichissent de nouveaux apports. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-meso-amerique/#i_45050

ZAPOTÈQUES

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA
  •  • 3 291 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'émergence des chefferies »  : […] Bien qu'avec une population très réduite, Monte Albán continue à fonctionner au-delà de 800 après J.-C. et, de la même manière que les autres communautés de la région zapotèque, entre dans une période d'effacement. On enregistre très peu de constructions monumentales, les anciens dieux sont remplacés par de nouveaux, certains venus de régions lointaines, la côte du golfe ou le centre du Mexique. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zapoteques/#i_45050

Voir aussi

Pour citer l’article

Rosario ACOSTA, « MIXTÈQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mixteques/