LUMIÈRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Réflexion et réfraction de la lumière

Réflexion et réfraction de la lumière
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lumière : phénomènes ondulatoires

Lumière : phénomènes ondulatoires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lumière : propagation du champ électromagnétique

Lumière : propagation du champ électromagnétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ondes électromagnétiques

Ondes électromagnétiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Interaction lumière-matière

Il est aisé de comprendre au premier degré par quel procédé un objet – rouge par exemple – nous apparaît d'une certaine couleur. Éclairée par de la lumière dite blanche (comme celle du soleil ou d'une ampoule), il ne renvoie vers notre œil qu'une partie du rayonnement incident – les composantes rouges de la lumière. Les autres composantes sont absorbées ou diffusées dans d'autres directions (un objet blanc renverrait toute la lumière, un objet noir l'absorberait entièrement).

Dans le cas de l'absorption, que se passe-t-il à l'échelle des constituants de l'objet ?

Au début du xxe siècle, les physiciens ont opéré une quantification de la lumière mais également de la matière. La matière est composée d'atomes, eux-mêmes formés d'un noyau, chargé positivement, et d'électrons. En fonction des positions occupées dans l'espace par ces électrons, on définit des niveaux d'énergie de l'atome (l'énergie ne peut pas prendre n'importe quelle valeur : ces niveaux sont discrets). Pour passer d'un niveau d'énergie à un autre, un atome a besoin de recevoir exactement la quantité d'énergie qui correspond à l'écart entre ces deux niveaux. Ni moins, ni plus. La lumière transporte des photons dont l'énergie est déterminée par la fréquence (ou la longueur d'onde). Si cette énergie est égale à l'écart entre deux niveaux atomiques, alors le photon sera absorbé et l'atome sera excité. À l'inverse, si l'énergie du photon est trop petite, mais également si elle est trop grande, le photon ne sera pas absorbé. Cela est la base de la spectroscopie d'absorption.

Typiquement, l'excitation d'un atome de son état fondamental vers les premiers états excités correspond à l'absorption de photons dans le domaine visible ou proche ultraviolet. Ainsi, si l'on éclaire une vapeur d'atomes métalliques avec de la lumière blanche et que l'on observe la lumière à la sortie, on constate qu'il manque certaines fréquences, qui[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LUMIÈRE  » est également traité dans :

NATURE DE LA LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 299 mots

Après ses études à Cambridge et un premier poste de professeur à l'université d'Aberdeen, le physicien écossais James Clerk Maxwell (1831-1879) est nommé professeur au King's College de Londres en 1860. C'est là qu'il obtient ses plus célèbres résultats sur l' électromagnétisme . En 1861 et 1862, il écrit un article titré « Sur les lignes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-de-la-lumiere/#i_3301

A DYNAMICAL THEORY OF THE ELECTROMAGNETIC FIELD (J. C. Maxwell)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 335 mots
  •  • 1 média

ou magnétiques et qu'on peut écrire vingt équations qui relient ces quantités. Il annonce ensuite que ces équations fondent la théorie électromagnétique de la lumière : la lumière est comprise comme une suite de perturbations magnétiques et de déplacements électriques transverses, rapides et alternés. L'article sera publié en entier l'année […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/a-dynamical-theory-of-the-electromagnetic-field/#i_3301

ATOME

  • Écrit par 
  • José LEITE LOPES
  •  • 9 244 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Atome et spectroscopie »  : […] règles de sélection, la transition dipolaire sera interdite. Ces règles sont déduites du fait que la possibilité d'émission de lumière est proportionnelle à l'élément de matrice du moment dipolaire, c'est-à-dire à la charge électronique multipliée par une intégrale du type :L'intensité de lumière sera essentiellement donnée par ce terme dans l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atome/#i_3301

ATOMIQUE PHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe BOUYER, 
  • Georges LÉVI
  •  • 6 703 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les atomes refroidis »  : […] L'action mécanique de la lumière sur les objets matériels avait été pressentie dès le début du xviie siècle par Kepler. Il expliquait ainsi que, si la queue des comètes est toujours orientée à l'opposé du Soleil, c'est en raison de la pression exercée par la lumière solaire sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-atomique/#i_3301

BROGLIE LOUIS DE (1892-1987)

  • Écrit par 
  • Marie-Antoinette TONNELAT
  •  • 2 214 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Recherches ultérieures »  : […] En 1934, Louis de Broglie édifie une théorie de la lumière, généralisant au photon, particule de spin 1, les équations relativistes proposées par Dirac dans le cas de l'électron. Cette conception suppose que le photon, possédant une masse propre, est constitué par une sorte de « fusion » à partir de deux particules de spin 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-de-broglie/#i_3301

CHLOROPHYLLES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 3 558 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Excitation photochimique des chlorophylles et photosynthèse »  : […] glucides. Cette opération requiert de l'énergie et, dans les meilleures conditions, il faut 8 photons-grammes (8 einsteins) par molécule-gramme de bioxyde de carbone réduit, soit l'équivalent d'environ 1 460 à 2 300 kilojoules, selon la longueur d'onde de la lumière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chlorophylles/#i_3301

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 488 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La vidéo-projection »  : […] en fonction des variations de niveaux électriques du signal vidéo analogique de l'image. Ces pixels modulent la lumière d'une puissante source de type lampe halogène ou arc xénon. Malheureusement, ce procédé ne donne pas toujours entière satisfaction en termes de contraste de l'image, car les points ne sont jamais totalement opaques et, par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_3301

COLORIMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Bernard LEBLANC
  •  • 3 871 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La modernisation de la colorimétrie »  : […] Sans lumière, la couleur n'existe pas. Une couleur est donc toujours spécifiée lorsqu'elle est éclairée par une source référencée. En 1931, la C.I.E. avait défini trois illuminants, c'est-à-dire trois sources de lumière : A, B et C correspondant, respectivement, à des températures de couleur de 2 854 kelvins (K), 4 874 K et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colorimetrie/#i_3301

COULEUR

  • Écrit par 
  • Pierre FLEURY, 
  • Christian IMBERT
  •  • 7 844 mots
  •  • 28 médias

Les radiations lumineuses perçues par notre œil se distinguent non seulement par leurs intensités, mais aussi par des caractéristiques qualitatives, leurs couleurs, qui n'ont d'abord été définies que par des comparaisons souvent grossières : les lumières comparables à celle du jour sont dites blanches, celles qui nous viennent de la plupart des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couleur/#i_3301

COULEUR DES MINÉRAUX

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 3 540 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Origine de la couleur »  : […] n niveaux), formant des multiplets. Dans les molécules, les niveaux sont généralement simples. Sous l'effet de la lumière, les électrons vont pouvoir sauter sur des niveaux supérieurs vides. Toutefois, pour qu'un tel saut (on dit aussi transition) ait lieu, il faut que, entre la fréquence ν de la radiation et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couleur-des-mineraux/#i_3301

CRISTAUX PHOTONIQUES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 346 mots

sont des nanostructures périodiques de matériaux qui ont sur la propagation des photons les mêmes effets que les cristaux usuels ont sur celle des électrons : certaines longueurs d'onde peuvent se propager tandis que d'autres non. Selon que la périodicité existe le long d'un, de deux ou de trois axes, on qualifie le cristal d'uni-, de bi- ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux-photoniques/#i_3301

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Rythmes »  : […] journalière. Si une plantule croissant en obscurité continue est exposée brusquement à la lumière, il en résulte des oscillations rythmiques de la vitesse de croissance. Le même résultat peut être obtenu en passant de la lumière à l'obscurité. La période est propre à l'espèce ; elle est généralement comprise entre 22 et 26 heures (rythmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_3301

DÉCOUVERTE DES IMAGES GRAVITATIONNELLES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 280 mots

La théorie de la relativité générale prévoit que la lumière est défléchie lors de son passage près d'une importante concentration de masse. Cet effet a été observé pour la première fois le 29 mai 1919, par Arthur Stanley Eddington, au cours d'une éclipse totale de Soleil. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-images-gravitationnelles/#i_3301

ÉCLAIRAGE DOMESTIQUE

  • Écrit par 
  • Georges ZISSIS
  •  • 8 123 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les besoins et les paramètres de choix des sources de lumière »  : […] Le besoin fondamental auquel répond une source de lumière (naturelle ou artificielle) est d’aider à « voir ». En pratique, l'objectif ultime est de détecter, de définir et de situer, à l'aide du système visuel (ensemble des organes permettant la perception visuelle), un objet ou un événement rendu visible par la source lumineuse. Cette définition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclairage-domestique/#i_3301

ÉCOSYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Luc ABBADIE
  •  • 5 451 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La dimension temporelle des écosystèmes »  : […] en milieu terrestre dépend de la disponibilité relative de deux ressources majeures : la lumière, abondante en début de succession et plus rare par la suite ; les nutriments minéraux, qui tendent à s'accumuler au cours du temps dans un sol de plus en plus développé et riche en matière organique, en humus. Chaque espèce de la succession est en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosystemes/#i_3301

EINSTEIN ALBERT (1879-1955)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 6 512 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Quantification du rayonnement »  : […] « Sur un point de vue heuristique concernant la production et la transformation de la lumière », Einstein appliqua, selon une démarche différente de celle de Planck, sa formule réinterprétée de l'entropie au rayonnement contenu dans un volume donné, trouvant la même forme pour la variation d'entropie que celle d'un gaz en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-einstein/#i_3301

ÉLECTRICITÉ - Histoire

  • Écrit par 
  • Jacques NICOLLE
  •  • 6 203 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les nouvelles théories »  : […] Pour expliquer l'effet photo-électrique (émission d'électrons par la surface d'un métal frappée par une radiation électromagnétique) découvert par Hertz, Max Planck et Albert Einstein (1879-1955) avaient formulé l'hypothèse que la lumière était formée de grains d'énergie (donc retour à une conception granulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-histoire/#i_3301

EXOPLANÈTES - Méthodes de détection

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE
  •  • 2 910 mots
  •  • 7 médias

Une exoplanète est un astre très peu lumineux, qu'elle diffuse la lumière de l’étoile autour de laquelle elle tourne ou qu’elle émette son propre rayonnement, généralement dans l’infrarouge vu sa basse température. Sa détection est donc difficile, et ce, d’autant plus que sa distance à la Terre est grande. Ainsi, seules des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exoplanetes/#i_3301

FIZEAU ARMAND HIPPOLYTE LOUIS (1819-1896)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 168 mots

Physicien français, né à Paris et mort au château de Venteuil, près de La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne). Professeur à l'École polytechnique (1863), Fizeau est le premier à mesurer la vitesse de la lumière sans faire appel aux observations astronomiques (1849 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-hippolyte-louis-fizeau/#i_3301

FLORIGÈNE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis PRIOUL
  •  • 394 mots

, par exemple), jours courts (chrysanthème et certains maïs tropicaux...) ou indifférence (haricot...). En fait, la plante mesure la durée de la nuit par des récepteurs de lumière rouge (phytochrome) et bleue (cryptochrome), qui interagissent avec l'horloge moléculaire interne. Des expériences simples ont rapidement démontré que c'est la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/florigene/#i_3301

GRAVITATION ET ASTROPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Brandon CARTER
  •  • 8 943 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Équilibre gravitationnel et relaxation de l'énergie dans les étoiles »  : […] et compact pourrait avoir un champ gravitationnel assez intense pour empêcher même la lumière d'échapper à son attraction. Pour qu'un projectile puisse s'échapper dans l'espace à partir de la surface d'un corps sphérique de rayon R et de masse M, sa vélocité initiale v devrait être telle que son énergie cinétique par unité de masse, v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravitation-et-astrophysique/#i_3301

GRIMALDI FRANCESCO MARIA (1618-1663)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 374 mots

aliisque annexis, publié à Bologne en 1665, est sans aucun doute l'œuvre la plus achevée de Grimaldi. Une part importante de cet ouvrage est consacrée au débat autour de la nature de la lumière, la conclusion étant son caractère accidentel, par opposition à substantiel. En outre, Grimaldi rend compte de nombreuses expériences relatives […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-maria-grimaldi/#i_3301

HANLE EFFET

  • Écrit par 
  • Bernard CAGNAC
  •  • 419 mots

Phénomène de dépolarisation de la lumière de résonance d'une vapeur atomique, sous l'action d'un faible champ magnétique. Il a été observé et caractérisé par le physicien allemand W. Hanle en 1924 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-hanle/#i_3301

HAROCHE SERGE (1944-    )

  • Écrit par 
  • Claude COHEN-TANNOUDJI, 
  • Jean-Michel RAIMOND
  •  • 1 060 mots

Toute la carrière scientifique de Serge Haroche a été consacrée à l'étude de l'interaction lumière-matière. Avec des expériences de plus en plus sophistiquées, il a étudié des systèmes de plus en plus simples, jusqu'au point où la matière n'est composée que d'un atome et du rayonnement d'un photon. À […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-haroche/#i_3301

HOLOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Pierre FLEURY, 
  • Michel HENRY
  •  • 5 745 mots
  •  • 13 médias

Les récepteurs de lumière, notamment l'œil et les émulsions photographiques, ne sont directement sensibles qu'à l'intensité des ondes qu'ils reçoivent ; ils ne perçoivent ou n'enregistrent pas leur phase. La découverte de l'holographie a permis d'éviter une telle perte d'information. Cette technique fait intervenir une superposition d'ondes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/holographie/#i_3301

HORLOGES BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • François ROUYER
  •  • 3 319 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Organisation fonctionnelle de l'horloge cérébrale »  : […] de la transcription des gènes per lorsque l'animal est exposé à la lumière pendant la nuit. La région ventro-centrale est le siège d'oscillations des protéines d'horloge, mais la lumière n'y déclenche pas d'activation de leur expression. C'est de cette région que partent la plupart des efférences (sorties) du NSC. Le couplage des deux régions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horloges-biologiques/#i_3301

HUYGENS CHRISTIAAN (1629-1695)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 2 192 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Huygens académicien »  : […] La théorie de la lumière le retient cependant d'une autre manière que Newton, parce qu'il est le premier à expérimenter la double réfraction du spath d'Islande et que ce phénomène lui interdit de se confier à l'indice de réfraction avant d'avoir élucidé ce dont cet indice est le signe. Il découvre, en 1677, le principe des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christiaan-huygens/#i_3301

IMAGERIE TÉRAHERTZ

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 424 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’émission térahertz, un développement récent »  : […] 11 Hz) et 10 térahertz (10 THz = 1013 Hz, rappelons que la lumière visible a une fréquence de l’ordre de 500 THz), c’est-à-dire les longueurs d’onde comprises entre 30 micromètres et 3 millimètres. Ce domaine électromagnétique est intermédiaire entre l’infrarouge – très employé dans les dispositifs de télécommande par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imagerie-terahertz/#i_3301

INFRAROUGE

  • Écrit par 
  • Pierre BARCHEWITZ, 
  • Armand HADNI, 
  • Pierre PINSON
  •  • 5 433 mots
  •  • 5 médias

L'infrarouge est un rayonnement électromagnétique ; il possède toutes les propriétés fondamentales de la lumière : propagation, réflexion, réfraction, interférences, diffraction, diffusion, polarisation, etc. Il est situé dans une région spectrale invisible à l'œil humain, entre la lumière et les micro-ondes ; ses longueurs d'onde sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/infrarouge/#i_3301

INTERACTIONS (physique) - Interaction gravitationnelle

  • Écrit par 
  • Alain KARASIEWICZ, 
  • Marie-Antoinette TONNELAT
  •  • 1 962 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les tests expérimentaux »  : […] Une autre conséquence de la relativité générale, découverte par Einstein elle aussi, est que la lumière (ou plus généralement une onde électromagnétique) ne se propage plus toujours en ligne droite : la matière (étoiles, galaxies, etc.) courbe l'espace-temps en son voisinage et les rayons de lumière qui passent à proximité se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interactions-physique-interaction-gravitationnelle/#i_3301

INTERACTIONS (physique) - Unification des forces

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 613 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'unification électromagnétique »  : […] la propagation d'ondes se déplaçant à une vitesse dont la mesure révélait qu'elle était si proche de celle de la lumière que Maxwell en inféra que les phénomènes lumineux n'étaient rien d'autre que des oscillations d'un champ électromagnétique. Les équations de Maxwell réalisaient l'unification de tous les phénomènes non gravitationnels connus. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interactions-physique-unification-des-forces/#i_3301

INTERFÉRENCES LUMINEUSES

  • Écrit par 
  • Maurice FRANÇON, 
  • Michel HENRY
  •  • 8 006 mots
  •  • 29 médias

Lorsqu'on éclaire un plan matériel par deux sources ponctuelles, le phénomène observé ne résulte pas toujours de la superposition des intensités lumineuses émises par les deux sources. Si elles émettent des vibrations parallèles et monochromatiques, on peut avoir théoriquement deux sortes de phénomènes suivant que les vibrations ont des fréquences […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interferences-lumineuses/#i_3301

KASTLER ALFRED (1902-1984)

  • Écrit par 
  • Bernard CAGNAC
  •  • 734 mots
  •  • 1 média

de pompage optique consiste à irradier les atomes avec une lumière spécialement adaptée, qui a pour effet de modifier leur répartition entre leurs divers états possibles, c'est-à-dire encore de modifier les populations des niveaux d'énergie. L'irradiation lumineuse fait ainsi passer les atomes d'un niveau d'énergie à un autre, de la même manière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-kastler/#i_3301

LASERS

  • Écrit par 
  • Yves LECARPENTIER, 
  • Alain ORSZAG
  •  • 10 804 mots
  •  • 4 médias

rayonnements particuliers grâce à une technique spéciale d'émission dite « stimulée », par opposition à celle des sources usuelles de lumière qui est « spontanée ». Ce terme est formé des initiales des mots anglais light amplification by stimulated emission of radiation, qui signifie amplification de lumière par émission stimulée de rayonnement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lasers/#i_3301

LENTILLE GRAVITATIONNELLE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX, 
  • Bernard PIRE
  •  • 737 mots
  •  • 1 média

La relativité générale prévoit que l'espace-temps est déformé au voisinage d'une concentration importante de masse. Par conséquent, la lumière ne se propage plus en ligne droite, ce qui produit par exemple un petit déplacement de l'image des étoiles lorsque le Soleil passe à proximité de la ligne de visée. Cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lentille-gravitationnelle/#i_3301

LITTORAL MARITIME

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 2 226 mots
  •  • 2 médias

Puisque c'est l'éclairement, nécessaire à l'exercice de la photosynthèse par les algues, qui commande la limite inférieure du système phytal, on ne peut en donner un chiffre de profondeur maximale valable pour l'ensemble des mers du monde : dans les eaux les plus transparentes, comme celles de la partie centrale du bassin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/littoral-maritime/#i_3301

LUMINESCENCE

  • Écrit par 
  • Séverine MARTRENCHARD-BARRA
  •  • 3 909 mots
  •  • 6 médias

La lumière visible est l’un des principaux outils qui nous permettent d’appréhender le monde, car la façon dont elle interagit avec la matière est riche d’informations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luminescence/#i_3301

MAXWELL JAMES CLERK (1831-1879)

  • Écrit par 
  • Franck GREENAWAY
  •  • 2 006 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Théorie électromagnétique »  : […] expérimentale de ce rapport qui se trouve être égal à la valeur de la vitesse de la lumière dans le vide dont la mesure était encore récente. Ce résultat donne irrésistiblement à penser que la lumière est une espèce de mouvement ondulatoire électromagnétique. Les ondes impliquées par les équations de Maxwell possèdent nombre de propriétés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-clerk-maxwell/#i_3301

MÉDAILLE D'OR DU CNRS 2017

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 692 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thibault Damour, un théoricien talentueux »  : […] d’ondes gravitationnelles, dont Thibault Damour calcule avec précision l’intensité. Des observations radioastronomiques de la lumière émise ont en effet révélé une décroissance lente de la période orbitale (durée nécessaire pour qu'un astre effectue un tour complet autour d’un autre astre) de ce couple, et l’emport d’énergie par une onde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medaille-d-or-du-cnrs-2017/#i_3301

MÉLATONINE

  • Écrit par 
  • Yvan TOUITOU
  •  • 870 mots

le cycle menstruel, les médicaments et les saisons. La lumière est un régulateur fondamental de la sécrétion de mélatonine qui intervient par voie rétino-hypothalamique. L'exposition à une lumière de forte intensité (2 500 lux) diminue fortement la sécrétion nocturne de la mélatonine chez l'homme sain, alors que, dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melatonine/#i_3301

MÉTALLOGRAPHIE - Macrographie et micrographie optiques

  • Écrit par 
  • Gérard WYON
  •  • 3 984 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Observation qualitative des structures »  : […] incident est polarisé, le plan de polarisation du faisceau réfléchi est plus ou moins dévié selon l'orientation du réseau cristallin par rapport à la lumière incidente. On peut ainsi révéler les domaines cristallins sans aucune attaque sur des métaux tels que le zinc ou le zirconium en analysant la lumière réfléchie à l'aide d'un second polariseur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallographie-macrographie-et-micrographie-optiques/#i_3301

MÉTÉORES

  • Écrit par 
  • André VIAUT
  •  • 3 340 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Photométéores »  : […] Les photométéores ont pour origine la lumière émise par le Soleil ou par la Lune […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteores/#i_3301

MICROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Christian COLLIEX, 
  • Jean DAVOUST, 
  • Étienne DELAIN, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Georges NOMARSKI, 
  • Frank SALVAN, 
  • Jean-Paul THIÉRY
  •  • 19 720 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Microscopes polarisants »  : […] L'emploi de lumière polarisée apporte souvent en microscopie des compléments d'information très précieux. L'examen en microscopie d'échantillons entre polariseur et analyseur peut, grâce aux phénomènes d'interférences dits « relatifs », permettre d'identifier des microcristaux biréfringents uniaxes ou biaxes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscopie/#i_3301

MILIEU, écologie

  • Écrit par 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 7 840 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les radiations »  : […] Dans le monde terrestre, fondé sur la photosynthèse des producteurs primaires que sont des végétaux chlorophylliens, la vie dépend de la lumière (cf. biosphère, Production primaire). L'alternance, chaque jour, d'une période de lumière et d'une période d'obscurité est aussi le synchroniseur le plus général des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-ecologie/#i_3301

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie pélagique

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 7 200 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Nutrition »  : […] de compensation pour que son métabolisme carboné ait un bilan positif. Toutefois, l'éclairement trop intense et trop riche en radiations rouges et orangées des eaux très superficielles étant également défavorable pour la plupart des espèces, le maximum de phytoplancton se trouve en général à une profondeur où l'éclairement total est de l'ordre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-pelagique/#i_3301

OLED (organic light emitting diode) ou DIODE ÉLECTROLUMINESCENTE ORGANIQUE

  • Écrit par 
  • Pascale JOLINAT
  •  • 1 689 mots
  •  • 4 médias

ight-emitting diode), sont des composants électroniques qui émettent de la lumière sous l’effet d’un courant électrique (phénomène appelé électroluminescence). Contrairement aux LED (light-emitting d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oled-diode-electroluminescente-organique/#i_3301

ONDES GRAVITATIONNELLES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 5 715 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La déviation des rayons lumineux au voisinage d’objets massifs »  : […] une déviation par rapport à leur propagation « en ligne droite » dans l’espace plat. Arthur Stanley Eddington (1882-1944) réalisa la première – et la plus célèbre – observation de ce type lors d’une éclipse totale de Soleil en 1919 : il observa que la direction apparente d’une étoile du groupe des Hyades était déviée de 1,6 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondes-gravitationnelles/#i_3301

OPTIQUE - Principes physiques

  • Écrit par 
  • Pierre CHAVEL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Christian IMBERT
  •  • 3 794 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Optique ondulatoire »  : […] lumière, un aperçu de la conception que la physique actuelle s'est forgée de la nature de la lumière. C'est une onde électromagnétique dont les champs, pour la lumière visible, varient à des fréquences comprises entre 4.1014 et 7.1014 Hz. Les récepteurs de lumière sont sensibles non pas au champ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-principes-physiques/#i_3301

OPTIQUE - Optique cohérente

  • Écrit par 
  • Michel HENRY
  •  • 3 964 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Émission de la lumière »  : […] Nous pouvons donner la définition suivante de la cohérence : « Deux ondes lumineuses sont dites mutuellement cohérentes si elles donnent naissance à une figure d'interférences assez stable pour être détectée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-optique-coherente/#i_3301

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Bosons

  • Écrit par 
  • Claude COHEN-TANNOUDJI, 
  • Jacques DUPONT-ROC, 
  • Gilbert GRYNBERG, 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 728 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Caractère quantique de la lumière et interférences »  : […] rayonnement. Cependant, dans les expériences d'optique, le caractère corpusculaire de la lumière est souvent difficile à mettre en évidence. Nous présentons ci-dessous une situation expérimentale où la description de la lumière en termes de photons est indispensable. Considérons un paquet d'ondes incident sur une lame séparatrice et deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-bosons/#i_3301

PHARES

  • Écrit par 
  • Ian C. CLINGAN
  •  • 8 879 mots

Dans le chapitre « Source lumineuse »  : […] Le bois fut utilisé jusqu'au xixe siècle, même si, à partir de 1550 environ, il fut de plus en plus souvent remplacé par la houille. Ce combustible plus compact et brûlant plus longtemps fut privilégié notamment dans le nord-ouest de l'Europe. Un phare pouvait alors consommer plus de 300 tonnes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phares/#i_3301

PHOTOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques JOUSSOT-DUBIEN
  •  • 3 532 mots
  •  • 4 médias

La photochimie est l'étude de l'action de la lumière sur les réactions chimiques. D'une façon plus précise, elle regroupe les travaux dont la finalité est de déterminer la nature des états excités réactifs des molécules obtenues par absorption de la lumière, d'étudier les processus de désactivation de ces états, notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photochimie/#i_3301

PHOTOÉLECTRIQUE EFFET

  • Écrit par 
  • Pierre VERNIER
  •  • 5 426 mots
  •  • 2 médias

désigne sous le nom d'effet photoélectrique tous les phénomènes électriques qui sont provoqués par l'action de la lumière sur la matière. L'absorption de lumière par un solide peut entraîner l'éjection d'électrons dans le vide ou dans le milieu qui est en contact avec lui : on parle alors d'émission photoélectrique. L'absorption de lumière peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-photoelectrique/#i_3301

PHOTOGRAMME

  • Écrit par 
  • Marc-Emmanuel MÉLON
  •  • 1 172 mots

Selon ses domaines d'application, le terme « photogramme » désigne des images de nature différente. En technique cinématographique, il signifie la plus petite unité de prise de vue, l'image indivisible dont la succession, vingt-quatre fois par seconde, crée la continuité filmique. Le mot « photogramme » est aussi employé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photogramme/#i_3301

PHOTOGRAPHIE - Histoire des procédés photographiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 7 275 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'essor des systèmes argentiques au XXe siècle »  : […] d'invention du cinématographe. La sensibilité spectrale, initialement réduite à l'ultraviolet et au bleu, est progressivement étendue à l'ensemble du spectre de la lumière visible grâce à la découverte des sensibilisateurs optiques (colorants adsorbés à la périphérie des cristaux d'halogénures d'argent) par l'Allemand Hermann Wilhelm Vogel (1834- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-histoire-des-procedes-photographiques/#i_3301

PHOTOGRAPHIE - Procédés argentiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 9 973 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Formation de l'image latente »  : […] Les cristaux de sels d'argent présents dans la couche image peuvent être assimilés à des semiconducteurs dont les propriétés de conduction électrique seraient influencées par l'absorption d'énergie lumineuse. Dans l'obscurité, le bilan électrique du cristal est réduit au courant ionique généré par la circulation des ions interstitiels ; le courant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-argentiques/#i_3301

PHOTOGRAPHIE - Sensitométrie

  • Écrit par 
  • Bernard LEBLANC
  •  • 8 499 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Aspect qualitatif »  : […] Les différentes sources de lumière se caractérisent qualitativement par leur spectre d'émission électromagnétique qui dépend de la nature de l'énergie transformée. Pour la photographie en couleurs, on emploie des sources à spectre continu, comme la lumière du jour ou le flash électronique, lesquelles sont caractérisées par leur température de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-sensitometrie/#i_3301

PHOTOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Michel CAGNET, 
  • Pierre FLEURY
  •  • 8 305 mots
  •  • 26 médias

La photométrie proprement dite s'occupe de la comparaison quantitative des lumières (émises par des sources, transportées par des faisceaux ou agissant sur des récepteurs), d'après leur perception par l'œil. Elle est dite objectivement homochrome si les lumières étudiées ont toutes la même couleur, leurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photometrie/#i_3301

PHOTOPÉRIODISME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 393 mots

1935 L. H. Flint et E. D. McAlister observent que la lumière rouge clair favorise la germination des graines de laitue et que la lumière rouge sombre inhibe cette action […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photoperiodisme-reperes-chronologiques/#i_3301

PHOTORESPIRATION

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 920 mots

L'influence de la lumière sur la respiration des plantes vertes a longtemps été tenue pour négligeable. Depuis 1955 cependant, un grand nombre de travaux ont montré que, pour la plupart des plantes vertes, le dégagement de gaz carbonique était deux ou trois fois plus intense à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photorespiration/#i_3301

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 10 339 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Énergétique et importance de la photosynthèse dans la biosphère »  : […] D'une manière générale, la vitesse ou intensité de la photosynthèse croît avec l'intensité de l'éclairement, jusqu'à une valeur limite, au-delà de laquelle la saturation lumineuse est atteinte, comme il est indiqué à propos des différents types métaboliques de photosynthèse. Pour les plantes de type C3, qui représentent les plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese/#i_3301

PHOTOSYNTHÈSE : CAPTURE DE L'ÉNERGIE LUMINEUSE

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 228 mots

Les travaux de Robert Emerson (1903-1959) ont permis d'élucider les mécanismes mis en jeu dans la photosynthèse notamment lors de la capture de l'énergie lumineuse. En 1932, Emerson confirme, avec W. Arnold, l'existence de deux phases distinctes dans ce processus : une phase photochimique, qui nécessite de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese-capture-de-l-energie-lumineuse/#i_3301

PHOTOSYNTHÈSE ET ÉNERGIE LUMINEUSE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 534 mots

1923 O. Warburg et E. Negelein établissent que quatre à cinq photons sont absorbés par molécule de dioxyde de carbone (CO2) dégagée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese-et-energie-lumineuse-reperes-chronologiques/#i_3301

PHYTOCHROME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BOULY, 
  • René HELLER, 
  • Émile MIGINIAC
  •  • 3 156 mots
  •  • 3 médias

Pour les plantes, la lumière n'est pas seulement la source énergétique de la photosynthèse. Elle contrôle aussi leur développement, de la germination à la mise à fleur, et intervient dans les mouvements de leurs organes ; elle est, de plus, avec l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytochrome/#i_3301

PIGMENTATION ANIMALE

  • Écrit par 
  • Alain BOUTHIER, 
  • René LAFONT
  •  • 4 143 mots
  •  • 6 médias

transparent. La couleur d'un animal ou d'un objet est celle de la lumière qu'il réfléchit, qui contient tout ou partie des composantes de la lumière incidente blanche (elle-même formée par l'ensemble du spectre visible). La lumière réfléchie est par définition complémentaire de la lumière absorbée par l'animal ou l'objet. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pigmentation-animale/#i_3301

POINCARÉ HENRI (1854-1912)

  • Écrit par 
  • Gérard BESSON, 
  • Christian HOUZEL, 
  • Michel PATY
  •  • 6 144 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Physique mathématique et physique théorique »  : […] apportant des contributions précises et originales. Mais son domaine de prédilection en physique fut l'optique et la théorie électromagnétique de la lumière. L'optique, qu'il étudia dans sa Théorie mathématique de la lumière (1889-1892), se présentait d'abord comme une application directe des théories de l'élasticité de l'éther lumineux, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-poincare/#i_3301

POMPAGE OPTIQUE

  • Écrit par 
  • Alfred KASTLER
  •  • 4 287 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Conditions optimales de pompage »  : […] La vitesse de pompage optique dépend de l'intensité lumineuse de la lampe spectrale qui éclaire les atomes, mais cette vitesse ne croît pas proportionnellement à l'intensité de cette lampe lorsqu'on augmente la puissance d'alimentation de celle-ci. La raie d'absorption de la vapeur est très fine et seule la lumière de la lampe à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompage-optique/#i_3301

PREMIÈRE OBSERVATION D'UNE LENTILLE GRAVITATIONNELLE Â L'ÉCHELLE D'UNE GALAXIE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 475 mots
  •  • 1 média

Généralement, dans l’espace, trois coordonnées suffisent à définir la position géométrique d’un point, et l’on raisonne comme si le temps, unique et identique en tout point, était donné par une sorte d’horloge universelle. La relativité restreinte, formulée par Albert Einstein (1879-1955) en 1905, est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-observation-d-une-lentille-gravitationnelle-a-l-echelle-d-une-galaxie/#i_3301

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2017

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 442 mots
  •  • 3 médias

interne, complétée par d’autres mécanismes de coordination entre organes et d’adaptation à l’environnement. La lumière, grâce à des molécules photoréceptrices comme les cryptochromes de la rétine, joue un rôle essentiel dans la synchronisation des cycles de ces divers phénomènes au sein du rythme circadien de l’ensemble de l’organisme. Chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physiologie-ou-medecine-2017/#i_3301

PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2012

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 374 mots
  •  • 1 média

méthodes expérimentales révolutionnaires, qui permettent de mesurer et de manipuler des systèmes quantiques individuels ». Le domaine de l'optique quantique qu'explorent les équipes des deux chercheurs est à la pointe de l'étude des interactions entre la lumière et la matière, lorsque celles-ci n'obéissent plus aux lois de la physique classique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physique-2012/#i_3301

QUANTIQUE PHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Claude de CALAN
  •  • 5 281 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La mécanique ondulatoire et la mécanique des matrices »  : […] L'expérience a imposé l'idée que la lumière se présente tantôt comme une onde, tantôt comme un faisceau de corpuscules (les photons). Louis de Broglie (cf. broglie) rêve d'une théorie unifiée de la matière et du rayonnement. En 1924, il fait une proposition révolutionnaire : associer aussi une onde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-quantique/#i_3301

RAYONNEMENT, physique

  • Écrit par 
  • Viorel SERGIESCO
  •  • 444 mots

Terme général désignant toute forme d'énergie en mouvement. Il s'agit le plus souvent d'un rayonnement ondulatoire, c'est-à-dire de la propagation d'un champ : rayonnement électromagnétique (ondes radioélectriques, rayons X, lumière, etc.), rayonnement élastique (son, ultrason, etc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-physique/#i_3301

RELATIVITÉ - Relativité restreinte

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 432 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] et James Clerk Maxwell, semblait imposer l'existence d'un « éther luminifère », hypothétique substance dans laquelle se propageraient les ondes lumineuses. Conçue pour détecter le mouvement de la Terre par rapport à cet éther, l'expérience (1887) des deux physiciens américains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relativite-relativite-restreinte/#i_3301

RELATIVITÉ - Relativité générale

  • Écrit par 
  • Thibault DAMOUR, 
  • Stanley DESER
  •  • 12 097 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Décalage vers le rouge ou dilatation gravitationnelle des durées »  : […] deux observateurs, chacun instantanément au repos par rapport à la Terre, l'un à la surface de la Terre, l'autre à l'altitude h. Une onde lumineuse est émise vers le haut et sa fréquence est mesurée à l'altitude h (avec le résultat ωh) et comparée à la fréquence ω0 mesurée à la surface de la Terre. Si le référentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relativite-relativite-generale/#i_3301

RÖMER OLE (1644-1710)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 469 mots

L'astronome danois Ole Römer démontra en 1676 que la vitesse de la lumière n'était pas infinie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ole-romer/#i_3301

RÖMER DÉMONTRE QUE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE N'EST PAS INFINIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 215 mots

aux prédictions des éphémérides lorsque la Terre est loin de Jupiter, et qu'ils sont en avance lorsque la Terre en est plus proche. Il en déduit en septembre 1676 que c'est le temps que met la lumière à nous parvenir de Jupiter qui cause ce retard ou cette avance : la lumière n'a donc pas, comme on le pensait auparavant, une vitesse infinie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romer-demontre-que-la-vitesse-de-la-lumiere-n-est-pas-infinie/#i_3301

RYTHMES BIOLOGIQUES ou BIORYTHMES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • René LAFONT, 
  • Bernard MILLET, 
  • Alain REINBERG
  •  • 15 554 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Modèles »  : […] de type sablier, l'organisme mesure la durée totale de la période de lumière ou d'obscurité. Ce donneur de temps s'arrête après un cycle de mesure et doit être réactivé chaque jour par la lumière ; il cesse de fonctionner en conditions constantes. La réponse photopériodique dépend de la durée de la phase claire ou de la phase obscure du cycle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rythmes-biologiques-biorythmes/#i_3301

SEMI-CONDUCTEURS

  • Écrit par 
  • Julien BOK
  •  • 4 775 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Propriétés optiques, photoconductivité, lumière de recombinaison »  : […] Planck. L'existence d'une bande d'énergie interdite de largeur EG entraîne l'existence d'un seuil d'absorption ϕ0 de la lumière, tel que hϕ0 = EG. Pour des photons de fréquence ϕ < ϕ0, le semi-conducteur est transparent ; pour ϕ > ϕ0, le semi-conducteur devient absorbant. Le tableau 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/semiconducteurs/#i_3301

SPECTROPHOTOMÉTRIE OPTIQUE

  • Écrit par 
  • Dora GRAND
  •  • 5 233 mots
  •  • 17 médias

Spectrophotométrie veut dire « mesure des photons en fonction du spectre ». En physique, les notions de photon – ou grain de lumière – et de spectre sont en effet liées à la nature corpusculaire de toute onde électromagnétique et à la décomposition de la lumière blanche par un milieu dispersif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectrophotometrie-optique/#i_3301

SPECTROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Michel de SAINT SIMON
  •  • 5 068 mots
  •  • 9 médias

Lorsqu'elle traverse les gouttes d'eau de la pluie, la lumière blanche du Soleil ou d'une lampe à incandescence se décompose en ses constituants colorés : c'est l'arc-en-ciel. Cet effet est dû à la réfraction, phénomène par lequel la lumière subit un changement de direction quand elle passe d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectroscopie/#i_3301

TAXIES

  • Écrit par 
  • Gaston RICHARD
  •  • 5 869 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La dimension écologique »  : […] critères directionnels de l'environnement naturel sont d'une importance fondamentale. Lorsqu'on mesure la quantité de lumière reçue par un animal en provenance des diverses directions de l'espace, on s'aperçoit qu'on peut enfermer cet animal dans une surface tridimensionnelle complexe enveloppant les extrémités libres des « vecteurs d'éclairement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxies/#i_3301

TCHERENKOV EFFET

  • Écrit par 
  • Paul BAILLON, 
  • Robert MEUNIER
  •  • 2 796 mots
  •  • 4 médias

appelée effet Tcherenkov (Čerenkov). Dans les milieux transparents, cet effet apparaît sous la forme d'un éclair de lumière dont les rayons sont émis dans des directions liées à la trajectoire et à la vitesse de la particule. Cette émission, très particulière, revêt certaines caractéristiques des ondes de choc qui ne se produisent que lorsque la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-tcherenkov/#i_3301

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 7 036 mots
  •  • 10 médias

kilohertz des premières lignes téléphoniques jusqu'aux quelques dizaines de gigahertz des liaisons radio. Il était donc a priori logique que la lumière puisse être utilisée afin de prolonger le spectre. Elle ne pouvait cependant devenir un moyen de télécommunication que dans la mesure où il était possible de moduler une source optique à des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-technologies-optiques/#i_3301

THÉORIE ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 114 mots

L'astronome et physicien hollandais Christiaan Huygens (1629-1695), après de multiples travaux en mécanique et en astronomie, élabore à partir de 1678 et publie en 1690 une théorie ondulatoire de la lumière qui permet d'interpréter les lois de la réflexion et de la réfraction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-ondulatoire-de-la-lumiere/#i_3301

THÉRAPEUTIQUE - Physiothérapie

  • Écrit par 
  • Henri DESGREZ
  •  • 2 959 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Actinothérapie »  : […] – Lumière. Le rayonnement solaire, le rayonnement des lampes à arc, composés de lumière visible, d'infrarouge et d'ultraviolet, possèdent une action bénéfique qui découle des propriétés de l'infrarouge et de l'ultraviolet. La portion visible du spectre favorise la croissance. On admet que la lumière rouge est irritante, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-physiotherapie/#i_3301

TRANSFERT ÉNERGÉTIQUE & TROPHIQUE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 182 mots

Dans un écosystème, un flux d'énergie lumineuse assure la production primaire chez les végétaux chlorophylliens. Ceux-ci sont la source alimentaire dont vont disposer les consommateurs herbivores (eux-mêmes ressource nutritive pour les carnivores). Il existe donc une circulation de matière organique qui, partant des plantes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transfert-energetique-et-trophique/#i_3301

VISION - Photoréception rétinienne

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 5 928 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « La photostimulation »  : […] de 40 millivolts, l'intérieur de la cellule étant négatif par rapport à l'extérieur. La lumière provoque une diminution de cette négativité interne, c'est-à-dire une dépolarisation, et, pour un éclairement faible, le décours du potentiel de récepteur ainsi obtenu est assez semblable au créneau de stimulation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-photoreception-retinienne/#i_3301

VISION - Neurophysiologie visuelle

  • Écrit par 
  • Jean BULLIER
  •  • 9 816 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Différents circuits pour différents photorécepteurs »  : […] Lorsque la lumière baisse au-dessous d'un niveau correspondant à une luminance des objets de l'ordre de quelques dixièmes de candela par mètre carré, les signaux émis par les cônes deviennent trop faibles pour être transmis au niveau des cellules ganglionnaires et le système visuel dépend entièrement des bâtonnets, c'est la vision scotopique. L' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-neurophysiologie-visuelle/#i_3301

VISION - Vision et évolution animale

  • Écrit par 
  • Stéphane HERGUETA
  •  • 5 759 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Les organes de perception visuelle »  : […] La perception visuelle repose sur la spécialisation de certaines cellules qui, situées à la surface du corps, sont capables de réagir aux changements de l'intensité de la lumière. Ces cellules photosensibles constituent des capteurs visuels ou photorécepteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-vision-et-evolution-animale/#i_3301

YOUNG THOMAS (1773-1829)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 488 mots
  •  • 1 média

Médecin et physicien anglais. Il apprend le grec, le latin, l'hébreu, le français, l'italien, le persan et l'arabe. Il rédige une analyse des systèmes philosophiques connus en Grèce et se passionne pour la botanique et les mathématiques, puis il étudie la médecine à Londres, à Édimbourg et à Göttingen, où il obtient son diplôme de docteur en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-young/#i_3301

ZEEMAN PIETER (1865-1943)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 412 mots

L’étude de l’influence du magnétisme sur les rayonnements lumineux doit beaucoup au génie de Michael Faraday qui, en 1845, découvrit la profonde liaison entre les phénomènes électriques, magnétiques et lumineux. La dernière expérience qu’il réalisa, en 1862, ne permit cependant pas de mettre en évidence l’effet direct d’un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-zeeman/#i_3301

Voir aussi

Pour citer l’article

Séverine MARTRENCHARD-BARRA, « LUMIÈRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumiere/