Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ASPECT ALAIN (1947- )

Alain Aspect - crédits : Jean-François Dars/ Université de Saclay

Alain Aspect

Lauréat du prix Nobel de physique 2022 (avec John Clauser et Anton Zeilinger), le Français Alain Aspect est un spécialiste de l’optique quantique, ce domaine de la physique qui sonde le comportement de la lumière dans des conditions extrêmes où la description classique du rayonnement électromagnétique n’est pas suffisante. Les expériences qu’il a réalisées à partir de la fin des années 1970, principalement à l’Institut d’optique de l’université d’Orsay (Essonne), ont établi de façon indiscutable la pertinence de la physique quantique par des résultats expérimentaux prouvant l’intrication des états de deux photons, en désaccord avec l’interprétation dite « réaliste » proposée dans les années 1930 par Albert Einstein.

Un début de carrière loin des sentiers battus

Né le 15 juin 1947 à Agen (Lot-et-Garonne), Alain Aspect est le fils d’instituteurs arrivés en 1930 dans le Lot-et-Garonne. Sa jeunesse se partage entre le village d’Astaffort, à une dizaine de kilomètres au sud d’Agen, où enseignent ses parents, et le lycée Bernard-Palissy à Agen, où il est élève interne, rejoignant en train son village tous les week-ends. Il est éveillé à la science par les « leçons de choses » de l’école primaire puis par les cours de physique inspirants d’un professeur de lycée auquel il rendra hommage, soulignant que cet « enseignant exigeant » lui a « appris la physique et ce que doit être l’approche d’un physicien ». Après une classe préparatoire aux grandes écoles, il intègre l'École normale supérieure de l’enseignement technique (ENSET) de Cachan et y prépare son agrégation (1969) en suivant les cours de l’université de Paris-Orsay.

Après un troisième cycle (1969-1971) consacré à la spectroscopie Fourier, il rejoint l’École normale supérieure de Yaoundé, au Cameroun, au titre de la coopération scientifique, et y enseigne pendant trois ans, avec sa femme professeur de chimie et elle aussi ancienne élève de l’ENSET. Aspect profite de sa relative solitude scientifique à Yaoundé pour s’initier à la physique quantique avec la lecture du magistral Mécanique quantique que viennent de publier Claude Cohen-Tannoudji, Bernard Diu et Franck Laloë. De retour en France en 1974, il est nommé maître-assistant à l’ENSET et rejoint pour ses travaux de thèse l’Institut d’optique, le laboratoire de recherche de l’École supérieure d’optique d’Orsay.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer cet article

Bernard PIRE. ASPECT ALAIN (1947- ) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 25/01/2023

Média

Alain Aspect - crédits : Jean-François Dars/ Université de Saclay

Alain Aspect

Autres références

  • INTRICATION QUANTIQUE

    • Écrit par
    • 2 074 mots
    • 3 médias
    Les expériences menées de 1972 à 1982, parl'équipe d'Alain Aspect à l'Institut d'optique de l'université d'Orsay et d'autres chercheurs de par le monde ont validé le principe de l'intrication quantique. Depuis les années 2010, les chercheurs se sont ingéniés à réaliser des expériences...
  • SÉPARABILITÉ ET NON-SÉPARABILITÉ, mécanique quantique

    • Écrit par et
    • 1 347 mots
    • 3 médias
    ...atomes, donna un résultat plus net en faveur de la mécanique quantique. Mais c'est au début des années 1980 qu'une équipe de l'institut d'optique d'Orsay (Alain Aspect, Philippe Grangier, Gérard Roger, Jean Dalibard) mena à bien une série d'expériences montrant, de façon irréfutable, la violation des inégalités...
  • PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2022

    • Écrit par
    • 1 687 mots
    • 1 média

    Le prix Nobel de physique 2022 a été décerné à trois spécialistes de l’optique ayant mené depuis les années 1970 des expériences décisives de physique quantique, « avec des photons intriqués, établissant ainsi la violation des inégalités de Bell » : le Français Alain Aspect...

  • QUANTIQUE PHYSIQUE

    • Écrit par
    • 5 273 mots
    • 6 médias
    ...que les variables restent locales). Des expériences du type Einstein-Podolsky-Rosen ont finalement été réalisées entre 1972 et 1982, principalement par Alain Aspect à l'Institut d'optique de l'université d'Orsay : compte tenu des inégalités de Bell, ces expériences tranchent définitivement en faveur de...