MICAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Utilisations pratiques

Les lépidolites sont les principaux minerais du lithium ; on en extrait aussi le rubidium et, plus accessoirement, le césium.

En raison de leur transparence et de leur stabilité thermique, les muscovites et phlogopites ont longtemps été utilisées dans les fours et chaudières, rôle dans lequel le verre de silice les a maintenant supplantées. Les propriétés électriques des micas ont en revanche beaucoup favorisé leurs usages, soit sous forme de monocristaux, soit en agglomérés. À côté des minéraux naturels, on a mis au point des micas de synthèse uniquement fluorés, que l'on prépare vers 1 200 0C, la température étant abaissée par l'utilisation du lithium ou du manganèse comme constituants de la couche octaédrique.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

Mica trioctaédrique

Mica trioctaédrique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lépidolite

Lépidolite
Crédits : R. Appiani/ De Agostini

photographie

Biotite

Biotite
Crédits : De Agostini/ Getty Images

photographie

Granite

Granite
Crédits : Jacques-Marie Bardintzeff

photographie

Tous les médias




Écrit par :

  • : professeur de géologie à l'université de Bretagne-Occidentale, Brest
  • : directeur de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique, chargé de mission auprès du ministre de l'Écologie, membre de l'Académie d'agriculture de France

Classification


Autres références

«  MICAS  » est également traité dans :

GRANITES ET RHYOLITES

  • Écrit par 
  • Bernard BONIN, 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Georges PÉDRO, 
  • Michel ROBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Granites orogéniques d'anatexie »  : […] Une famille de granites se singularise par sa richesse en quartz, la présence de silicates alumineux et l'absence de roches basiques congénères. Intimement mêlés aux formations métamorphiques dont ils sont issus, ces granites constituent la série anatectique. Les granites d'anatexie sont abondants dans les zones internes des chaînes de collision continentale (type Himalaya), ils renferment de nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granites-et-rhyolites/#i_38312

ROCHES (Classification) - Roches métamorphiques

  • Écrit par 
  • Gérard GUITARD
  •  • 4 369 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Micaschistes et phyllades »  : […] À l'inverse des gneiss, les micaschistes et les phyllades sont des tectonites métamorphiques où prédominent les micas, d'où leur schistosité très marquée. Ils dérivent de roches sédimentaires de nature pélitique. Les micaschistes sont de grain gros et moyen, souvent riches en porphyroblastes (micaschistes à grenat, à disthène, à cordiérite...). Les phyllades ou schistes sont à grain plus fin et s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-classification-roches-metamorphiques/#i_38312

SILICATES

  • Écrit par 
  • Jean WYART
  •  • 8 500 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Groupe talc-mica-montmorillonite (1 nm) »  : […] Le feuillet élémentaire est constitué par deux couches tétraédriques entre lesquelles se trouve la couche octaédrique, d'où leur symbole 2/1. On désigne aussi ce groupe comme celui des « phyllites à 1 nm », 1 nm étant l'épaisseur du feuillet. Le feuillet est électriquement neutre dans le talc Mg 3 Si 4 O 10 (OH) 2 , qui est trioctaédrique, et la pyrophyllite Al 2 Si 4 O 10 (OH) 2 , dioctaédrique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silicates/#i_38312

Pour citer l’article

Jean-Paul CARRON, Michel ROBERT, « MICAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/micas/