Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

JOSIAS, roi de Juda (640-609 av. J.-C.)

Petit-fils du roi Manassé et fils d'Amon, Josias n'a que huit ans lorsqu'il succède sur le trône à son père, assassiné en 641 av. J.-C. Devenu vassal de l'Empire assyrien sous le règne d'Achaz (736-716), le royaume de Juda s'est vu imposer des cultes étrangers et conserve aussi des tradition polythéistes. L'Assyrie, plongée dans le chaos après la mort du roi Assourbanipal en 627, n'est bientôt en mesure d'affirmer sa domination sur Jérusalem, tandis que l'Égypte poursuit son déclin. Le Royaume de Juda compte exploiter ces faiblesses pour recouvrer son indépendance. Vers 621 av. J.-C., Josias entreprend un programme de renouveau national qui s'articule autour du Temple de Jérusalem. La vaste réforme religieuse qui porte son nom, également appelée réforme deutéronomique, va marquer d'une empreinte indélébile les traditions israélites (II Rois, xxii-xxiii, 30). S'appuyant sur la « découverte » dans le Temple du Livre de la Loi, ouvrage présenté comme antérieur à l'époque prémonarchique, Josias amorce un tournant décisif : libéré de tous rites ou objets idolâtriques étrangers, le Temple est dès lors exclusivement consacré à Yahvé et l'abolition des sanctuaires locaux s'accompagne de la centralisation des pratiques sacrificielles à Jérusalem.

Dans le même temps, en Assyrie, la province traditionnellement rebelle de Babylone organise en 612 le sac de Ninive à la tête d'une coalition avec les Mèdes. L'Empire assyrien moribond est sur le point d'être supplanté. Comptant sur le morcellement durable de la Mésopotamie, le pharaon d'Égypte Néchao II se résout à secourir les Assyriens acculés en envoyant des troupes vers le Nord (Israël et Syrie). Pour sa part, le roi Josias caresse l'espoir de réunifier Juda et Israël en échange de son appui à Babylone. Il décide ainsi – pour sa perte – de barrer la route aux Égyptiens : « Mais le Pharaon, dès qu'il le vit, le tua à Meguiddo. » (II Rois, xxiii, 29). L'Assyrie ne tarde pas à succomber et l'armée égyptienne bat en retraite. Placé sur le trône de Juda par Néchao dont il était le vassal, Joiaqim, le fils de Josias, doit bientôt se soumettre à Babylone, et se fondre dans l'empire néo-babylonien.

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • BIBLE - Les livres de la Bible

    • Écrit par Jean-Pierre SANDOZ
    • 7 687 mots
    • 4 médias
    La Tōrah, Loi divine, devient le monument littéraire sur lequel la nation s'appuie pour survivre. Aussi, dès avant le règne de Josias, le deuxième réformateur de Juda, éprouve-t-on le besoin de renouveler l'expression de cette Loi. On rédige alors le Deutéronome qui, « découvert » en 622, déclenchera...
  • DEUTÉRONOMIQUE RÉFORME

    • Écrit par André PAUL
    • 332 mots

    Le deuxième livre des Rois, aux chapitres xxii et xxiii, a conservé le récit d'une découverte étonnante faite au Temple de Jérusalem, sous le règne de Josias, en ~ 622-~ 621.

    Le roi Josias avait été mis sur le trône de Juda à l'âge de huit ans. Son règne, qui coïncida avec la ruine de...

  • JÉRÉMIE (env. 650-env. 587 av. J.-C.)

    • Écrit par Robert MARTIN-ACHARD
    • 1 830 mots
    ...activité prophétique pendant près d'une quarantaine d'années. Cette époque fut particulièrement troublée. Profitant de l'affaiblissement de l'Assyrie, Josias (640-609) entreprit la restauration politique et religieuse du royaume de Juda et favorisa la réforme fondée sur le Deutéronome. Son œuvre fut...
  • LA BIBLE DÉVOILÉE (I. Finkelstein et N. A. Silberman)

    • Écrit par André LEMAIRE
    • 975 mots

    Ce livre, traduit de l'anglais The Bible Unearthed par Patrice Ghirardi (La Bible dévoilée. Les nouvelles révélations de l'archéologie, Bayard, Paris, 2002), présente un essai à la fois audacieux et tonique des apports de l'archéologie des cinquante dernières années à la compréhension...

Voir aussi