LUCAIN (39-65)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lucain se place dans la lignée des écrivains espagnols de Rome. D'une œuvre abondante, voire considérable, touchant les genres les plus divers, poèmes de fantaisie, tragédie, ballets-pantomimes..., il ne reste qu'une épopée en dix chants, La Pharsale, récit de la guerre civile menée entre César et Pompée. Dans ce récit, l'utilisation des données contemporaines, qui insèrent l'histoire immédiate dans l'épopée, modifie les stylisations propres au genre. Le baroque de l'écriture fait contrepoint avec le réalisme didactique et confère à l'œuvre d'ailleurs inachevée son caractère à la fois original et hybride.

Un poète sous Néron

Neveu de Sénèque, né, comme lui, à Cordoue, Lucain fit ses études à Rome et s'y tailla précocement une situation de choix : la chronique rapporte, en effet, qu'après avoir rimé dès l'âge de seize ans, il avait, cinq années plus tard, été lauréat officiel en poésie, grâce, peut-être, à la faveur de Néron, laquelle l'abandonna très vite, au point que l'Empereur lui interdit de déclamer publiquement ses œuvres. Est-ce par rancune que le poète se lia à la conspiration assez hasardeuse de Calpurnius Pison ? Toujours est-il qu'il y perdit la vie, comme Sénèque et Pétrone.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LUCAIN (39-65)  » est également traité dans :

BRÉBEUF GEORGES DE (1617-1661)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 357 mots

Poète français, issu d'une famille de vieille noblesse normande. Pauvre et malade, ombrageux, instable et exalté, Brébeuf est doué d'une sensibilité inquiète, et porté à la mélancolie. Longtemps, en dépit du succès obtenu par la libre traduction qu'il donne de La Pharsale de Lucain (1653), ses ambitions et ses espérances restent déçues, quand enfi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-brebeuf/#i_5722

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rites et dieux »  : […] L'art religieux gaulois du midi de la France comprend en particulier les statues et fragments de statues provenant d'Entremont, de Roquepertuse ; il s'agit surtout de figures masculines accroupies, dont certaines imposaient la main sur une tête de mort. Outre un grand linteau gravé représentant des têtes de chevaux, on a découvert des piliers creu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_5722

LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La littérature

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 8 570 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Où l'art devient culture »  : […] Pendant les dernières années du règne d'Auguste (qui se termine en 14 apr. J.-C.), il se fait, à Rome, un grand silence dans le domaine des lettres. Virgile, Horace éblouissent. Quelques grands poèmes encore sont écrits, comme le De morte de Varius, un épicurien épigone de Lucrèce, et des tragédies, probablement récitées devant un public restreint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/latines-langue-et-litterature-la-litterature/#i_5722

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 35 194 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les sensibilités : lettres, arts et religions »  : […] Que le Haut-Empire ait été une grande époque dans l'histoire de l'humanité, nous en avons des preuves : en est une la mesure manifestée par les hommes de ce temps pour exprimer leurs sensibilités ; mais il y a aussi la puissance : dans tous les domaines de la vie intellectuelle et artistique, la production se caractérisa par son abondance. Il ne sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-le-haut-empire/#i_5722

Voir aussi

Pour citer l’article

Barthélemy A. TALADOIRE, « LUCAIN (39-65) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucain/