KRAKATOA ou KRAKATAU, volcan

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Volcan d'Indonésie situé dans le détroit de la Sonde, entre Java et Sumatra. Bien que son nom signifie « Mont silencieux », le Krakatoa est l'un des plus violents volcans toujours en activité, mais surtout connu pour son activité explosive historique, notamment en 1883. Comme tous les volcans de Java et de Sumatra, îles d'arc volcanique, il résulte de la subduction de la plaque indo-australienne sous la plaque eurasie en mer de Chine et en mer de Banda.

C'était un stratovolcan de 2 000 mètres environ de hauteur lorsqu'il fut détruit, en 1680-1681, au cours d'un premier cycle éruptif. Il n'en subsista qu'une caldeira et trois îlots qui forment le soubassement des îles actuelles de Rakata (au sud), de Verlaten (au nord - nord-ouest) et de Lang (au nord - nord-est). Cet ancien massif était formé d'andésite, roche volcanique caractéristique résultant de la fusion en profondeur de la plaque en subduction. Ce premier cycle se termina par l'éjection d'un matériel ponceux. Sur la bordure sud de la caldeira naquit un stratovolcan, le Rakata, d'une hauteur de 800 mètres. À l'intérieur de la caldeira, et au nord - nord-ouest du Rakata, deux cônes andésitiques, le Perbuwatan et le Danan, surgirent pour former finalement, avec le Rakata, une île unique de 33 kilomètres carrés.

À partir de 1880, un nouveau cycle éruptif se met en place.Le 20 mai 1883l'émission d'un nuage de vapeur et de cendres issu du Perbuwatan atteint 11 kilomètres de hauteur. En juin, le Danan démarre à son tour. Deux semaines avant que l'éruption atteigne son point culminant, quatre cratères et de nombreuses fumerolles étaient visibles sur l'île centrale. Les 26, 27 et 28 août, l'éruption parvint à son paroxysme. À partir de 13 heures, le 26 août, la sévérité des éruptions augmenta ; elles atteignirent leur maximum d'intensité le 27. C'est alors que les premiers effondrements eurent lieu. Les détonations des explosions furent entendues à Singapour et en Australie. Un panache de fumée s'éleva à 15 kilomètres de hauteur et les pous [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  KRAKATOA ou KRAKATAU, volcan  » est également traité dans :

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'arc interne »  : […] L'arc interne est constitué de terrains sédimentaires ou volcaniques tertiaires, plissés tout récemment, au Miocène, d'une part, au Pliocène et au Quaternaire, d'autre part. Mais il est surtout la plus grande zone de volcanisme actuel du monde. Du Pegu Yoma birman, il se poursuit à Sumatra, Java , Florès, Banda ; une ligne méridienne depuis Ternate et le Gunung Klabat, dans le nord de Sulawesi, j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_46846

TSUNAMIS

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER, 
  • Hélène HÉBERT, 
  • Philippe HEINRICH
  •  • 3 598 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les tsunamis générés par des glissements de terrain »  : […] Les vagues créées par des effondrements sous-marins ou par l'arrivée en mer de glissements de terrain aériens sont dangereuses localement, pour des volumes effondrés de quelques millions de mètres cubes. On peut ainsi citer de nombreux exemples dans les fjords norvégiens ou dans les baies de l'Alaska, et le cas, équivalent en milieu continental, de la vallée du Vajont (Italie) en 1963, où 3 000 p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tsunamis/#i_46846

VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • Jean-François LÉNAT, 
  • Haroun TAZIEFF, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 516 mots
  •  • 38 médias

Le 24 août de l'an 79 après J.-C., le Vésuve se réveilla au terme d'un repos de plusieurs siècles et détruisit les villes d'Herculanum, de Pompéi et de Stabiès. En 1783, l'éruption fissurale du Laki , en Islande, entraîna la mort de plus de 10 000 personnes par ses flots de lave et ses projections de cendres, qui couvrirent l'ensemble de l'île et engendrèrent des famines suivies d'épidémies. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcanisme-et-volcanologie/#i_46846

Pour citer l’article

Georges MOTTAY, « KRAKATOA ou KRAKATAU, volcan », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/krakatoa-krakatau/