Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GALILEI VINCENZO (repères chronologiques)

Fin des années 1520, probablement Vincenzo (Vincentio, Vincenzio) Galilei naît à Santa Maria a Monte, près de Florence.

1562 Vincenzo Galilei, qui réside alors à Pise, épouse Giulia degli Ammannati.

Vers 1563 Vincenzo Galilei, qui est devenu un luthiste de renom, est remarqué par Giovanni de' Bardi, comte de Vernio, qui l'envoie étudier la théorie à Venise auprès de Gioseffo Zarlino.

15 février 1564 Le premier de ses six ou sept enfants, Galileo Galilei (le futur astronome Galilée), naît à Pise. Lui-même joueur de luth, il traitera de questions musicales dans les Discorsi e dimostrazioni matematiche, intorno à due nuove scienze... (1638).

1568 Fronimo : dialogo... nel quale si contengono le vere, et necessarie regole del intavolare la musica nel liuto est publié chez Scotto, à Venise. Ce recueil de tablatures de luth contient des airs, des romanescas, des gaillardes, des passamezzos et des arrangements de madrigaux à une seule voix. Vincenzo Galilei y déplore déjà le penchant des chanteurs pour la virtuosité, au détriment de l'expressivité.

Vers 1572 Vincenzo Galilei fait à Rome la connaissance de Girolamo Mei, un humaniste florentin qui se livre à une étude approfondie de la musique grecque ancienne.

1572 Vincenzo Galilei s'établit à Florence, où sa famille le rejoindra en 1574 ; il devient membre de la Camerata Bardi, qui se réunit sous l'égide de Giovanni de' Bardi, et qui rassemble notamment Girolamo Mei, les compositeurs Giulio Caccini, Piero Strozzi et Jacopo Peri, le poète Ottavio Rinuccini (futur librettiste de Peri, de Caccini et de Monteverdi).

1581 Le Dialogo della musica antica e della moderna (dont le titre complet est Dialogo di Vincentio Galilei Nobile Fiorentino della musica antica, et della moderna) est publié chez Giorgio Marescotti, premier en date des imprimeurs de musique de Florence.

1582 Vincenzo Galilei illustre ses théories du Dialogo en composant sur les Lamentations du prophète Jérémie et sur les lamentations du comte Ugolin de l'Enfer de Dante ; ces musiques ont disparu.

1584 Vincenzo Galilei publie à Florence, chez Giorgio Marescotti, un Livre de contrepoint à deux voix (Contrapunti a 2 v.). Il publie à Venise, chez Scotto, Fronimo : dialogo... sopra l'arte del bene intavolare, et rettamente sonare la musica negli strumenti artificiali si di corde come di fiato, & in particulare nel liuto. Ce livre de luth, une des premières publications musicales à utiliser un tempérament égal, comprend 24 groupes de danses illustrant les douze clés majeures et les douze clés mineures.

1587 Vincenzo Galilei publie à Venise, chez Gardano, Le Deuxième Livre de madrigaux à 4 et 5 voix (Il secondo libro de madngali a 4 et 5 v.).

1589 Le Discorso intorno all'opere di Messer Gioseffo Zarlino da Chioggia est publié à Florence, chez Giorgio Marescotti. Vincenzo Galilei y réfute les idées de Zarlino sur les fondements mathématiques naturels de la musique.

2 juillet 1591 Vincenzo Galilei est inhumé à Florence.

— Jean Claude FALQUE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

Voir aussi