Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FORMIQUE ACIDE

Encore appelé acide méthanoïque, l'acide formique est secrété notamment par la fourmi.

Formule brute H—COOH

Masse moléculaire : 50,00

Point d'ébullition : 101 0C

Point de fusion : 8,6 0C

Densité : 1,22

Liquide incolore, à odeur d'acide acétique, miscible à l'eau.

Les propriétés chimiques du premier représentant des acides aliphatiques diffèrent sensiblement de celles de ses homologues supérieurs, et il se comporte à la fois comme un aldéhyde et un alcool.

Chauffé avec de l'acide sulfurique, l'acide formique se décompose en eau et en oxyde de carbone (préparation de l'oxyde de carbone), si bien qu'il possède des propriétés réductrices très marquées (réduction des sels d'or, d'argent, de cuivre, etc.). Sous l'action de la seule chaleur, il se décompose vers 160 0C en hydrogène et en dioxyde de carbone, d'où également des propriétés réductrices.

Quoique plus ionisé que ses homologues supérieurs, c'est un acide faible, mais malgré cela il est capable de déplacer l'acide nitrique de ses sels. Si l'on ajoute de l'acide formique à un mélange de nitrate de potassium et de brucine, le mélange est instantanément porté au rouge. Il ne donne ni chlorure ni anhydride d'acide.

En chauffant en tube scellé de la potasse et de l'oxyde de carbone, Berthelot a fait la synthèse de l'acide formique :CO + KOH → H-CO2K.

Le procédé actuellement utilisé dans l'industrie (sous pression de 7 atm. et à 170 0C) est l'hydrolyse du formiate par l'acide sulfurique ; le produit obtenu par distillation sous pression réduite contient 80 à 85 p. 100 d'acide formique.

On utilise l'acide formique en teinture à la place de l'acide acétique et dans l'industrie des matières colorantes (dérivés du triphényl-méthane). L'industrie des parfums utilise de même certains de ses éthers, comme le formiate d'éthyle (essence de rhum).

— Bernard BACH

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître assistant à l'université de Nancy-I

Classification

Pour citer cet article

Bernard BACH. FORMIQUE ACIDE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • CARBOXYLIQUES ACIDES

    • Écrit par
    • 5 503 mots
    • 6 médias
    ...partie à l'état gazeux et en solution diluée non dissociante. Elle modifie les températures de changement d'état solide/liquide et liquide/vapeur : l'acide formique bout à 103 0C et l'acide acétique à 117 0C. Comme dans le cadre des alcanes, on note une alternance des températures de fusion des...