LETTRES À LUCILIUS, SénèqueFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Composées au cours des trois dernières années de la vie de Sénèque (4 av. J.-C.-65), ces 124 lettres qui nous sont parvenues, adressées à l'ami et poète Lucilius, constituent un manuel complet de philosophie. Entre Sénèque et le stoïcisme des origines, plus de trois siècles se sont écoulés. Mais, en ces temps troublés du règne de Néron (Rome est incendiée en 64), les exigences de mener une « vie philosophique » semblent plus que jamais à l'ordre du jour. Aucun dogmatisme dans cette suite de lettres qui ont pour but de faire progresser le disciple sur la voie de la sagesse. Épicurisme, stoïcisme et même cynisme sont exposés et mis au service d'un apprentissage progressif de ce qu'il faut savoir et faire afin de mener la vie la meilleure. Sénèque développe ici pour la première fois dans le monde romain une conception de « l'homme intérieur » que les siècles chrétiens à venir sauront reprendre et amplifier.

Sénèque, Juste de Gand

Sénèque, Juste de Gand

Diaporama

JUSTE DE GAND, Sénèque, huile sur bois. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Francis WYBRANDS, « LETTRES À LUCILIUS, Sénèque - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettres-a-lucilius/